Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSSiouxsie And The Banshees › Nocturne

Siouxsie And The Banshees › Nocturne

cd • 16 titres

  • 1Israel
  • 2Dear Prudence
  • 3Paradise place
  • 4Melt !
  • 5Cascade
  • 6Pulled to bits
  • 7Night shift
  • 8Sin my heart
  • 9Slowdive
  • 10Painted bird
  • 11Happy house
  • 12Switch
  • 13Spellbound
  • 14Helter skelter
  • 15Eve white/ Eve black
  • 16Voodoo dolly

enregistrement

Enregistré en 1983 sur Pumacrest Mobile au Royal Albert Hall, Londres, Angleterre. Mixé au Eel Pie 3, le 12.10.1983

line up

Budgie (batterie), Steven Severin (basse), Siouxsie (Siouxsie Sioux) (chant), Robert Smith (guitare)

remarques

Le concert existe également en VHS

chronique

Si je ne suis pas du genre à traquer les albums live à tout prix, il en est quelques-uns néanmoins qui comptent énormément pour moi, 'Nocturne' fait
partie de ceux-là. Certains déplorent le fait qu'il ait été enregistré à ce moment-là, que Robert Smith (guitariste de transition et physiquement à bout vu qu'il travaille avec les Cure en même temps) y figure (au lieu de John McGeoch), etc...Je ne partage absolument pas ces avis, la période est on ne peut mieux choisie, après 'Ju Ju' et pendant 'A kiss in a dreamhouse', les deux meilleurs albums des Banshees selon moi. Quant à Robert, c'est un guitariste tout à fait valable qui connaît bien les chansons du groupe, qui a déjà officié pour eux comme remplaçant et dont l'état de santé ne l'a nullement handicapé sur cet enregistrement-là. Tout démarre avec un extrait du 'Sacre du printemps' de Stravinski, parfaite introduction, quasi païenne, sombre, passionnée...Et c'est 'Israel' dans une version grandiose, pleine d'énergie, au point que je l'ai toujours trouvée plus dynamique que l'original, ce qui est peut-être dû au fait que le travail de la basse est avantagé par le mix de ce live. Ensuite, il suffit de jeter un oeil sur la playlist, que du bon ! Entre la sensualité érotique de 'Melt', l'énergie fantômatique de 'Paradise place', celle quasi rituelle de 'Spellbound', la noirceur malsaine et grinçante de 'Voodoo dolly' qui s'étire sur plus de huit minutes, difficile de trouver de quoi se plaindre. Le son, plus que correct, garde une touche lointaine, une petite distance avec le groupe qui semble enveloppé dans son propre halo; j'apprécie beaucoup cette atmosphère même si je ne puis m'empêcher de penser qu'un petit remastering, histoire de booster un brin le son, ne ferait pas
de mal. Bref, s'il ne devait en rester qu'un ce serait celui-ci. S'il incarne effectivement un moment de crise de Siouxsie and the Banshees (qui connaît pas mal de problèmes à ce moment-là), il en traduit aussi la noirceur sulfureuse...jouissif !

note       Publiée le samedi 19 janvier 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Nocturne".

notes

Note moyenne        12 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Nocturne".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Nocturne".

SEN › samedi 26 décembre 2020 - 13:43  message privé !

Il me le manquait celui là, je suis pas fan de Live en général mais certains dont celui là valent le détour, la voix de Siouxsie m'électrise comme aucune autre chanteuse !

Note donnée au disque :       
Richard › mardi 18 septembre 2018 - 11:15  message privé !

Siouxsie est littéralement magnétique. Les versions captées ces soirs de septembre et d'octobre 1983 sont tout bonnement dantesques. Aucun moyen de se lasser de "Pulled To Bits" ou "Switch".

Note donnée au disque :       
TribalCrow › mardi 2 juillet 2013 - 20:34  message privé !

Live réussi pour nos Banshees, le quatuor sans superflu continue à faire vibrer leurs chansons, celles issues de "A Kiss...", album à la prod' importante passent bien l'épreuve du feu et sont même d'une autre magie (ce "Cascade" et "Slowdive" !). Robert Smith est vraiment bien intégré au groupe (musicalement parlant bien sûr !), a su bien capté le son et l'esprit Banshee, sans être un "John" bis.

Note donnée au disque :       
zugal21 › lundi 13 mai 2013 - 19:21  message privé !

Quelle femme !!!

Note donnée au disque :       
dariev stands › lundi 15 juin 2009 - 16:33  message privé !
avatar

pulled to bits, foutredieu... !!!