Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCorde Oblique › Volonta D'Arte

Corde Oblique › Volonta D'Arte

13 titres - 66 min

  • 1/ Cantastorie (4:18)
  • 2/ Amphitheatrum Puteolanum (4:32)
  • 3/ Casa Hirta (5:16)
  • 4/ Before Utrecht (5:47)
  • 5/ Atheistic Woman (4:56)
  • 6/ Kaiowas (3:33)
  • 7/ My Harbour (4:37)
  • 8/ Kunstwollen (4:56)
  • 9/ Panneggio (2:45)
  • 10/ Cuma (5:31)
  • 11/ La Pioggia Sui Tasti (3:06)
  • 12/ Olhos Cinzentos (7:04)
  • 13/ Piazza Armerina (5:16)

enregistrement

Mars à Mai 2007, Fonotape Studio (Striano)

line up

Riccardo Prencipe (composition, guitare, luth), Francesco Paolo Manna (Percussion, Batterie, Tambour, Caxixi, Shekere), Luigi Rubino (piano), Alessio Sica (batterie), Franco Perreca (clarinette), Andrea Sosto (basse), Caterina Pontrandolfo (voix sur 1,2,8), Floriana Cangiano (voix sur 3), Simone Salvatori (voix sur 5), Sergio Panarella (voix sur 7), Claudia Florio (voix sur 10), Catarina Raposo (voix sur 11)

chronique

Styles
folk
heavenly
Styles personnels
médiéval/acoustique

Wotzy a failli mettre la note maximale à un promo. Non pas un promo ultra gutsien plein de glitches et de réverbérations bruitistes, non : à une production acoustique saine et lumineuse. Et puis le temps me dira si je dois le lui mettre, son 6/6, parce que bon, il le mérite. ‘Volonta d’Arte’ n’est pas épique, sombre, expérimental, haineux ou planant : il est simplement sublime. Plus qu’un album, il se présente plutôt comme un recueil de chansons autour de compositions d’un certain Riccardo Prencipe dont les compositions au luth et à la guitare font directement référence à un temps médiéval teinté de folk heavenly plus imaginaire et accompagné de chanteurs et chanteuses de tout bords (de Ashram à Spiritual front, excusez du peu ; en plus, on a évité Francesca Nicoli d’Ataraxia) ainsi qu’une pléthore de musiciens (violoniste, pianiste, clarinettiste et j’en passe) venant enrichir un vocabulaire extrêmement maîtrisé. Ajoutez à cela une reprise de Sepultura et vous aurez un sacré tableau romantique mais jamais indigent qui doit sa réussite à des compositions fouillés et pourtant étrangement familières, comme si les airs chantés figuraient dans notre inconscient depuis toujours. Je retiendrai pour ma part ‘Cantastorie’, ‘Kunstwollen’ et ‘Olhos cinzentos’ comme sortant du lot, même si le reste est déjà excellent en soi. Et à ceux qui tenteront de se défendre sous couvert de brutalité patente, rangez un peu vos couronnes de frustration : un jour, l’amour vous sourira aussi.

note       Publiée le mercredi 4 juin 2008

partagez 'Volonta D'Arte' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Volonta D'Arte"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Volonta D'Arte".

ajoutez une note sur : "Volonta D'Arte"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Volonta D'Arte".

ajoutez un commentaire sur : "Volonta D'Arte"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Volonta D'Arte".

pokemonslaughter › dimanche 27 juillet 2008 - 13:05  message privé !
avatar
jhe le connais bien par coeur désormais, je resterai sur du 5/6, certaines parties n'évitent pas le mielleux (cantastorie; before uhrecht).. mais pour le reste, quel voyage, avec l'excellente idée d'inclure de vraies parties de chant, variées et inventives (aesthetic woman tue !)...Pas super medieval au final, mais très prenant niveau ambiance. Le lascar sera au cernunnos fest en décembre à paris.
pokemonslaughter › samedi 28 juin 2008 - 20:19  message privé !
avatar
reçu le cd, c'est vraiment très bon... rien de plus à dire par rapport à la chro, un poil moins dithyrambique peut-être mais dans le genre c'est du haut niveau là...
Potters field › jeudi 5 juin 2008 - 11:26  message privé !
j'avais pas vu ! je comprends mieux, du coup !
pokemonslaughter › mercredi 4 juin 2008 - 18:33  message privé !
avatar
y a une cover de sepultura dedans !
Potters field › mercredi 4 juin 2008 - 18:12  message privé !
tiens, il est amoureux le poky.