Vous êtes ici › Les groupes / artistesJThe Jon Spencer Blues Explosion › The sound of the future is here today

The Jon Spencer Blues Explosion › The sound of the future is here today

3 titres - -- min

  • A. History of Sex
  • B1. Write A Song
  • B2. Smoke Cigarettes
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -
  • -

informations

chronique

Un jour j’ai lu une interview de Snoop Dogg dans lequel celui-ci déclarait à qui voulait l’entendre que les raisons pour lesquelles le rap avait pris le pas sur le rock en terme de popularité chez les djeunz des années 90 étaient très claires : "Le rap REPRESENTE. Le rock ne représente plus." Si cette affirmation, au premier abord fort stupide, prête à rire aujourd’hui, vu le retournement de situation assez risible de ces dernières années ("vous voulez plus de rap, ni même de rap métal ? Ok, voilà du Emo"), quand on se pose 5 seconde, on finit par toucher du doigt ce que voulait dire le rappeur à tête de furet. Le rap a un message qui est ce qu’il est, mais qui est surtout intelligible dès les premières secondes, un peu comme dans le rock des années 60 (du moins, ça ne faisait aucun doute pour les auditeurs de l’époque). Ce dernier s’étant considérablement embourgeoisé depuis, difficile d’y trouver les éléments qui ont fait le succès du rap auprès du grand public : aspect frontal, egotrip, fierté exacerbée de représenter sa clique/sa bannière/son quartier. Cependant, s’il y a bien un homme qui a de quoi faire mentir Snoop, c’est Jon Spencer. Fondant son propre groupe sur les cendres ardentes de Pussy Galore en 1990, il fera, pendant toute la décennie, un grand écart improbable entre John Lee Hooker, les Beastie Boys et Einsturzende Neubauten. Symbolisant ainsi à la fois l’éternel retour du rock (avec option cuir et caution Blues, ce qui fera passer l’affaire auprès des critiques), et le métissage propre à cette décennie, puisque notre sosie d’Elvis mutant danse sur des beats hip-hop et des expérimentations lo-fi, voire indus (encore que sur ce dernier point, il se calmera progressivement). Le tout avec l’attitude frondeuse et ultra fière déjà présente chez Pussy Galore et qui fait tant défaut à des groupes comme, au hasard, Nirvana ou Radiohead. "The Sound of the future" est l’un de leurs premiers simples, au son crude (rude + crude) encore très proche de Pussy Galore, sorti parmi une série de 45t du label Clawfist, qui regroupe nottamment Nurse With Wound et Stereolab (… sur le même disque). En attendant le reste de leur disco et celle de Pussy Galore, voici un single – le seul sorti sous le nom "big john spencer blues explosion" très court et outrageusement bruyant, qui sera en partie repris sur "Crypt Style"… Ecrire des chansons, fumer des cigarettes… quoi de mieux en réponse à l’idiome "Je fait des beats et je smoke de la weed" de Snoop et Dr Dre ? Nous sommes en 92, et si les beats hip-hop sont encore aux abonnés absents, le son du futur est bel est bien déjà là.

note       Publiée le jeudi 17 avril 2008

dernières écoutes

    Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "The sound of the future is here today" en ce moment.

    tags

    Connectez-vous pour ajouter un tag sur "The sound of the future is here today".

    notes

    Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

    Connectez-vous ajouter une note sur "The sound of the future is here today".

    commentaires

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "The sound of the future is here today".

    vampyrlost Envoyez un message privé àvampyrlost
    si cest du rap independant , cest un autre registre :) . ce nest plus sous lapellation populaire "westcoast" . quand je parle de westcoast , jentend par la dr.dre , snoop dogg , 2pac , nate dogg , kurupt .. je jetterais un oeil sur les groupes que tu me conseille promis ;) .
    CeluiDuDehors Envoyez un message privé àCeluiDuDehors
    Ok pas de soucis apres chacun son trip...tu devrais quand meme jeter une oreille a des groupes comme Freestyle Fellowship ou Project Blowed, c'est west coast, mais rien a voir avec le gangsta rap, c'est du hip hop independant assez ancre dans la soul et le jazz au niveau des influences, c'est musicalement tres bon, et y a des MCs qui dechirent.
    vampyrlost Envoyez un message privé àvampyrlost
    on sest mal compris . jaime bcp le westcoast , comme tu dis , le cote funk et plus festif en fait son charme . mais justement , je ressend plus de recherche musical dans le east . peut etre est ce parce que je prefere le hip-hop moins joyeux , mais pourtant mon groupe prefere est bien tribe called quest qui a un ton assez souriant . je suis daccord sur le fait qu'il ny pas de "vrai" rock ou rap , cetait pour expliquer la chose . bcp de musiciens aujourdhui qui font du rap , du rock , du gothique , du metal , du bruitiste , du punk , de lelectro ou tout ce que tu ve , nont plus la meme mentalité que ceux sur qui ils se sont influencés , jai pas dit que cetait negatif , cest meme tres bien , ca permet louverture a de plus en plus dunivers differents . mais le westcoast na plus du tout la meme mentalité de musique que le east . le rap francais en general a justement une mentalité extrement westcoast , tres revendicateur et tres "racailleux" . et je trouve ca dommage parce que de ce fait , il ny a pas bcp de bon rap francais au niveau musique . et pourtant en textes , les rappeurs francais sont peut etre les meilleurs du monde . mais tout ca pour dire , que si on cherche des rappeurs qui sont cense representer le hip-hop , parce quon veut une de ses phrases magiques , cest pour moi bcp plus logique de chercher du cote sur des groupes comme public ennemy , wu-tang , gangstarr ou KRS one .
    CeluiDuDehors Envoyez un message privé àCeluiDuDehors
    Sugarhill Gang c'est pas du vrai hip hop? Pourtant c'est tres tres funky/disco, et musicalement c est pas moins recherche que Mobb Deep, et a des annees lumieres du son du Wu Tang par exemple (que tu sembles placer comme du "vrai" rap). Et je pense d'ailleurs que le hiphop westcoast est celui qui a su le plus evoluer au niveau du son, mais il n'y a pas vraiment de comparaison a faire, ca me semble etre juste de la mauvaise foi tout ca...si on va au bout de ta demarche tu n'ecoutes pas de rap au dela de Sugarhill Gang, The Last Poets et Afrika Bambaataa...j'imagine que ce n'est pas le cas!
    juj Envoyez un message privé àjuj
    keskidi ?