Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGodspeed You! Black Emperor › F# A# infinity

Godspeed You! Black Emperor › F# A# infinity

  • 1996 • Kranky KRANK 027 • 1 CD

3 titres - 63:29 min

  • 1/ The dead flag blues (16:27)
  • 2/ East hastings (17:58)
  • 3/ Providence (29:04)

enregistrement

Montreal, Quebec, Canada, 1996

line up

Aidan, Efrim, Mauro, Dave, Thierry, Norsola, Bruce, Sophie ...

remarques

chronique

Styles
post rock

Dès les premières minutes de ce disque, l'auditeur comprend vite qu'il a affaire à quelque chose de particulier. Si on ne compte plus les synthèses entre musique néo classique et rock publiées depuis que le rock s'est émancipé pour revendiquer une image plus noble et respectable, perdant au passage ce qui la caractérise (la fougue et l'urgence), peu de groupes sont arrivés à un résultat satisfaisant. Qu'il s'agisse de Deep Purple ou de Pink Floyd (par ici les tomates). Il aura donc fallu attendre ce fameux Godspeed You Black Emperor ! pour enfin pouvoir entendre une rencontre des genres qui conserve à la fois le potentiel emotionnel et lyrique de l'un et la puissance de l'autre. En ce sens, "F#A#infinity" ne peut-être que salué puisqu'il jette les bases d'un language que le groupe va peaufiner au fur et à mesure de sa carrière naissante. Articulé autour de longues pièces montées avoisinants les 15 minutes ou plus, elles surgissent du néant par petites touches pour déboucher sur un crescendo irrésistible, et pour afin s'en aller comme elles sont venues. Comme un cycle naturel. Celui des bourrasques de vent ou des vagues de l'océan. Godspeed You Black Emperor ! n'en est qu'à ses débuts, et le groupe est à surveiller de très près.

note       Publiée le mercredi 13 mars 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "F# A# infinity".

notes

Note moyenne        28 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "F# A# infinity".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "F# A# infinity".

Rastignac › mercredi 15 avril 2020 - 08:51 Envoyez un message privé àRastignac
avatar

J'avais envie de me regarder un film, pas besoin, je m'écoute ce disque c'est pareil.

Wotzenknecht › mardi 29 mars 2016 - 14:56 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

Providence ! Toujours aussi téléphoné, toujours aussi imparable.

Note donnée au disque :       
ricccco › samedi 7 avril 2012 - 23:03 Envoyez un message privé àricccco

magnifique lp, surtout pour le morceau "providence", et ....allez pour les autres aussi, mais rien que pour ce morceau ça sera 6 boules

No background › vendredi 2 décembre 2011 - 11:53 Envoyez un message privé àNo background

On a en effet affaire à quelque chose de particulier. Personnellement je le considère moitié rock moitié ambient. On se retrouve projeté dans un futur peut-être pas si lointain, où les choses se sont écroulées, un monde dans lequel il n'y a pas grand-chose à faire, à part attendre quelque événement, dans un paysage gris désolé.

Note donnée au disque :       
shauni81 › mardi 16 août 2011 - 02:31 Envoyez un message privé àshauni81

Un album hallucinant, contemplatif et agressif. Providence est peut-être le must absolu de GYBE! ... en tout cas, un album qui est le début de quelque chose de grand, de beau, qui te caresse tout en te jetant de l'acide au travers de la face.

Note donnée au disque :