Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTangerine Dream › Views from a Red Train

Tangerine Dream › Views from a Red Train

10 titres - 77:47 min

  • 1 Carmel Calif 7:32
  • 2 Passing All Signs 6:14
  • 3 Leviathan 7:01
  • 4 Hunter Shot By Yellow Rabbit 9:33
  • 5 Nutshell Awakening 6:37
  • 6 One Night in Space 6:55
  • 7 Serpent Magique 9:20
  • 8 Lord of the Ants 9:40
  • 9 Fire on the Mountain 7:41
  • 10 Sound of a Shell 6:41

enregistrement

Composé et enregistré par Edgar Froese en 2007-2008

line up

Edgar Froese (claviers, synths, guitares, percussions et effets électroniques)

chronique

Comment aborder Views from a Red Train? Tout d’abord il faut passer au travers les 2 premiers titres. Avec ses chœurs artificiels, d’une placidité émotive, qui planent sur un synthé sobre et aseptisé. Ses séquences kétaines au frétillement futile qui construit des rythmiques drables, Carmel Calif n’est pas trop incitatif à explorer cette dernière mouture d’Edgar Dream. Un titre de dernière minute que Tangerine Froese aurait dû laisser dans l’oubli. Après, il y a Passing All Signs. Un autre titre drable qui tente d’exploiter les frissons de poils de poules sur des vocales aussi flottantes et ternes que le synthé. Edgar force la note et tente d’animer de quelconques émotions. Encore là, choux blanc. Mais après…? Il y a Leviathan. Un titre explosif avec un Edgar en grande forme sur sa 6 cordes. Edgar qui rock sur une structure rythmique lourde à la Peter Gun où séquences et percussions tentent une course névrotique vertigineuse. Sur le site de TD on nous prévient que Views From a Red Train est orienté sur le rock et c’est vrai. One Night in Space est un autre titre lourd qui traîne une guitare flottante. Une guitare aux boucles vertigineuses qui roule sur de bonnes séquences aux gravitations ondulantes et de bonnes percussions. Idem pour Lord of the Ants et Fire on the Mountain qui est moins explosif, mais tout autant corrosif avec ses percussions aux vibrations feutrées et un superbe synthé. Un beau titre sur séquence tambourinée accélérée avec une belle fusion synthé/guitare. Niveau rythmique solide, il ne faut pas oublier Nutshell Awakening. Moins violent, la guitare y est tout de même sublime, flottant avec de beaux solos mélodieux sur des percussions tambourinées ainsi que des pulsations courtes et lourdes dans une ambiance tribale chimérique. Une belle guitare mélancolique qui rejoint la tristesse de Dalinotopia. Côté ballade, il n’y en a pas gros. Hormis ses chœurs insipides, Hunter Shot By Yellow Rabbit est un beau titre. Une sombre procession, sur de légères pulsations avec un synthé aux souffles symphoniques et dramatiques, qui évolue sur un une structure séquentielle croissante truffée de beaux solos de guitares. Du bon Edgar qui va plaire aux amateurs de la période Tyranny of Beauty et Turns of Tides. Sound of a Shell conclut sur une belle romance avec guitare acoustique sur ses foutues séquences névrotiques mais légères. Eh oui…il y a toujours ses chœurs drables et insipides, mais ils passent. Plus orienté sur la guitare que les synthés Views From a Red Train est un opus étonnant. Oui il y a toujours ses quelques séquences redondantes et anémiques agaçantes digne d’un débutant ainsi que ses foutus chœurs insipides aux harmonies vocables glaciales, mais Edgar y croit. Mais au-delà de ses quelques faiblesses il y a de belles trouvailles et une fougue hargneuse qui démontrent qu’Edgar a encore l’oreille aiguisée. Donc avant de dire que ce dernier TD ne vaut que des clous et que c’est un vide sans imagination (comme j’ai dit), il faut passer les 2 premiers titres et après il y a Leviathan et…Excuse Edgar.

note       Publiée le jeudi 15 mai 2008

partagez 'Views from a Red Train' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Views from a Red Train"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Views from a Red Train".

ajoutez une note sur : "Views from a Red Train"

Note moyenne :        2 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Views from a Red Train".

ajoutez un commentaire sur : "Views from a Red Train"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Views from a Red Train".

rissavet › samedi 19 juillet 2008 - 19:15  message privé !
effectivement , passés les deux premiers titres ... c'est un bon albums du Td actuel .. je craque bien pour le dernier titre .... qui a écouté le nouveau tangram et le nouveau hyperborea ??? encore une arnaque ou du bon ?????
Logosman › vendredi 16 mai 2008 - 17:00  message privé !
Répétitif finalement (car peut être trop cohérent d'un morceau à l'autre), mais une belle énergie sur des morceaux comme Leviathan, Nutshell ou encore Lord of The Ants ou Fire on the Mountain, et des splendides strates mélodieuses accordés à de solides solos de guitares. Ce n'est pas la révolution tant attendue (elle a eu lieu y a quelques temps avec les Nagasaki), mais c'est un opus réussi, mené par un Froese qui nous ressort certes la même formule sur 10 morceaux, mais il assume son boulot jusqu'au bout et c'est une gageure de sa part. (après je ne pense pas que son mélange choeurs artificiels / parties de guitares cools / séquence progressif, tiennent sur plusieurs albums).
Note donnée au disque :       
le mourm › vendredi 16 mai 2008 - 15:58  message privé !
Bof...
Note donnée au disque :       
LUCF › vendredi 16 mai 2008 - 08:32  message privé !
j'ai pas accroché à ce cd
etiennefroes › vendredi 16 mai 2008 - 08:23  message privé !
Je suis assez s'accord avec cette critique qui reste mesurée