Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSixteen Horsepower › Live March 2001

Sixteen Horsepower › Live March 2001

cd • 18 titres

  • 1American wheeze
  • 2I seen what I saw
  • 3Wayfaring stranger
  • 4Cinder Alley
  • 5Straw foot
  • 6Clogger
  • 7Harm's way
  • 8Haw
  • 9Poor mouth
  • 10Praying Arm Lane
  • 11Burning bush
  • 12Splinters
  • 13Silver saddle
  • 14Phyllis Ruth
  • 1524 hours
  • 16Partisan
  • 17Coal black hoarses
  • 18Dead run

enregistrement

Enregistré live, mars 2001, mixé au Absynthe Studio, Denver, Colorado, USA

line up

David Eugene Edwards (chant, guitare, banjo, bandonéon), Jean-Yves Tola (batterie, percussions), Pascal Humbert (basse, contrebasse), Steven Taylor (guitare, claviers)

remarques

chronique

Styles
country
folk
gothique
rock
Styles personnels
americana/blues rock funèbre

Le jour où Sixteen Horsepower s'est dissout, je me suis senti comme orphelin...J'avais compris que jamais je n'aurais l'occasion de les voir sur une scène, eux que j'avais découvert si tardivement (maudit sois-je !). Bien sûr, ils laissaient une discographie irréprochable et Woven Hand avait repris le flambeau de belle manière mais je pensais que 'Olden' avait clôt le chapitre définitivement. Nenni ! Voici un double album live qui semble tombé du ciel pour ceux qui comme moi n'ont pas digéré la disparition d'un tel groupe. Certes, il y avait déjà eu le très bon 'Hoarse' mais là, c'est carrément un concert complet (au doux parfum de quasi best of) qui nous est proposé. La plupart de ceux qui ont eu la chance d'assister à un show le disent: Sixteen Horsepower sur scène, c'est une tornade, et David Eugene Edwards frise la transe. La passion des musiciens pour leur création s'exprime dans le moindre détail, à commencer par la qualité du son qui est vraiment très bonne. Ensuite, la play-list: tout démarre avec l'accordéon funèbre de 'American wheeze' pour enchaîner avec le désespoir de 'I seen what I saw' et c'est parti pour le bonheur, la reprise du '24 hours' de Joy Division, 'Straw foot', l'une de mes pièces favorites, l'intro mystique de 'Silver saddle'...Jamais je n'aurais pensé qu'on puisse éprouver une telle passion pour une musique puisant ses racines dans le folk et la country, qu'elle puisse à ce point donner la chair de poule...'Live Marche 2001', c'est ressentir ça une nouvelle fois, à en avoir presque mal au coeur. Un très grand album live d'un groupe d'exception.

note       Publiée le lundi 28 avril 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Live March 2001".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Live March 2001".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Live March 2001".

Wotzenknecht › mardi 5 mars 2013 - 11:38  message privé !
avatar

Pourquoi je ne le possède pas celui-ci ? Mystère, d'autant plus fâcheux en pleine rechute 16HP (J'ai dû l'offrir à ma soeur en fait, je suis sûr que vous êtes ravis de le savoir)

Sigur_Langföl › samedi 31 octobre 2009 - 04:32  message privé !

Sans l'ombre d'un doute

Note donnée au disque :       
empreznor › vendredi 30 octobre 2009 - 22:44  message privé !

LE disque indispensable de 16HP, peut-etre le seul avec Sackcloth

Note donnée au disque :       
empreznor › vendredi 30 octobre 2009 - 22:43  message privé !

grandiose, tout comme la presentation. Le colorado sous la neige

Note donnée au disque :       
Reflection › samedi 21 mars 2009 - 12:19  message privé !

TUERIE! Ici il n'y a que le son effectivement! Mais quel son! Trés brut et trés live (ce qui est assez rare finalement pour un album live...). Le son lacère bien les oreils parfois! Il se passait vraiment quelquechose ce soir la... On s'y croirait ! Ce groupe a vraiment une prestence incroyable. Finalement si je devais garder qu'un disque de leur disco ça serait peut-être bien celui la! Et oui la Bass est enorme et je ne parle même pas de la guitare, hanté, crépusculaire avec ses notes colérées par le blues et folklore. Grand!