Vous êtes ici › Les groupes / artistesVVed Buens Ende › Those Who Caress The Pale

Ved Buens Ende › Those Who Caress The Pale

cd • 11 titres • 53:20 min

  • 1A Mask In The Mirror
  • 2The Carrier Of Wounds
  • 3You That May Wither
  • 4The Plunderer
  • 5Those Who Caress The Pale
  • 6Insects (Part I)
  • 7NMY
  • 8His Masters Voice
  • 9Nar Solen Stivner
  • 10In My Tomb Of Silver Cold
  • 11My Blackhearted Flower

line up

Carl Michael Eide (voix, batterie [1-6]), Vicotnik (guitare, voix, batterie [7-8], basse [7-8]), Skoll (basse [1-6]), Morgaine (basse [9-11]), Thamuz (batterie, chœurs [9-11])

remarques

Trax I-V taken from the Ved Buens Ende “Those Who Caress The Pale” 1994 demo. Track VI is a bonus track from the 1997 rerelease. Line up: Carl Michael (song, cries, drums), Vicotnik (guitar, grim voice), Skoll (bass). ---- Trax VII-VIII are taken from Manes “Metamorphosis Sessions” 1993 rehearsal. Line up: Vicotnik (all instruments). ---- Trax IX-XI are taken from Manes “Promo 93”. Line-up: Vicotnik (guitars, vocals), Morgaine (bass), Thamuz (drums, backing vocals).

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
ved buens ende

Profitons de cette (énième) réédition de "Those Who Caress The Pale" par le label grec Kyrck Productions pour vous parler de cette cultissime démo de Ved Buens Ende : pour faire court, toi qui as kiffé ta race sur "Written In Waters", jette toi sur cet enregistrement. En effet, tous les éléments qui feront la force de l’unique album du trio norvégien sont déjà présents : la voix claire pleurée et le jeu de batterie tout en finesse (cette ride, mes aïeux) de Czral, les lignes de basse stylées et proéminentes de Skoll, et la tristesse acide / dissonante des riffs de Vicotnik. Tout est là, mais sous forme brute – la production est tout à fait audible mais plus sale que sur "Written In Waters", donnant à l’ensemble une couleur légèrement plus sombre, les compositions gagnant en crudité ce qu’elles perdent en mélancolie, bien que celle-ci soit toujours et plus que jamais de la partie. On retiendra surtout les deux versions possédées de "Carrier Of Wounds" et "You, That May Wither", ainsi que l’instrumental final ultra épique "Those Who Caress The Pale" ; les deux autres titres sont excellents mais suintent encore une certaine jeunesse. "A Mask In The Mirror" est harmoniquement sublime et parfaitement chantée, mais comporte du riff pagan-épique pas forcément exceptionnel – même constat pour "The Plunderer", sûrement la compo la plus black de VBE. Attention, c’est du très haut niveau quand même, ça reste du domaine de l’indispensable ; mais la perfection n’est pas encore de mise sur cette démo, à cause de ces riffs légèrement niais (qui seront quasi totalement absents de "Written In Waters"). Passons maintenant au contenu bonus de cette réédition : "Insects (Part I)" (tirée de la réédition de 1997, très sûrement composée par Aphrodisiac) est tout à fait dispensable, interlude faite de samples type "le livre de la jungle" et de cris possédés des membres de VBE – on reconnaît particulièrement une voix mongoloïde rappelant celle de Czral… Plus qu’anecdotique donc. La suite est plus intéressante car inédite jusque là : "Pro Gnosis Diabolis" de Manes (à ne pas confondre avec les géniaux Manes de "Vilosophe"), groupe de Vicotnik pré-Ved Buens Ende. Intéressant car le style du bonhomme est là, tout du moins l’aspect pagan-épique de titres comme "The Plunderer" - même si quelques dissonances magiques apparaissent ici et là (on trouve même le riff final de "Remembrance Of Things Past" sur "His Masters Voice", assurément le meilleur titre de la démo). On a affaire à un black brouillon ultra primitif (au son malgré tout très clair), mélodique, niais, (mal) chanté par Vicotnik. Des morceaux assez laids, mais où l’on sent les prémices de "Those Who Caress The Pale" : importance de la basse sur "My Blackhearted Flower", tristesse harmonique sur "NMY" … Un bonus pour les fans donc – les autres n’y trouveront qu’un intérêt très limité. Fin de la parenthèse : les bonus de cette réédition ont beau être réservés aux fans, "Those Who Caress The Pale" est tout de même indispensable pour tous ceux qui ont pris leur pied sur "Written In Waters".

note       Publiée le mercredi 23 janvier 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Those Who Caress The Pale".

notes

Note moyenne        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Those Who Caress The Pale".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Those Who Caress The Pale".

Reverend Wizard › jeudi 22 janvier 2015 - 23:16 Envoyez un message privé àReverend Wizard

The carrier of wounds

Note donnée au disque :       
julius_manes › jeudi 9 juin 2011 - 18:53 Envoyez un message privé àjulius_manes

Cette démo n'est pas forcément indispensable quand on connait déjà "Written in waters"...

Note donnée au disque :       
Powaviolenza › lundi 6 juin 2011 - 11:54 Envoyez un message privé àPowaviolenza
avatar

jumbo : la "demo" en question est un promo qui avait été utilisé pour démarcher, avec une jolie pochette faite des formes de celle de WiW, mais bleutée :)

Note donnée au disque :       
Richter › mardi 31 mai 2011 - 01:29 Envoyez un message privé àRichter

Il ne faut pas croire forcément tout ce qu'il y a d'écrit dans wikipédia...metal archives est ton ami ! En tout cas cette démo est excellente...je ne connais pas l'album de Ved Buens Ende, il serait bon que je m'y intéresse sans plus tarder.

Note donnée au disque :       
E. Jumbo › dimanche 6 juin 2010 - 23:11 Envoyez un message privé àE. Jumbo

Deux petites questions : cette demo est-elle remasterisée sur les rééditions CDs ou telle que l'original ? Wikipédia mentionne une demo de 1995 intitulée "Written in Waters" comme l'album, c'est une connerie ? Si non, ça se trouve où ?

Note donnée au disque :