Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUltra Vomit › Objectif : thunes

Ultra Vomit › Objectif : thunes

24 titres - 39:34 min

  • 1/ Intro - 2/ Quand j'étais petit - 3/ Darry Cowl chamber - 4/ Les bonnes manières - 5/ Boulangerie pâtisserie - 6/ Maïté ravendark - 7/ Jack Chirac - 8/ Pour un mosh - 9/ Pauv' connard - 10/ Mechanical chiwawa - 11/ Gremlins at the gates - 12/ Je ne t'es jamait autans aimer - 13/ Poil de cul - 14/ Croute de pus - 15/ La flemme - 16/ Mountains of maths - 17/ Morbid Cocker - 18/ Welcome to the jingle - 19/ Je possède un cousin - 20/ Canidal corpse - 21/ Condemned to headbang - 22/ W.A. Mozart 25th symphony allegro in C minor K. 183 - 23/ Je collectionne les canards - 24/ Outro

enregistrement

Enregistré au Drudenhaus Studios

line up

Fetus (chant, guitares), Flockos (basse, chant, guitares), Manard (batterie, chant)

remarques

chronique

Notre trio nantais préféré est de retour ! Et je sais que vous les attendiez tous ! Après un premier album déjà très porté sur la déconne, le détournement de tubes, la parodie, le fun, Ultra Vomit remet le couvert avec cet "Objectif : thunes". Mais là, l'évolution est énorme depuis le premier album. Alors que "M. Patate" balançait du grind de base qui, pour schématiser, servait de prétexte pour la déconnade, ce deuxième album est beaucou plus recherché et varié musicalement. On y retrouve du rock n' roll (à la Motörhead !), du punk, du gros metal, du hardcore, des ballades et bien sûr du death, du grind et du black, mais toujours avec ce souci de garder le chant le plus compréhensible possible pour apprécier au mieux les délires du trio. Et là-dessus, y'a pas à dire, ils se sont totalement surpassés !!! Pour bien comprendre l'ampleur de l'entreprise, il faudrait faire du piste à piste tellement c'est à se pisser de rire. Personnellement, ce qui m'a le plus marqué, c'est le duo de parodie black metal à la Immortal de "Maïté ravendark" (sérieux ??!!) et "Mountains of maths" (trop trop énorme les paroles, on se croirait retournés au lycée !) ou la version death/gore metal du classique de Joe Cocker "You can leave your hat on" (B.O. de 9 semaines et demi et l'effeuillage de Kim Basinger pour les incultes) qui donne ici "You can leave your head on" sur "Morbid Cocker"...). Mais c'est sans oublier leur auto-parodie/auto-dérision de "Poil de cul", le clin d'œil top à Gronibard ("Croute du pus"), celui à notre ancien président ("Jack Chirac"), les reprises/foutages de gueule de "standards" de la chanson française comme "Pour un mosh" (à l'origine, c'est du Michel Delpech) ou "Je ne t'es jamait autans aimer" (non, non, je n'ai pas fait de fôtes...) dans un style rappelant les grands tubes inter-stellaires de Kyo (?!). Avec ça, vous ajoutez le tube mortel qu'est "Je collectionne des canards" (vivants...) - mais où vont-ils trouver ça ?? - et vous avez un album totalement délirant, qui manque peut-être parfois d'un peu de développement sur certains morceaux, et super fendard ! L'"outro" est d'ailleurs ultime, je vous laisse découvrir l'ampleur de la chose... Je ne sais pas comment ça vieillira, mais limite on s'en fout, c'est Ultra Vomit et... Ils jouent du rock n' roll ! Yeah babe ! A voir absolument en concert !

note       Publiée le mercredi 16 avril 2008

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Objectif : thunes".

notes

Note moyenne        26 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Objectif : thunes".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Objectif : thunes".

taliesin › mercredi 29 novembre 2017 - 09:47  message privé !

Cet album est tout simplement génial :-)

Note donnée au disque :       
nicola › vendredi 24 novembre 2017 - 18:04  message privé !

Oui, pour un prof de maths comme moi, c’est un hymne.

boumbastik › vendredi 24 novembre 2017 - 17:14  message privé !

Mais c'est énorme ce truc. Mountains of maths, la crise.

PechMayneau › mardi 23 février 2016 - 20:17  message privé !

L'influence était plus marqué par des groupes de heavy metal , la ça va plus dans le délire et la pop ... mais le chemin est juste que le groupe a pris du poid, de l'humour de plus en plus lourd ... c'est pas mal, c’était mieux la ... Bouskidou ou Ellipse, un mélange des 2 groupes ça peux donné une idée ...

Note donnée au disque :       
Alfred le Pingouin › vendredi 12 juin 2015 - 11:33  message privé !

En fait ouais, ça a marqué notre génération ce truc, qu'on le veuille ou non. Sortir "c'était pas mal là", ça va forcément faire rejaillir des trucs. Comme "il va bientôt faire tout noir" ou "On attend pas votre soeur?". C'est culturel, on se sent obligé de réagir.

Et puis l'album est cool mine de rien, c'est vraiment un délire de fan de métal, mais assez bien fait. C'est clair qu'il est un peu long, et qu'y a du déchet, mais ça a toujours un côté très touchant...

Note donnée au disque :