Vous êtes ici › Les groupes / artistesOOberkampf › P.L.C.

Oberkampf › P.L.C.

  • 2005 • Garage Gar 2005 06 • 1 CD

cd • 15 titres

  • 1Fais attention
  • 2Au présent
  • 3Johnny sois mauvais
  • 4Pardonnez-moi
  • 5Linda
  • 6Pas de poudre
  • 7N'observe plus
  • 8Paye-arme
  • 9Nevralgie
  • 10Tout ce fric
  • 11Rien à foutre (demo 83)
  • 12Maximum (demo 80)
  • 13Pardonnez-moi (demo 82)
  • 14Couleur sur Paris (82)
  • 15Nevralgie (demo 81)

enregistrement

Studios Garage, France, 1982. Produit par Oberkampf

line up

Joe Hell (chant), Pat Kebra (guitare), Buck Dali (basse), Ballat (batterie)

remarques

Les morceaux 11 à 15 sont des bonus
Ce cd fait partie de la réédition des deux premiers albums du groupe en un double cd.

chronique

Vivre au présent ? Plus de 20 après, les vocaux désespérés de Joe Hell résonnent pourtant toujours dans ma tête avec la même intensité. Oberkampf, porte-drapeaux meurtris d'une époque où le punk a déboulé comme une tornade pour dire qu'il était temps d'en finir avec certains modèles, de s'aérer la tête, Oberkampf ou le punk noir et écorché dans toute sa splendeur...Inspirés par les formations d'outre-Manche comme les Sex Pistols, le groupe réuni autour du chanteur Joe Hell et du guitariste Pat Kebra décide pourtant d'écrire en français et se fait vite remarquer par son iconoclaste reprise de la 'Marseillaise'. Il leur faudra pourtant attendre 1983 et surpasser bien des difficultés pour que sorte enfin ce premier album au titre plutôt cru ('Plein les Couilles'). Si il est indéniable qu'Oberkampf s'inspire du punk rock britannique, ses atmosphères sont plus étouffantes, dépressives. Le chant de Joe Hell a quelque chose de maladif, un timbre marqué par le spleen du macadam; soutenu par des guitares pêchues et lourdes et une rythmique roulante (nous ne sommes pas loin des sonorités qu'on trouve dans la première vague goth, à commencer par le début de 'N'observe plus' ou les harmonies de la fin de 'Linda'), il donne aux compositions une atmosphère particulière. Oberkampf, ce sont aussi des mélodies très efficaces comme en témoignent les excellents 'Fais attention', 'Linda' ou 'Johnny sois mauvais'. C'est toute la rage existentialiste de la jeunesse d'une époque qui s'exprime dans ces hymnes marqués par la déchéance, l'espoir, la drogue, la passion, la folie...Pas
pris une ride, je trouve; quel bonheur que de s'immerger dans ces ambiances glauques...'Pas de poudre, non, pas de poudre, une autre énergie', oui, c'est ça, la musique !

note       Publiée le mardi 19 février 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "P.L.C.".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "P.L.C.".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "P.L.C.".

Harry Dickson › lundi 10 juin 2013 - 12:22 Envoyez un message privé àHarry Dickson

Ces mecs avaient une classe folle.

Note donnée au disque :       
Solvant › jeudi 1 octobre 2009 - 01:03 Envoyez un message privé àSolvant

On air ce soir. Ca fout toujours les boules de réécouter ses vieilles K7. Finalement on a eu une jeunesse énorme.

Note donnée au disque :       
michel rocard › mercredi 20 février 2008 - 00:30 Envoyez un message privé àmichel rocard
Oberkampf! ça doit être l'un des premiers groupes de punk que j'ai écouté sur un "Punk rawk sound" d'il y a 7-8 ans, avec la reprise de "poupée de cire" (très bonne au passage). Depuis, je n'ai pas réessayé, tu as rallumé un flamme, sache le.