Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCJohn Carpenter › Prince Of Darkness

John Carpenter › Prince Of Darkness

8 titres - 35:10 min

  • 1/ Opening Titles
  • 2/ Team Assembly
  • 3/ Darkness Begins
  • 4/ Message From The Future
  • 5/ Hell Breaks Loose
  • 6/ Mirror Image
  • 7/ Devil Awakens
  • 8/ Through The Mirror

line up

John Carpenter & Alan Howarth

remarques

chronique

Sorti un ans après Les Aventures de Jack Burton et deux ans après avoir que John aie confié la B.O. de Starman à son copycat Jack Nietzche, Prince Of Darkness célébrait le retour du maître au commandes d’un vrai film fantastique, mais aussi d’une bande originale pour celui-ci. Entre temps, les technologies en matière de studio auront bien évolué, séquenceurs et ordinateurs mangeant le décor des pièces insonorisées, et Big John ayant de plus en plus de moyens sous la main pour créer ses thèmes chéris. La bande originale de Prince Of Darkness voit un Carpenter toujours associé à Howarth et désormais bien installé derrière un matériel plus conséquent, mais pour ma part j’avoue que le passage au MIDI et la multiplication des synthétiseurs (voir l’impressionnante liste créditée) a enlevé un peu de la magie qu’on pouvait trouver sur les premières B.O. du master, plus cheap mais paradoxalement plus riches (en émotion, en intérêt), comme quoi la vieille ritournelle qui veut que le numérique ne remplace pas l’analogique en tout a parfois la peau dure. La musique de Prince of Darkness est donc immanquablement plus proche de sonorités de synthétiseur denses, épaisses et chaleureuses, et aussi plus communes pour l’époque, même si le feeling du compositeur reste facilement identifiable. Son sens de la mélodie parfaite fait encore mouche, surtout sur le titre d’ouverture, et même si quelques-uns de ces instrumentaux fonctionnent à merveille, comme l’envoûtant thème principal ou ce "Message From The Future" au climat surnaturel, les longs passages quasi-atmosphériques et les constructions progressives font qu’on risque de décrocher facilement si on est amateur du Carpenter bref, rythmé et obsédant de Halloween ou The Fog. Des morceaux plus kilométriques donc, qu’on devine facilement inspirés par les B.O. de Tangerine Dream et Schulze. Le frisson est à portée de main, bien que pour la plupart les pièces soient un peu trop longues pour ne réveiller autre chose qu’un sentiment de nostalgie délectable avant que l’ennui ne s’installe. Mé à y regarder de plus près, Phaedream serait sans doute mieux placé que moi pour vous en parler, de cette bande originale.

note       Publiée le dimanche 23 mars 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Prince Of Darkness".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Prince Of Darkness".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Prince Of Darkness".

zugal21 › vendredi 7 septembre 2018 - 20:02  message privé !

J'ai regardé le wiki anglo saxon, faudra que je regarde à nouveau si point d'éclairage ici ; en fait le premier message du futur montre un certain gusse sortir de l'église, et le second montre, à la place du premier gusse, un autre gusse, or ça change tout mais le pauvre zuzu a pas compris et craint de continuer à pas comprendre

Rastignac › vendredi 7 septembre 2018 - 19:38  message privé !
avatar

Putain, j'ai dû le voir en vhs loué au vidéoclub du Mammouth d'à côté, c'est dire de quand ça date. Donc chépa. Que te dis imdb ? ou wikipédia ?

zugal21 › vendredi 7 septembre 2018 - 19:26  message privé !

J'ai strictement rien compris à la fin du film, le coup du message du futur en deux versions, toussa. Help, someone ?

SEN › lundi 10 novembre 2014 - 20:38  message privé !

+ 1 (d'ailleurs la note de Raven est un véritable scandale)

Note donnée au disque :       
SEN › lundi 16 décembre 2013 - 23:10  message privé !

La meilleure BO de Carpenter et un de ses meilleurs film ! Par contre je rapprocherais plus l'inspiration de cette B.O. du The Thing de Morriconne que de Klaus Schulze ou TD !

Note donnée au disque :