Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAArt Of Infinity › New Horizon

Art Of Infinity › New Horizon

cd | 5 titres

  • 1 The Dragons Flight [1:25]
  • 2 Ocean In Space [4:20]
  • 3 Written In The Sand [3:35]
  • 4 Three Days Winter [8:45]
  • 5 Evolution [21:04]

enregistrement

Réalisé en 2000 sur ATM Records, cette réédition est maintenant disponible sur Itunes, par l'entremise de Prudence/Zebralution.

line up

Thorsten Sudler-Mainz: Claviers, synthé, guitares, percussions, programmation et vocales Thorsten Rentsch : Claviers, synthé, basse, percussions & programmation Eva Wolf et Ann Kareen Mainz : Vocals Alex Gunia. : Guitare, Dobro Stefan Höllering: Saxophone Matthias Krauss : Keyboards & guitares Daniel Klingen: Percussions

remarques

Pour entendre des échantillons sonores et en savoir plus sur Art of Infinity, visitez le site web suivant : http://www.art-of-infinity.com/index.html

chronique

New Horizon démarre lentement avec un synthé brumeux et vaporeux qui croise un saxophone errant. Court, The Dragon Flight est un beau titre ambiant qui met la table à un album qui oscille entre de douces harmonies et des mouvements ambigus. Ocean in Space flotte sur un mellotron nébuleux et des vocales aussi étranges que sensuelles. Un roulement de percussions à la Vangelis surprend la lenteur envoûtante du mouvement qui s’intensifie et s’anime sur un beau duel synthé guitares. Written in the Sand replonge dans l’univers ambiant et mystérieux de Art of Infinity. Thorsten Sudler-Mainz narre un poème sur l’amour, alors que les brumes vaporeuses d’un synthé éthéré et d’un saxophone nostalgique circulent sur des arpèges xylophonés. Le rythme devient plus lourd, sur une voix mi chantée, avec des percussions hypnotiques en ouverture de Three Days Winter. Le tempo casse soudainement pour immerger une structure ambiante aux sonorités hétéroclites. Une étrange atmosphère s’installe avec un clavier aux soubresauts syncopés et un sax hurleur sur un mouvement tiraillé entre le rythme, la sensualité et l’atonie. Evolution est un superbe titre où la spiritualité et les harmonies cohabitent sur des structures aussi mélodieuses qu’hétéroclites. Les souffles d’un saxophone errant croisent un piano mélancolique et un synthé aux torsades plaintives en ouverture de ce titre épique. Quoique mélodieux, l’univers de Evolution repose sur une fragilité émotive. Des accords d’une guitare perdue sillonne cette intro qui éclate sur de belles percussions et des chœurs aussi sensibles qu’enchanteurs. Evolution bat d’une sensualité renouvelée sur une cadence lourde qui se perd dans des brumes bigarrées vers la 8ième minute. Univers composite aux effets sonores intrigants, la 2ième portion de Evolution est divisée entre des tempos tribaux aux mouvements sauvages et des passages atmosphériques aux racines d’une douce folie croissante, à l’image de la totalité de New Horizon.

note       Publiée le jeudi 27 mars 2008

partagez 'New Horizon' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "New Horizon"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "New Horizon".

ajoutez une note sur : "New Horizon"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "New Horizon".

ajoutez un commentaire sur : "New Horizon"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "New Horizon".