Vous êtes ici › Les groupes / artistesAAnimus Mortis › Atrabilis (Residues From Verb & Flesh)

Animus Mortis › Atrabilis (Residues From Verb & Flesh)

cd • 8 titres

  • 1Ambivalent Aura
  • 2Hosannas From The Depths
  • 3My Ashes Inside
  • 4Dying Murmur
  • 5Among The Phlegm Of God
  • 6Ethereal Dimensions
  • 7Splendour Ruins
  • 8Thresholds Of Insanity

enregistrement

Enregistré et mixé par Pablo Clares au DM6 Studio.

line up

N. Onfray (guitare), Sidragath (chant), Bauda (basse), Horus (batterie)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal dépressif

Une intro lointaine et boursouflée. Une guitare traditionnellement spatiale, emmêlée, incertaine, sur laquelle se démêlent avec une cruelle insistance de secs et timides arpèges. Une basse ample, grassouillette et traînante, semblable à une escouade de contrebasses lointaines, une batterie claire et précise aux toms sourds. Un chant aïgu qui résonne. C'est encore meilleur que la démo Desolated Landscapes sortie une poignée d'années plus tôt. Le son est presque parfait, et très tôt un fait inhabituel alerte nos oreilles curieuses: la batterie tient un rôle clé. Alors que les guitares déclament leurs phrases, voguant avec remous sur le courant de la basse, la batterie nous guide, n'est pas qu'un support flasque qui renforce l'hypnotisme. Au milieu des cascades gelées que forment les harmonies habiles, poétiques, presque magiques des motifs d'Animus Mortis, elle éparpille la glace ça et là par des pêches compulsives, perpétuellement ou presque renforcée d'une double pédale rapide qui incite le mouvement dans le morceau, accélérant comme Nastrond, passant du blast binaire au blast ternaire, à la frappe sur le temps, au down-tempo, voire même au plan thrash. Les compos sont ainsi vivantes même si désespérément froides et nocturnes. Elles conjuguent une certaine violence des parties rythmiques avec des mélodies déprimées savamment dosées et par dessus tout dégagent une excellente accroche au moyen d'harmonies subtiles. Atrabilis est par conséquent un disque de black dépressif riche et mature qui possède une vraie identité, envoûtant et extrêmement bien fait, et qui par sa faible durée s'octroie le luxe de ne pas souffrir de redites. Le Chili nous offre là un superbe présent.

note       Publiée le vendredi 16 mai 2008

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Atrabilis (Residues From Verb & Flesh)" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Atrabilis (Residues From Verb & Flesh)".

notes

Note moyenne        1 vote

Connectez-vous ajouter une note sur "Atrabilis (Residues From Verb & Flesh)".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Atrabilis (Residues From Verb & Flesh)".

Maître Yoda Envoyez un message privé àMaître Yoda
trés bonne la chronique est. intrigué je suis.
blub Envoyez un message privé àblub
Relativement classique mais avec une vraie personnalité (qui ne demande qu'a s'afirmer)! le mix est trés bon et l'ambiance glaçiale et dépressive plutôt réussie! le batteur est un élément clef et le chant, bien qu'assez conventionnel est trés efficace! beaucoup accroché sur la gratte qui fait beaucoup pensé a Shining avec un son plus froid et malsain encore!
Note donnée au disque :       
Aym Envoyez un message privé àAym
avatar
Viiii o/. J'ai passé un rude hiver '-'
empreznor Envoyez un message privé àempreznor
le retour du chroniqueur prodigue.
Powaviolenza Envoyez un message privé àPowaviolenza
avatar
je découvre sur myspace là, ça a effectivement l'air bandant, très chouette mix pour ne rien gâcher !