Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTangerine Dream › Booster

Tangerine Dream › Booster

  • 2007 - Eastgate, Eastgate 024 (2 cd digipack)

16 titres - 112:32 min

  • CD 1 (54:33) - 1 One Night In Space - 2 Hyper Sphinx - 3 Metaphor Part One - 4 Metaphor Part Two - 5 The Greek Mirror - 6 Lady Monk - 7 I Could Hear It When The Moon Collapsed On Broadway - 8 Logos - CD 2 (57:59) - 1 Tangram Chin Part - 2 Sleeping Watches Snoring In Silence - 3 Tangines On And Running - 4 All Thirsty Angels Pass - 5 World Away From Gagaland - 6 Big Sur And The Oranges From Hieronymus Bosch - 7 Ça Va - Ça Marche - Ça Ira Encore - 8 Bells Of Accra

enregistrement

Produit, composé et mixé par Edgar Froese, sauf All Thirsty Angels Pass et World Away From Gagaland, fait en collaboration avec Throsten Quaeschning

line up

Edgar Froese (synthés, claviers, guitares et FX)

chronique

Une autre compilation de TD? Et faut-il vraiment en parler? Je crois que oui, car Booster est une collection différente de ce que TDI (ou est-ce plutôt K-Tel?) a l’habitude d’offrir. Un double cd qui a un certain attrait pour les collectionneurs de Tangerine Dream. Et Dieu sait qu’il y en a au moins 500 à 600. Un double cd plutôt court où il y avait de la place pour plus de matériel, comme y mettre au grand complet Ça Va - Ça Marche - Ça Ira Encore, Space Flight Orange, 40 Years Roadmap To Music ou Metaphor. Mais quand l’avidité prend le dessus sur le rationnel, ça donne des compilations qui ont l’apparence de pièges à cons. Avec Booster on est loin d’être au royaume de la grande musique. C’est du TD de ce qu’il y a plus contemporain; froid, acide et dépourvu de créativité sonore. Edgar fait définitivement figure d’un Dr Jekyll et le Mr Hyde de la musique contemporaine, car il y a tout un monde de différence entre les deux opus de Nagasaki, les EP sur cette compilation, les remixes et les inédits qui semblent être créés sur des émotions artificielles. On y retrouve 3 EP complets discontinués qui se vendent à prix d’or sur Ebay; One Night in Space, Bells of Accra et Sleeping Watches Snoring In Silence. On y retrouve aussi des extraits de Metaphor, 40 Years Roadmap to Music, Space Flight Orange, Ça Va - Ça Marche - Ça Ira Encore, des remixes et des inédits qui ne valent absolument pas la dépense. Évidemment, ceux qui ont tous les EP font partis du lot de ceux que TDI considère comme des acheteurs compulsifs :’’C’est sur, vous allez entendre de la musique que vous connaissez, mais personne ne vous force à utiliser votre carte de crédit’’. Hummm…Brillant comme stratagème publicitaire. Donc, est-ce que les collectionneurs et fans endurcis de TD sont des naïfs et des niais? Selon la citation promotionnelle d’Eastgate il semblerait que oui. Comme nouveautés nous trouvons All Thirsty Angels Pass et World Away From Gagaland, deux titres aux structures douces et très new age qui n’ont rien à voir avec les rythmiques lourdes aux tendances technoïde que le Dream nous enfonce avec des titres comme Lady Monk. Big Sur And The Oranges From Hieronymus Bosch peut être intéressant si Goblins Club ou Tyranny of Beauty vous ont interpellez. Un titre vaporeux au rythme léger et à la guitare feutré. Logos est légèrement modifié avec des percussions plus martelantes alors que Tangram (Chin Part) aurait pu faire sa niche sur un Dream Mixe.En contrepartie, si vous ne possédez pas les EP mentionnez, je pense que l’achat de Booster peut être envisageable. Car il y a de bons titres comme Bells of Accra où Edgar retrouve un souffle de créativité, Hyper Sphinx (si, si j’aime bien la guitare mielleuse) et Metaphor qui est toutefois incomplet. Booster est une autre compilation de Tangerine Dream qui a le défaut d’être incomplète et incondescendante, à la hauteur d’Edgar et ses comptables. Je crois que la citation publicitaire étale les valeurs de TDI et que les fans devraient protester par un boycott, mais je sais qu’il y a et qu’il y aura toujours des impulsifs qui s’accrocheront au Dream. Mais qui ne s’accroche pas à un vieux rêve?

note       Publiée le mercredi 16 janvier 2008

partagez 'Booster' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Booster"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Booster".

ajoutez une note sur : "Booster"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Booster".

ajoutez un commentaire sur : "Booster"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Booster".

Gucguck › samedi 11 décembre 2010 - 20:44  message privé !

Ce "Booster" aura eu le mérite de me faire découvrir Tangerine Dream et de m'ouvrir aux albums comme Tangram, Green Desert, Rubycon, Stratosfear et cie de Tangerine Dream.

Note donnée au disque :       
snooky › dimanche 15 février 2009 - 20:18  message privé !

Pour moi qui avait décroché depuis "Underwater sunlight"et le "Bootleg Vol 1", je ne connaissais rien du "nouveau"(un grand mot)TD. De ce fait, je trouve cette compil plutôt agréable, mais sans plus.On va pas crier au génie, à moins d'être fou à lier.Reste des beaux moments comme One night in space par exemple.Mais bon ! On est quand même loin de...

Note donnée au disque :       
Logosman › samedi 2 février 2008 - 19:39  message privé !
Dernièrement, je considère l'EP Metaphor comme le plus abouti du groupe et surtout le plus surprenant. Dommage d'avoir scindé en 3 pièces ce qui aurait pu tenir en une seule et aurait donné encore plus de crédit à cet EP. La quatrième est une bonne continuité qui balaie sans souci le timide effort de Madcap (le morceau est chanté). Je conseille donc vivement Metaphor (qui est hélas tronqué dans cette compil' mais qui est dispo depuis aujourdhui sur le site du groupe en téléchargement MP3).
Note donnée au disque :       
Logosman › lundi 28 janvier 2008 - 17:11  message privé !
La compilation est savoureuse et je dirais que c'est la moins mercantile de celle sortis en 2007. Dans le sens, ou la plupart des compos sont tirées des EP's que le groupe à sorti en 2007 pour diverses occasions. La plupart sont en rupture de stock et nous offrir un digest de ces passages et toujours plus distrayant que les énièmes remixes de morceaux 80's. De plus, les compos sont vraiment bonnes, sorte de continuité des albums studios, avec quelques audaces ici et là. Un bon mélange donc.
Note donnée au disque :       
Phaedream › vendredi 18 janvier 2008 - 20:51  message privé !
avatar
Bien merci la sagesse. En effet World away from Gagaland est sur Blue Dawn. Un erreur de copier/coller :-)