Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesHHate Eternal › Fury And Flames

Hate Eternal › Fury And Flames

10 titres - 39:55 min

  • 01/ Hell Envenom
  • 02/ Whom Gods May Destroy
  • 03/ Para Bellum
  • 04/ Bringer Of Storms
  • 05/ The Funerary March
  • 06/ Thus Salvation
  • 07/ Proclamation Of The Damned
  • 08/ Fury Within
  • 09/ Tombeau (Le Tombeau De La Fureur Et Des Flammes)
  • 10/ Coronach

enregistrement

Erik Rutan - Mana Studios

line up

Shaune Kelley (guitar), Erik Rutan (guitar, vocals), Alex Webster (bass), Jade Simonetto (Drums)

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
brutal death evil

J’attendais beaucoup de ce nouveau Hate Eternal – d’une part parce que "I, Monarch" était à mes oreilles une petite tuerie de par son ambiance et ses discrètes mais rafraîchissantes innovations ; d’autre part parce que le line-up subit ici un ravalement de façade des plus alléchants : Erik Rutan s’entoure cette fois de son ex collègue-tueur dans Ripping Corpse Shaune Kelley (cerveau depuis de la grosse tuerie bien nommée Dim Mak), du bass-hero death US Alex Webster (Cannibal Corpse, Blotted Science), et de l’inconnu Jade Simonetto ayant la lourde tâche de remplacer Derek Roddy derrière les fûts… Et euh que dire, "Fury And Flames" n’est pas vraiment à la hauteur de mes attentes ; Simonetto n’est qu’un bête clone de Derek Roddy (exit toute finesse à la batterie – c’est limite plus rapide qu’avant), Alex Webster est noyé dans le mix (ne faisant de toutes façons preuve ici que d’une très rare subtilité derrière sa basse), et surtout, Shaune Kelley, au contraire de Doug Cerrito sur "Conquering The Throne" , n’exerce que trop peu son influence sur le jeu d’Erik Rutan – certes on sent sa bandante patte sur quelques solos, et quelques rares riffs semblent tout droit sortis d’un album de Dim Mak ("Whom God May Destroy", meilleure de l’album à mon goût, en est le parfait exemple), mais "Fury And Flames", c’est à 90% du Hate Eternal pur jus, ultra evil en mode "Kings Of All Kings". Exit l’air frais de "I, Monarch", vous voilà prévenus : "Fury and Flames" pue le soufre des abysses Rikouniennes, dissonant, sans répit, avec une batterie bien en avant comme il faut (assez énervante cette prod d’ailleurs). Et c’est pas les ralentissements / solos tragiques de "Bringer Of Storms" ou "Tombeau (Le Tombeau De La Fureur Et Des Flammes)" qui me feront mentir, Hate Eternal semble bien parti pour porter son nom à la perfection jusqu’à la fin, jusqu’au-bout-iste ; feignant parfois quelques subtilités pour mieux te niquer la gueule avec un bon vieux blast à 240bpm quand t’as le dos tourné. Un concentré de Mal auditif à l’état pur, tout feu tout flammes (sic), jouissif as fuck de "Hell Envenom" (et sa fin Kelleyienne) à "Coronach" (instrumental tout droit sorti d’un niveau de Doom ou d’un Formulas Fatal To The Flesh), tout en étant infiniment bas du front malgré ses indéniables qualités harmoniques. Pour le bonheur des uns, et le malheur des autres, Hate Eternal reste en rut, et ne dépasse toujours pas le 4/6 sur Guts Of Darkness… (tiens, vivement le nouveau Origin !)

note       Publiée le vendredi 15 février 2008

Dans le même esprit, Powaviolenza vous recommande...

partagez 'Fury And Flames' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Fury And Flames"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Fury And Flames".

ajoutez une note sur : "Fury And Flames"

Note moyenne :        6 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Fury And Flames".

ajoutez un commentaire sur : "Fury And Flames"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Fury And Flames".

Inhuman › mardi 10 mars 2009 - 19:05  message privé !

Ben j'ai pas changé d'avis, affreusement chiant et linéaire, bordel où est l'inspiration et le cachet si particulier qui caracterisait "I,Monarch" ? Même la pochette est à vomir.

Note donnée au disque :       
born to gulo › vendredi 6 février 2009 - 17:31  message privé !

moi je l'aime bien, cet album de gabber, le cousin de l'avant dernier Canniboule

Potters field › vendredi 6 février 2009 - 17:07  message privé !

mortellement chiant... linéaire, prod fatiguante. brutal, certes, mais aucune dynamique.

prypiat › dimanche 10 août 2008 - 20:11  message privé !
Bourrin, chaotique... Moi j'aime bien... La pochette est jolie, la voix passe très bien... Les meilleurs sont les deux dernières...
Note donnée au disque :       
Powaviolenza › mardi 15 juillet 2008 - 12:23  message privé !
avatar
si seulement c'était juste ça le problème...
Note donnée au disque :