Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIxion › Through the space we die

Ixion › Through the space we die

6 titres - 30:47 min

  • 1/ Still conscious
  • 2/ The seeds of misery
  • 3/ Cold stars
  • 4/ Eternal dreams
  • 5/ Closer now
  • 6/ A call for the end

line up

Julien Prat (guitares, claviers, basse, chant, programmation), Thomas Saudray (chant)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
doom metal
Styles personnels
doom atmosphérique

Mine de rien, la scène doom française commence à sérieusement s'étoffer. Je ne sais pas s'il s'agit d'une mode ou de quelque chose de vraiment durable, mais depuis quelque temps, nombreuses sont les jeunes formations du genre (doom/death surtout) qui pointent le bout de leur nez. Ixion (poil au...) fait donc partie du lot, avec cette première démo, laissant apparaître deux personnages qui veulent bien faire les choses. Packaging pro, effort notable sur la production, durée de plus de 30 minutes.. Bon sang, ça devient vraiment compliqué de savoir qui est sérieux de qui ne l'est pas actuellement. Mais je ne me ferai pas avoir, seule la musique compte, comme ils disent. Et bien Ixion donne le doom atmosphérique, vous savez ce style si casse gueule où les claviers prennent une part très importante. Et bien, force est d'avouer que l'ami Julien, compositeur du groupe, parvient à éviter l'écueil du trop kitsch. Les ambiances se font tour à tour spatiales ("seeds of misery"), nostalgiques ("Cold stars", "Closer now"), parfois plus étouffantes, mais l'ensemble demeure finalement plutot cohérent, les gars ont l'air de savoir où ils veulent en venir, sans répéter bêtement les poncifs du genre. Bon, après ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, Ixion n'est pas vraiment original, et quelques fautes de goûts subsistent : ce clavier qui se montrent parfois vraiment trop présent : "The seeds of misery, "A call for the end"), quelques mélodies un poil mielleuses... On pensera bien évidemment au premier Shape Of Despair, mais aussi à Forest of Shadows pour ce côté mélodique prononcé, voire Monolithe pour les quelques atmosphères éthérées. Pour autant, cette démo, malgré ses qualités d'atmosphères et de cohérence globale, manque cruellement de moments forts. J'ai écouté les 30min de "Through the space we die" mais sans jamais réellement vibrer, ce qui forcément pose problème pour une musique qui se veut émotionnelle. Toutefois, on tient clairement un groupe qui fait bien les choses, reste à voir ce qu'il nous sera proposé par la suite. Un travail plus en amont sur les structures des compos se montrerait à mon avis bénéfique... A voir. Petit 4.

note       Publiée le samedi 26 juillet 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Through the space we die".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Through the space we die".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Through the space we die".

Jesuis › mardi 13 octobre 2015 - 17:50  message privé !

https://soundcloud.com/finisterian-dead-end/ixion-enfant-de-la-nuit-medley

Medley du prochain ixion et ça s'annonce énorme

Nokturnus › samedi 26 juillet 2008 - 13:58  message privé !
avatar
Très bonne démo, ça augure du bon pour la suite.