Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTThorns › Stigma diabolicum

Thorns › Stigma diabolicum

cd | 15 titres

  • 1 Aerie descent
  • 2 Funeral marches to the grave
  • 3 Lovely children
  • 4 Fairytales
  • 5 Fall
  • 6 Thule
  • 7 Home
  • 8 You that mingle may
  • 9 Into the promised land
  • 10 Lacus de luna
  • 11 Mare frigoris
  • 12 Into the promised land
  • 13 Lacus de luna
  • 14 Thule
  • 15 Fall

enregistrement

Enregistré entre 1989 et 1992

line up

Snorre Ruch (guitares, basse), Marius Vold (chant, programmation, claviers), Bard "Faust" Eithun (batterie)

remarques

Titres 1 et 2 issus de la démo "Trøndertun". Titres 3 à 8 tirés de la démo "Grymyrk". Titres 9 et 10 issus de répétition du groupe Stigma Diabolicum. Titres 11 à 13 tirés de la démo "Luna de nocturnus" de Stigma Diabolicum. Titres 14 et 15 tirés de répétitions de Thorns.

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
necro trve norsk black metal

Thorns... Peut-être le groupe de black metal norvégien de l'"Inner Circle" dont on entend le moins parler musicalement parlant s'entend et qui a eu pourtant la plus grande influence sur la scène. Il faut dire que pas grand chose n'est sorti de leur côté durant les années 90 à part quelques démos et titres épars sur quelques compils. Et vu le temps que Snorre Ruch a passé en prisons, ça explique aussi certainement cela... Le groupe a été à peine plus productif depuis avec tout de même un split original et très bon avec Emperor et un album éponyme lui aussi remarquable, mais s'éloignant déjà du black metal. Donc, une nouveauté chez Thorns, c'est rare, alors quand ça arrive, on se jette dessus (surtout vu la qualité de leurs deux précédentes sorties...). Ce "Stigma diabolicum" - le premier nom du groupe avant qu'il ne s'appelle Thorns - est en fait une compilation/réédition de leurs vieilles démos de leurs années true black metal norvégiens avec des titres de répétitions pour un total de plus d'une heure de matériel. Bon alors, honnêtement, après l'écoute de ce CD, on ne peut qu'être ultra-déçu. Seuls les deux premiers morceaux sont bons et surtout audibles. Voilà ! Ces deux morceaux représentent la démo "Trøndertun" et c'est bien la seule chose à retenir de ce CD. Les riffs sont excellents (on avait déjà pu le savoir pour "Aerie descent" - présent dans une autre version sur le split avec Emperor) et musicalement, c'est certainement ce qui se rapproche le plus du "De mysteriis dom Sathanas" de Mayhem. Des titres comme "From the dark past" sont ouvertement inspirés de Thorns et Snorre Ruch. Pas étonnant de voir ce dernier en tant que deuxième guitariste de Mayhem avant l'assassinat d'Euronymous. Pour le reste, on a 6 titres correspondant à la démo "Grymyrk" où il n'y a que de la basse et une guitare avec un son pourri/necro, lé stéréotype de la démo enregistrée dans une cave. Même pas digne d'une bande de répétitions, alors pour une démo, encore plus pour une réédition CD, laissez tomber ! Pourri. Les morceaux de répétitions en fin de compilation sont même "meilleurs". Pour la suite, on a des morceaux de répétitions (eh oui, encore !) quand le groupe s'appelait encore Stigma Diabolicum. Je dirais que c'est pas si mal, il y a de bonnes idées, mais le son n'est pas terrible. On ressent quand même bien l'atmosphère necro et les riffs sont bien inspirés. Au moins là, on est prévenu, il s'agit de morceaux de répèt', on sait à quoi s'attendre ! D'ailleurs, juste après, on a droit aux versions de la démo "officielle", et là, stupeur, le son est encore plus pourri !! Digne du "Pure fucking armageddon" de Mayhem. Bref, autant dire que ce CD est décevant et réservé aux fans de la scène norvégienne d'il y a 15 ans qui n'ont pas peur des enregistrements made in la cave du voisin avec les vieux grésillements de partout ! Au final, on a deux très bons morceaux et du remplissage. Autant dire que ça fait un peu léger. A noter une pochette reprenant en partie celle du premier EP d'Arcturus, "My angel".

