Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMyrkskog › Deathmachine

Myrkskog › Deathmachine

9 titres - 43:50 min

  • 1/ Discipline misanthropy
  • 2/ The hate syndicate
  • 3/ A poignant scenario of horror
  • 4/ Sytnthetic lifeworm
  • 5/ Syndrome 9
  • 6/ Morphine mangled torture
  • 7/ Deathfare to the devil
  • 8/ Deathmachine
  • 9/ Pilar deconstruction (Syndrome 9 remix)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
black/death metal

Impérial ! Voilà le premier mot qui me vient à l'esprit lorsque j'écoute ce "Deathmachine" de Myrkskog (encore un nom à coucher dehors !). Définir le style du groupe est en soit quelque chose de difficile tant les styles différents sont présents. Globalement, l'album m'a fait penser à un Dark funeral, saupoudré de passages death, le tout avec quelques influences "fear factoriesque" ! En tout cas, le résultat est somptueux ! Nous avons là une musique ultra violente, aux blast beats énormes (rappelant immédiatement le "Vobiscum satanas" de Dark Funeral), aux murs de guitares gigantesques, de même que la voix, à mi-chemin entre black et death. Quant à trouver des choses qui se distinguent, cela devient vraiment difficile : tous les titres se ressemblent certes, mais possèdent tous une identité propre, et me font penser à une succession de breaks ultra violents (et très sombre !) avec d'autres plus lents mais tout aussi destructeurs : l'intro de "Deathfare to the devil" étant désormais une référence en matière de froideur et brutalité, de même que celle de "Synthetic lifeworm", et tout le reste en fait ! La production approche de la perfection pour un album de black metal, dans le sens où les guitares sonnent comme des claviers, et la batterie martèle un rythme du tonnerre. Notons la présence d'un excellent remix très indus, qui montre que les Myrkskog sont aussi des gens très ouverts ! Cela dit, ce disque représente pour moi le parfait alliage entre black et death, où beauté et laideur ne font qu'un pour former une entité inextricable et ô combien jouissive. Une nécessité pour tout amateur de sensations extrêmes. "Welcome to the human race"...

note       Publiée le dimanche 17 mars 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Deathmachine" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Deathmachine".

notes

Note moyenne        12 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Deathmachine".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Deathmachine".

pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
avatar
il repasse tous les jours depuis dix jours celui-là, et même vaant c'était très régulier... voilà un album tout simplement incroyable... putain mais qu'est ce qu'est c'est intense !!! hallucinant.
Note donnée au disque :       
Inhuman Envoyez un message privé àInhuman
Ce premier Myrkskog est incroyable ! Death,Black et une pointe d'indus. Une brutalié sans pareil, une technique impressionante (Destructhor cache vraiment son talent dans Zyklon). Le rythme est extrêmement soutenu, je m'emmerde jamais une seconde en écoutant cet album.
Note donnée au disque :       
Envoyez un message privé à
je trouve cela limite insultant de comparer ce groupe a Dark Funeral tant les compos sont ici complexes et techniques. tout l'opposé de Dark Fu.
Note donnée au disque :       
°°Black'°'mind°° Envoyez un message privé à°°Black'°'mind°°
Il sodomize Behemoth , écrase tous sur son passage , pratiquement trois ans après l'avoir découvert , le réecouter ne fait que le rendre plus cohérant et jouissif , de loin mon disque préféré de black/death , innégalable dans tous les sens du terme , une perle rare de beautée destructrice .
Note donnée au disque :       
Eliphas Envoyez un message privé àEliphas
Pour reprendre ce qui a déjà été dit, ceux qui Zyklon vont aimer Myrkskog et inversement. En tout cas ça chie!