Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWinds › Promise and demise

Winds › Promise and demise

9 titres - 55:25 min

  • 1/ Universal creation array
  • 2/ Distorted dimensions
  • 3/ The grand design
  • 4/ When the dream of paradise died
  • 5/ Fall and rise
  • 6/ The darkest path
  • 7/ Convictions and contradictions
  • 8/ Where the cold winds blow
  • 9/ The last line

enregistrement

Enregistré au Panser Studio, au TopRoom Studio, au MultiMono Studio et à l'Unisound.

line up

Lars E. Si (chant), Carl August Tidemann (guitares), Jan Axel von Blomberg (batterie), Andy Winter (claviers), Oystein Moe (basse), Agnete M. Kirkevaag (chant), Lars Nedland (chant), Dan Swanö (chant), Andre Orvik (violon), Vegard Johnsen (violon), Dorthe Dreyer (violon), Hans Josef Groh (violoncelle)

remarques

chronique

Styles
metal
metal atmosphérique
progressif
Styles personnels
aérien

Petit à petit, l'all-star band Winds fait son nid ! Trois ans après le très bon "The imaginary direction of time", voici le troisième album des norvégiens emmenés par le claviériste Andy Winter. Ce nouvel opus en surprendra plus d'un à mon avis de par la tournure qu'a prise la musique du quartet. En effet, depuis leur dernier album, il y a eu l'épisode réussi Age Of Silence avec un lien-up relativement proche et un style très metal progressif. Eh bien, on peut dire que cela a déteint sur Winds tant le côté prog est présent ici alors qu'il se faisait assez discret par le passé. En effet, bien que Winds garde sa marque de fabrique aérienne et presque éthérée (notamment avec l'utilisation d'un excellent chant féminin ainsi que du clavier comme d'habitude), on sent les guitares et la double grosse caisse bien plus mises en avant, le style se durcit quelque peu donc. Hellhammer est toujours très fort, mais ici surtout grâce à son touché et à sa capacité à adapter son jeu au style classieux et plein de grâce et de finesse de Winds. Aussi, comme à chacune de leurs sorties, le style du groupe change, la formation évolue (on a même quelques touches de jazz !) tout en gardant cette patte personnelle, ce style reconnaissable, et ça, c'est vraiment très fort ! Alors bien qu'on n'atteigne pas la beauté de son prédécesseur, ce "Promise and demise" tient toutes ses... promesses (mwarf' !). Il reste un (très) bon album, juste, inspiré et original qui ravira à coup sûr les fans de metal progressif moderne avides de nouveauté mais aussi les précédents fans de Winds. Un album très sympa et raffraichissant. Un gros 4...

note       Publiée le mercredi 6 février 2008

Dans le même esprit, Nicko vous recommande...

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Promise and demise".

notes

Note moyenne        5 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Promise and demise".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Promise and demise".

stickgrozeil › lundi 16 juin 2008 - 20:47  message privé !
Je me le suis ré-écouté aujourd'hui, et bordel, c'est pas bon :-/ C'est bien fait, trop même. Le truc qui m'a frappé, c'est l'aspect trop clinique du truc. Même s'il y a des guitares, c'est pas métal pour un sou, les riffs sonnent comme des pétards mouillés, les solos de guitare, souvent super technique avec des tonnes et de tonnes de sweeping sonnent comme des jeux vidéos des années 80, et les structures des morceaux empruntent les clichés du rock progressif dans tout ce qu'il a de plus poussif. Si je continue d'aimer le premier album, celui-ci est vraiment pas terrible.
Note donnée au disque :       
Corwin › dimanche 10 février 2008 - 22:07  message privé !
Ce disque n'est pas nul et pourrait être bon si Imaginary Direction Of Times n'avait pas montré avant qu'ils étaient capables de faire de la musique beaucoup plus forte émotionellement. Trop clinique, néoclassique enfoui sous les remous prog, très dommage. Reste que c'est léché.
Note donnée au disque :       
stickgrozeil › jeudi 7 février 2008 - 18:33  message privé !
Ben je vais passer aussi au tiroir caisse, même si j'ai pas adhéré au tout dernier album, alors que Reflections of the I... miam miam
Note donnée au disque :       
arckanum › mercredi 6 février 2008 - 23:32  message privé !
Faut vraiment que je cesse d'acheter leurs album ! le EP était génial et vraiement rafraichissant. Le deuxieme "Reflections on the I " était tt aussi remarquable. Le reste......... Banal !
Note donnée au disque :       
Everlasting › mercredi 6 février 2008 - 21:13  message privé !
Quelle merde cet album. Reflections on the I et son mélange unique classique/metal est soudain très loin. Après la reprise de la recette sur tIDoT qui avait donné un album moyen, Winds se perd cette fois totalement, basculant dans un metal mélodique commun et banal. Les nombreux invités de classe et le jeu des membres sont gâchés dans ce style impersonnel. Le premier titre est bon, tout le reste est à oublier. Gros carton rouge à Andy Winter qui avait pourtant pis son temps.
Note donnée au disque :