Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEEyaculacion Post-mortem › De los muertos y sus costumbres

Eyaculacion Post-mortem › De los muertos y sus costumbres

cd • 10 titres

  • 1La muerte de Bastian
  • 2Gusanos
  • 3Ectoplasmatika
  • 4La maquina de matar humanos
  • 5Dejad ke los ninos se acerken a el
  • 6Doctor Frankenstein
  • 7La momia !!
  • 8Me cago en mi puta vida
  • 9Tu vienes de negro y nosotros volvemos de gris
  • 10Experimento E.P.M

enregistrement

Janvier-mars 2003, Espagne

line up

Non précisé

remarques

Le cd inclut un clip et un jeu video 'Punkman'

chronique

Il est assez déconcertant de pénétrer (sans mauvais jeu de mot) dans l'univers des Espagnols de Eyculacion Post-Mortem, un univers macabre et truffé d'humour noir où tout semble en mouvement perpétuel, où chaque morceau semble pouvoir proposer quelque chose de différent...Ainsi 'La muerte de Bastian', pièce instrumentale qui siérait à merveille pour un film d'horreur des années 50, cède la place à l'electro deathrock de 'Gusanos' dont les vocaux 'vomissants' pourraient évoquer ceux d'un groupe de black metal. En réalité, Eyaclulacion Post-Mortem incarne comme tant d'autres une nouvelle génération de formations deathrock/batcave qui n'hésitent pas à croiser bon nombre d'influences sans se soucier réellement des étiquettes; le premier nom à me venir en tête pour hasarder une comparaison dans la démarche serait Tragic Black. Comme eux, les Espagnols n'hésitent pas à coupler une rythmique electro avec des guitares deathrock, à user de tempi punk, à passer les voix au travers d'une gamme impressionnante d'effets, à emprunter des riffs au gothic rock, au punk ('La momia !!'), voir au metal et à corser le tout d'un bon nombre de samples et autres expérimentations sonores. Eyaculacion Post-Mortem a par contre une ligne thématique claire, le macabre, avec lequel ils jouent sans complexe dans un beau délire de film d'horreur, d'humour noir, de cynisme. Le chant est assuré en espagnol, ce qui pour ma part, ajoute à cette atmosphère de folie. Parfois, le timbre est grave comme sur 'Doctor Frankenstein', pièce très electro qui évoque volontiers Artefakto, plus aiguë et agressive sur 'Mi cago en mi puta vida' où l'on songe cette fois à Erk de Hocico, sans oublier celui simplement normal de 'Tu vienes de negro y nosotros volvemos de gris'. Les amateurs de musique profonde passeront sans problème sur ce groupe, ceux qui aiment le délire horror punk, les atmosphères (car comme je l'ai dit, Eyaculacion Post
-Mortem, c'est un véritable univers) et l'humour noir se laisseront plus facilement séduire. D'ailleurs, nos Espagnols ne sont pas venus les mains vides puisque vous trouverez inclus le clip de 'Me cago en mi puta vida' (ça, c'est du petit budget) et un jeu de pacman...version Halloween (si, si). 3,5/6

note       Publiée le vendredi 21 mars 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "De los muertos y sus costumbres".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "De los muertos y sus costumbres".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "De los muertos y sus costumbres".

Twilight › vendredi 21 mars 2008 - 22:52  message privé !
avatar
Grand merci ! ^^
Nicko › vendredi 21 mars 2008 - 19:50  message privé !
avatar
corrigé...
Twilight › vendredi 21 mars 2008 - 16:34  message privé !
avatar
Merci, c'est corrigé ;0)...ça montre que je suis pas un spécialiste. Par contre, je comprends pas pourquoi, il m'a pris la chronique deux fois !!! Chris, Nicko, help !
empreznor › vendredi 21 mars 2008 - 15:14  message privé !
quel beau nom une fois de plus... ce ne serait pas pacman sinon l'orthographe du jeu?