Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRepugnant › Epitome of darkness

Repugnant › Epitome of darkness

10 titres - 44:06 min

  • 1/ Hungry are the damned
  • 2/ Premature burial
  • 3/ Voices of the dead
  • 4/ Draped in cerecloth
  • 5/ Spawn of pure malevolence
  • 6/ From beyond the grave
  • 7/ Sacred blasphemy
  • 8/ Eating from a coffin
  • 9/ Another vision
  • 10/ Mutilated remains

enregistrement

Acteone studios, stockholm.

line up

Johan (guitares), Tobias (guitare, chant), Thomas Daun (batterie), Carlos Sathanas (basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Passons le patronyme à la con, Repugnant, allons droit au but, c'est actuellement ce qu'on a pu entendre de mieux en matière de death suèdois ces dernières années. Oui, là comme ça, de but en blanc. Ben ouais, mais parfois ça ne sert à rien de prendre des gants. "Epitome of darkness", c'est clairement un album de death, fait par des fanatiques du genre. Pas étonnant d'ailleurs qu'on y retrouve des membres de General surgery, voire même le nouveau batteur de... Dismember. Come quoi toutes les portes peuvent s'ouvrir. Stylistiquement donc, Repugnant donne donc dans le pur death suèdois d'obédience Dismember/Entombed & co. La prod' sale et puissante, les quelques riffs rappelant Carcass, le chant plus thrashy seront à mon sens les seuls éléments apportant un peu de personnalité à l'ensemble. Pour le reste, je crois que nos quatre lascars n'en ont rien à foutre de sonner original. Ils font du death metal "in your face" et bon sang, ils le font bien ! Ultra dynamique, inspirés dans tous ses riffs, solos à la Entombed, quelques mélodies bien placées, des compos travaillées, riches en surprises, un second degré toujours opportuns (les YEE HHAAA !), et puis, bon sang ça tabasse ! Peut-être pas aussi sombre que leurs contemporains de Necrovation, Repugnant partage cependant avec cet autre groupe très mode revival death old school, une qualité de riffs et d'enchaînements qui n'a rien à envier à leurs influences. Impossible de détacher un quelconque morceau, la qualité est toujours présente, même la reprise de Morbid ne dénote absolument pas dans ces 4( minutes de pur death metal "in the old way". Dommage que le groupe ait splitté suite à cette sortie, on en aurait vraiment aimé plus. Mais très franchement, quelle classe de débarquer, sortir une tuerie pareille, et de se barrer aussitôt, ni vu ni connu. C'est un peu ça d'ailleurs Repugnant, la classe, rien de plus à ajouter.

note       Publiée le samedi 26 juillet 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Epitome of darkness".

notes

Note moyenne        3 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Epitome of darkness".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Epitome of darkness".

Raudus › dimanche 29 mars 2015 - 12:31  message privé !
avatar

Eatiiiiing from a coffiiiiiiiin Eatiiiiing from a graaaaaaaave!

Note donnée au disque :       
Richter › lundi 18 novembre 2013 - 13:54  message privé !

Ca tabasse bien ce truc...rigolo que le chanteur de Repugnant et celui de Ghost soit la même personne !

Note donnée au disque :       
TWB › dimanche 2 mai 2010 - 02:06  message privé !

Rhaalala, Repugnant... J'avais écouter une première le cd, genre bien, mais j'avais lâcher pour autre chose... et là, je retombe dessus, la claque, et genre celle du bûcheron moyen quoi... Cette prod' sale et puissante à la fois, on comprend tout bien comme il faut, mais l'ambiance est vraiment noire, limite black, ce chant thrash assez sombre et surtout terrible! (dans le genre Altars of Madness de Morbid Angel en fait) Bien sur, à coté de ça, t'as toujours le batteur en mode frénétique, quasi toujours à fond les ballons, et les rares fois où il s'arrête, s'est pour un mid-tempo bien meurtrier, y'a pas, la Suède est vraiment un pays ultra cool! Mention spéciale au p'tit "Yee haaa!" et aux vieilles voix trafiquées flippantes de "Voices of the dead" !

Note donnée au disque :       
toxine › mercredi 3 juin 2009 - 18:54  message privé !

bah je te souhaite bien du plaisir. Commandé sur Amazon le 9 avril, toujours rien reçu....

Potters field › mercredi 3 juin 2009 - 17:22  message privé !

m'en vais pécho ce truc moué.