Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWErik Wøllo › Elevations

Erik Wøllo › Elevations

12 titres - 65:09 min

  • 1 Elevation 6:14
  • 2 Blue Odyssey 5:43
  • 3 The Wanderer 6:52
  • 4 Evolution 6:42
  • 5 Sphere
  • Into the Dream 4:32
  • 6 Red Odyssey 6:05
  • 7 Novalis 4:31
  • 8 A Sea of Steps 6:42
  • 9 Skyscape 2:29
  • 10 Green Odyssey 5:47
  • 11 Arrow of Time 4:28
  • 12 The Land of Birds 2:38

line up

Erik Wollo: Guitares, guitares synthétisées, claviers, logiciel Wollo VST, percussions et programmation

remarques

Pour en savoir plus sur la musique d’Erik Wollo et y entendre des MP3, visitez son site web: http://www.wollo.com/home.htm

chronique

Des accords flottent dans un écho brumeux, foulant le sol de leurs intrigantes réverbérations. Flottante comme une brume oubliée, une douce séquence se dandine innocemment dans un monde hétéroclite qui se laisse bercer par un doux piano accompagné de stries fantomatiques, triturées d’une six-cordes aux élans tempérés. Elevation nous introduit tranquillement dans le monde poétique de Erik Wollo. La musique de ce fin guitariste Norvégien est divisée entre un univers atonal harmonieux, aux subtiles incantations tribales, et des éclats de tempo harmonieux. Un monde où le lyrisme mélancolique se moule à des ambiances brumeuses sur des guitares aux strates aussi enveloppantes qu’un synthé aux mouvances fantomatiques. Prenons Blue Odyssey et son doux clavier aux notes échotiques qui progressent parmi les lamentations spectrales d’une guitare. L’intro façonne la solitude spirituelle, avant de fondre sur de fines percussions qui module un léger rythme accrocheur dans un univers métalliquement fantomal. Pourtant les harmonies sont présentes. La mélodie est superbe. Mais tout baigne dans un climat introspectif saisissant, comme dans Evolution et Novalis. Et c’est le charme d’Elevations. Chaque titre regorge de refrains accrocheurs, perdus entre deux strates brumeuses, entre deux rythmes, comme Red Odyssey et Green Odyssey, que l’on fredonne pensivement, comme si cette musique nous possédait sans laisser l’impression. The Wanderer est tout simplement superbe avec ses accords discrets et ses percussions feutrées. Un titre aussi mélodieux que cafardeux sur un rythme légèrement tribal. Une superbe complainte intemporelle, Sphere - Into the Dream vogue sur des accords minimalismes enveloppés d’un synthé aux saisissantes ondes nostalgiques. Des fleurs sur une brume, tant c’est beau. Tout comme A Sea of Steps et son doux tempo aux fines percussions échotiques et les nébuleux Skyscape et The Land of Birds. Elevations est une douce musique pour les sens. Ceux qui cherchent des séquences animées seront sans doute déçus, car les rythmes de Elevations sont aussi progressifs que le vent qui pousse et module les brumes. Céleste, éthéré et harmonieux, ce dernier opus de Erik Wollo est une belle collection de titres aussi charmeurs qu’enjôleurs. Pour ceux qui cherchent autre chose….

note       Publiée le mardi 15 avril 2008

partagez 'Elevations' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Elevations"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Elevations".

ajoutez une note sur : "Elevations"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Elevations".

ajoutez un commentaire sur : "Elevations"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Elevations".