Vous êtes ici › Les groupes / artistesCChrysalis › Between strength and frailty

Chrysalis › Between strength and frailty

4 titres - 23:09 min

  • 1/ Eruption within
  • 2/ "Plague, sweet plague"
  • 3/ Innocence denied
  • 4/ Inadequacy

line up

Cedric Guillermin (chant), Aurelie Potin Suau (guitare, chant), Jean-Philippe Bleys (guitare), Dominique Dijoux (piano, clavier), Jerome Pinelli (basse), Fabien Sabatier (batterie), Ben (batterie de session)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
Styles personnels
death mélodique

Adipocere a eu du flair pour une fois, et ce n'est pas Chrysalis qui va s'en plaindre ! Première originalité : le noyau dure de la formation est une femme ! Dans un milieu où le sexisme est omniprésent, je dois vous dire que cela est... rassurant ? En tout cas, la belle Aurélie, en plus d'assurer la guitare et le chant clair, se révèle posséder un vrai talent de composition. En effet, les 4 titres présents sur ce "Between strenght & frailty" parviennent avec brio à nous transmettre des émotions très diverses, tout en conservant une fougue plutôt rare chez les nouvelles formations. Un autre fait marquant est l'incapacité qu'ont certain (pas de noms !) à coller une étiquette sur Chrysalis. On les a catalogués heavy, doom, death voir black metal ! Pour ma part, s'il devait y avoir classification (mais dieu sait que je n'aime pas cela !), je les mettrai au rayon "Heavy/death metal" (a droite après les surgelés), aux côtés d'In Flames, Dark Tranquillity, Nightshade et consort... Car ce sont en effet les premiers noms qui surviennent à l'écoute de ce Mcd : de ce "Eruption within" au tempo enlevé et mélodies accrocheuses qui n'aurait pas fait tâche sur un album comme "Colony" d' In Flames, à "Inadequacy" au break atmosphérique des plus intéressants, en passant par "Plague, sweet plague" au climat changeant, alternant "joie" (pardonenz l'expression) et obscurité, ou bien encore "Innocence denied" traitant du douloureux sujet de l'inceste... La production est très bonne, les guitares sont ici les pièces maîtresses, à la fois variées, inspirées et comment dire... rafraîchissante ? (notons d'ailleurs leur son très "suèdois"). Vous comprendrez alors que ces 4 titres sont condamnés à tourner en boucle dans votre misérable chaine des jours durant, afin de patienter jusqu'à l'album complet...

note       Publiée le mardi 5 mars 2002

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Between strength and frailty" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Between strength and frailty".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Between strength and frailty".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Between strength and frailty".

pokemonslaughter Envoyez un message privé àpokemonslaughter
avatar

ben ça a splitté. Pour donner.. Eilera... :o/

Note donnée au disque :       
Darkstar Seven Envoyez un message privé àDarkstar Seven
avatar

Découvert lors de la sortie. Il semblerait qu'ils n'aient jamais été plus loin... hélas...