Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSuffocation › Despise The Sun

Suffocation › Despise The Sun

5 titres - 16:32 min

  • 01/ Funeral Inception
  • 02/ Devoid Of Truth
  • 03/ Despise The Sun
  • 04/ Bloodchurn
  • 05/ Catatonia

enregistrement

Recorded by Scott Burns & Brian Harding at Cove City Sound Studios, NY. Mixed and mastered by Scott Burns & Steve Heritage at Morrisound Studios, FL.

line up

Doug Cerrito (guitar), Terrance Hobbs (guitar), Frank Mullen (vocals), Chris Richards (bass), Dave Culross (Drums)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
suffo suprême

Trois ans séparent ce MCD de "Pierced From Within" – trois ans chaotiques durant lesquels Suffocation nous ont pondu ce chef-d’œuvre ultime du brutal death. C’est bien simple : "Despise The Sun" concentre sur un quart d’heure l’essentiel de Suffocation. Emballé dans l’un des plus beaux mixs que Scott Burns n’ait jamais réalisé et accessoirement la meilleure prod que Suffocation n'ait jamais eu (qu’elle est loin la bouillie de "Breeding The Spawn" !!), Terrance Hobbs et Doug Cerrito nous livrent ici leur dernière offrande sous la forme de duo ; peut être sentant la fin proche (le premier split de Suffocation est alors imminent ; Doug Cerrito se retirera ensuite définitivement de la musique après "Conquering The Throne" de Hate Eternal, et Terrance Hobbs devra reformer Suffo sans son acolyte), le songwriting des New Yorkais n’aura jamais été (et ne sera plus jamais) aussi jouissif. Quatre nouveaux titres ultra brutaux et moshants as fuck possédant tout ce que tu peux aimer dans Suffocation (minus le glauque Terrance Hobbsien étrange et discret d’un titre comme "Suspended In Tribulation" par exemple, mais on aura notre dose dans "Souls To Deny") – du groove, du soleil, du speed, que dire, c’est un véritable manifeste de brutal death new yorkais. Ajoutez à cela un réenregistrement parfait et modernisé de "Catatonia" (issue de "Human Waste"), et un Dave Culross (Hate Plow, Malevolent Creation…) à la batterie – véritable tueur, il te fait oublier Mike Smith illico ; les deux se valent, mais Culross fait preuve d’une vélocité et d’un groove hors du commun ici, tout en respectant le trademark du jeu personnel de Smith. Un peu le syndrome "Cause For Conflict" de Kreator… Bref. 6/6 – LE Suffocation à posséder, LE Suffocation pour commencer, j’irais même jusqu’à dire LE Suffocation tout court, même si cela pourrait aussi s’appliquer à "Pierced From Within" pour ma part…

note       Publiée le vendredi 15 février 2008

Dans le même esprit, Powaviolenza vous recommande...

partagez 'Despise The Sun' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Despise The Sun"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Despise The Sun".

ajoutez une note sur : "Despise The Sun"

Note moyenne :        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Despise The Sun".

ajoutez un commentaire sur : "Despise The Sun"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Despise The Sun".

yog sothoth › lundi 7 février 2011 - 20:42  message privé !
avatar

je plussoie à mon tour concernant la production, ptain si toutes les prods Scott burns sonnaient comme ça j'aurais moins de mal avec l'école "Brutal Death US"

zanka › jeudi 15 janvier 2009 - 22:19  message privé !

Entièrement d'accord avec la chronique, ce maxi est encore mieux que tous les albums précédents, et 1000 fois mieux que ce qu'ils font depuis les années 2000... L'incarnation du Brutal Death, tout simplement inégalable.

Note donnée au disque :       
vargounet › vendredi 17 octobre 2008 - 21:49  message privé !

Découvert assez tard. Quelle erreur de ma part, surtout que j'avais adoré Pierced From Within. Les compos dégagent un peu moins de feeling, mais le plus impressionnant demeure sa production hyper compacte et massive avec l'écho sur la voix, cette voix d'ailleurs, on a vraiment l'impression qu'elle déboule d'un autre monde. Puis pour une fois qu'on dirait pas que frank Mullen a un p'tit rhume on va pas s'en priver :D

Note donnée au disque :       
pyosisified › mercredi 20 février 2008 - 19:26  message privé !
Pas de leads de guitares (sauf sur Catatonia et je prefère l'original), un son et un jeu de batterie qui me parlent bien moins qu'avant (et après), des compos rentre dedans au possible : c'est pas mon Suffocation préféré loin de là, mais ca reste une bonne boucherie.
Morbid Saucisson › mercredi 20 février 2008 - 14:53  message privé !
Tres bon, mais un peu plat si je me souviens bien... dans tous les cas je reste sur Effigy meme si la prod est un poil en dessous...
Note donnée au disque :