Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNamlook & Schulze › The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother

Namlook & Schulze › The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother

  • 2002 - Fax, PK 08/163 (1 cd)

6 titres - 54:32 min

  • Part I 19:27
  • Part II 4:27
  • Part III 12:17
  • Part IV 1:29
  • Part V 11:41
  • Part VI 5:07

line up

Klaus Schulze (claviers, électronique et effets), Pete Namlook : Keyboards, électroniques, programmation & FX

chronique

Cela aura pris 8 ans avant que l’association Namlook/Schulze ne rapporte un tout 1ier chef d’œuvre. Brume métallique sur léger freinage. Hypnotique et lancinante, cette 1ière partie est tout simplement sublime. Ambiance tétanisée qui tranquillement déploie ses vapes sur de fins accords de clavier à la croisée de Child In Time (Deep Purple) et Pigs (Pink Floyd), Set the Controls for the Heart of the Mother ouvre cette 9ième collaboration Namlook/Schulze sur des atmosphères enchanteresses qui graduellement découpent un tempo suave et drôlement pénétrant. Doucement la séquence devient plus névrotique, sans jamais versée dans la rythmique démentielle. Non! Doux et hypnotique, les légers soubresauts séquencés coulent dans un dense brouillard où chœurs éthérés soufflent un doux parfum auditif qui envoûte sur un tempo ‘’groovy’’ à ambiance croissante. À la 13ième minute, le synthé de Schulze titille l’oreille avec de belles boucles vicieuses qui voltigent sur ses réverbérations érodées, alors que des percussions feutrées désorientent le rythme, avec ses battements aléatoires. Rythme qui se morphinise tranquillement sur un doux synthé aux souffles arabesques, déviant vers les atmosphères sombres et bourdonnantes de Part II. La 3ième partie revient sur ses accords brumeux qui initiaient ce volume IX. Menaçantes, mais mélodieuses, les résonances ondulent sur un tempo à croissance hypnotique, dans une ambiance sonore syncrétique. Un autre superbe morceau. La partie V débute sur les souffles de la IV. Déjà nous sentons le territoire Schulzien nous envahir. Synthé mélancolique qui flotte sous des percussions séquencées. Le rythme est mou, mais fluide. Il progresse avec cette sensation d’explosion soudaine, laissant les sens éveillés derrière un synthé toujours morphique aux solos magiques. Une autre séquence s’ajoute, modulant le rythme vers une structure plus accentuée. Un long processus qui explose légèrement sur Part VI. Une brève passade qui se termine dans les brumes d’un synthé amorphe, mais mélodieux de ses souffles nostalgiques. Un superbe morceau qui complète un opus tout simplement génial.

note       Publiée le mercredi 19 mars 2008

partagez 'The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother".

ajoutez une note sur : "The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother".

ajoutez un commentaire sur : "The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Dark Side of the Moog IX - Set the Controls for the Heart of the Mother".

silverfenex › lundi 31 octobre 2011 - 20:18  message privé !

Pour moi , cet album est un refuge zen ... je l'écoute et tout va mieux , je flotte , je suis dans le cosmos . Le meilleur des The Dark Side of the Moog

Note donnée au disque :       
snooky › dimanche 3 avril 2011 - 06:10  message privé !

Il m'en aura fallu un temps avant de pouvoir l'écouter celui là, en raison de problèmes de disponibilités.

Tout en douceur et en finesse, il est vraiment sublime.La partie 1 lancinante et hynoptique, la 3 dans le même style ou même la 5 chaleureuse et émotionnelle.Un Schulze enchanteur et magique,exactement comme je l'aime.

Un must...!

Note donnée au disque :       
Phaedream › mardi 15 avril 2008 - 13:05  message privé !
avatar
HUm...Désolé de lire ta déception, car c'est un excellent album. Tout y est; rhytme lent et vaporeux dans des ambiences musicales et mélodieuses. Le genre de séquences que l'on chatonne inconsciement. Qu'est-ce qui t'as déçu? N'y a-t'il pas des bouts qui t'ont plu? En tout cas, c'est bien d'avoir essayer. Et si un soir tu sens que tu as besoin d'écouter autre chose, tu aimeras. Sinon tu n'auras aucune difficulté à le revendre, car c'est un petit bijou :-)
igorfx › lundi 14 avril 2008 - 12:00  message privé !
Devant les critiques je me suis jeté sur cet album et quelle déception, c'est pour moi très classique sans grande originalité... ça m'apprendra à acheter sans avoir au préalable écouté :-)
ForceMajeure › vendredi 21 mars 2008 - 11:40  message privé !
Un excellent album. Le 1er morceau est superbe : flottant et rythmé à la fois. D'accord avec gkar, ce disque doit être dans la cdthèque de tout amateur de ME ! Pour les petits veinards qui seront le 6 à la Cigale : n'oubliez pas de nous en parlez ;o)