note       Publiée le mercredi 20 février 2008

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

partagez 'Stigma diabolicum' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Stigma diabolicum"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Stigma diabolicum".

ajoutez une note sur : "Stigma diabolicum"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Stigma diabolicum".

ajoutez un commentaire sur : "Stigma diabolicum"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Stigma diabolicum".

Demonaz Vikernes › samedi 25 octobre 2014 - 10:20  message privé !

Trøndertun est indispensable, un joyau oublié par le temps. Les 2 autres démos sont un poil moins intéressante d'un point de vue musicale, mais d'un point de vue stylistique, l'impact que ces morceaux ont eu sur le mouvement est indéniable.

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › vendredi 22 février 2008 - 23:05  message privé !
avatar
L'enregistrement est certes raw mais tout à fait audible - on distingue tout... Même les deux derniers rehearsals - à part les prob de panoramique - ça passe... Et evidemment que tu peux faire des plans sur la comète sur pas mal de skeuds, et certes ça reste des versions démos pourries, mais justement je pense que "Grymyrk" en cela sollicite l'imagination de l'auditeur - pour peu qu'il kiffe les riffs, et réussit juste avec une basse et une gratte à poser une ambiance de cimetière qui nique 90% des groupes de l'époque, à prendre un peu comme de l'ambient. Et pourtant dieu sait si je suis pas fan des bootlegs nazes, mais ici du coup y'a un intérêt quand même. M'enfin.. Ton point de vue se défend aussi. Ca reste une ébauche d'ébauche, et en cela l'intérêt en skeud est minime - sauf pour les fans ;o)
Note donnée au disque :       
Nicko › vendredi 22 février 2008 - 22:52  message privé !
avatar
"les tueries que ça aurait pu donner avec une batterie et du chant". oui, et puis aussi avec un son pas aussi pourri, un enregistrement qui soit un temps soit peu travaillé. Ca fait bcp de conditions pour que, au final, ça tue. Tu peux faire le même genre de commentaires pour énormément de CD's. Si ça avait été comme-ci, comme-ça, etc. Mais voilà, ça ne l'est pas. Et 6 morceaux ultra-redondants et quasi-identiques, avec juste basse/guitare, dans le même ton, je trouve ça SUPER-chiant. Même si effectivement, l'atmosphère, à la base, est très bonne. (les 2 premiers morceaux + l'atmosphère de base évitent au CD de se prendre 1/6)
Note donnée au disque :       
Powaviolenza › vendredi 22 février 2008 - 20:56  message privé !
avatar
Les morceaux de Stigma Diabolicum sont certes tout à fait dispensables... Là où je suis pas d'ac' avec Nicko c'est pour dire que Grymyrk est "pourri"... En fait, je trouve que malgré l'absence de batterie et de chant, l'ambiance est ici absolument énorme - d'ailleurs tu ne crois pas si bien dire pour l'influence sur "From The Dark Past", "Lovely Children" ici présent en étant la version Thorns... Et le duo "Thule" / "Fairytales"... Grandiose putain !! Certes ce ne sont que des ébauches, mais rien que ces versions 4 pistes instrumentales même pas rythmisées laissent entraperçevoir le génie (la franche personnalité tout du mois) de Snorre Ruch à la gratte, et les tueries que ça aurait pu donner avec une batterie et du chant... Sublime ! Rien que pour ça ça vaut le coup si tu kiffes Thorns.
Note donnée au disque :       
cantusbestiae › jeudi 21 février 2008 - 02:14  message privé !
Dommage, j'étais assez curieux quant à cette compile mais là ça vaut peut être pas tellement coup ...