Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIsengard › Vinterskugge

Isengard › Vinterskugge

cd | 16 titres

  • 1 Vinterskugge
  • 2 Gjennom Skogen til Blafjellene
  • 3 Ut i Vannets dyp Hvor Morket Hviler
  • 4 Dommedagssalme
  • 5 In the Halls and Chambers of Stardust / The Crystallic Heavens Open
  • 6 Fanden Lokker til Stupet
  • 7 Naglfar
  • 8 Thy Gruesome Death
  • 9 Deathcult
  • 10 Rise from Below
  • 11 Dark Lord of Gorgoroth
  • 12 Trollwandering
  • 13 The Fog
  • 14 Storm of Evil
  • 15 Bergtrollets Gravferd
  • 16 Our Lord will Come

line up

Fenriz (voix, batterie, guitare, synthétiseurs)

chronique

J'ai longtemps hésité avant de me lancer dans cette chronique, ne pensant pas être la personne appropriée à qui confier Isengard, et puis finalement, je me lance, on verra bien. Isengard est en fait le side-project de Fenriz de Darkthrone. Ce dernier fonda Isengard car il avait quelques idées qui ne collaient pas à l'image de Darkthrone. Ici, il s'agit d'une alternance de compos folk/black metal. Là où on reconnaît bien la marque de fabrique Fenriz, c'est dans la production vraiment immonde. Le son n'est même pas le même selon les morceaux, çà va du monstreux à l'inaudible, en passant par des moments où le son ne sort plus que d'une seule enceinte sur ma stéréo (?), mais là encore, celà renforce grandement le côté forestier et folklorique de la musique. Le chant est surprenant sur les morceaux folk, des espèces de vocalises à accent très prononcé où les r sont roulés (cf. "Vinterskugge" !), vraiment prenant. D'autre part, les compos sont inspirées et l'interpretation tout à fait au niveau, il s'agit à mon avis d'un disque qu'on ne peut qu'écouter dans sa totalité, pour bien s'immerger dans son ambiance si particulière

note       Publiée le dimanche 17 mars 2002

partagez 'Vinterskugge' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Vinterskugge"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Vinterskugge".

ajoutez une note sur : "Vinterskugge"

Note moyenne :        27 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Vinterskugge".

ajoutez un commentaire sur : "Vinterskugge"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Vinterskugge".

born to gulo › lundi 25 septembre 2017 - 19:17  message privé !

C'est pas pour dire du mal, Thérèse, mais c'est vrai qu'il est touchant, ce disque.

Note donnée au disque :       
dimegoat › jeudi 19 mars 2015 - 19:27  message privé !

J'aime bien la diversité BM/Folk/Ambient que l'on trouve sur cette compilation. L'avantage, avec Fenriz, c'est que l'on peut être persuadé qu'il fait les choses avec conviction. Dès lors, même quand il prend sa grosse voix de viking, un peu limite, je me prends au jeu. Gloire à toi!

Note donnée au disque :       
taliesin › vendredi 7 décembre 2012 - 11:54  message privé !

Je me décide enfin à explorer la disco de Fenriz en solo... eh bien je ne suis pas décu ! Je suis très fan du titre "Storm of evil", je le trouve énorme !!!

Note donnée au disque :       
Richter › lundi 8 novembre 2010 - 11:22  message privé !

Revenons donc à ce premier chapitre qui est proche de l'esprit de Hostmorke. Un chant folk qui fait parfois sourire, des titres en mid-tempo, des paroles en norvégien, des riffs simples mais bien trouvés et une production assez crade (ça sera pire dans le chapitre suivant). Je décernerai une mention spéciale à deux titres folk particulièrement bons, à savoir Vinterskugge et Naglfar et à un titre plus black qui n'est pas mauvais non plus, à savoir Ut I Vannets Dyp Hvor Morket Hviler. Entre ces trois titres, on trouve des intermèdes instrumentaux certes répétitifs plutôt bien sentis. Le chapitre 2 est fortement marqué par le death metal. On peut situer Spectres over gorgoroth au niveau des dates entre les démos Thulcandra et Cromlech de Darkthrone. Ce sont des titres courts, rentre-dedans, un esprit très primitif, une production très underground. Aucun titre ne ressort vraiment du lot et ce n'est pas vraiment mon truc. Une démo qu'il faut prendre comme un témoignage d'une époque révolue plutôt que pour ses qualités musicales. Le dernier chapitre, Horizons, est intéressant pour deux titres plutôt sympathiques, Storm of evil et Our Lord will come. Un côté rétro plaisant, presque punk ou en tout cas avec un esprit rock'n'roll bien marqué et une voix claire encore différente de celle qu'on a pu entendre sur les titres folk. Même si je préfère Hostmorke, Vinterskugge est intéressant pour les nombreuses facettes de Fenriz qu'il dévoile et son évolution musicale.

Note donnée au disque :       
Richter › lundi 8 novembre 2010 - 11:20  message privé !

En effet Mojo, tu n'es pas la personne appropriée pour chroniquer cet Isengard. S'il y a des différences de production, c'est que ces titres n'ont absolument pas été enregistré à la même période. Vinterskugge regroupe les démos d'Isengard qui datent de 1989 à 1993 d'où ce léger manque de cohérence entre les titres. De plus l'ordre des démos n'est pas respecté puisqu'on démarre avec les titres les plus récents, les plus aboutis de cette compilation et ceux qui sont les plus folk. On enchaîne ensuite avec les titres les plus anciens qui ont évidemment le son le plus pourrave (mais Fenriz ne devait pas avoir grand chose pour enregistrer sa démo). On finit par des titres enregistrés entre les deux périodes. Tu t'es basé sur quoi pour faire cette chronique ? Des mp3 ?

Note donnée au disque :