Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesBBlotted Science › The Machinations Of Dementia

Blotted Science › The Machinations Of Dementia

16 titres - 57:14 min

  • 01/ Syneptic Plasticity - 02/ Laser Lobotomy - 03/ Brain Fingerprinting - 04/ Oscillation Cycles - 05/ Activation Synthesis Theory - 06/ R.E.M - 07/ Night Terror - 08/ Bleeding In The Brain - 09/ Vegetation - 10/ Narcolepsy - 11/ E.E.G. Tracings - 12/ Sleep Deprivation - 13/ The Insomniac - 14/ Amnesia - 15/ Adenosine Breakdown - 16/ Adenosine Buildup

enregistrement

Produced and mixed by Ron Jarzombek; mastered by Jacob Hansen at Hansen Studios.

line up

Alex Webster (basse), Ron Jarzombek (Guitares), Charlie Zeleny (Batterie)

remarques

chronique

Line up de fou : Ron Jarzombek (le gratteux des légendaires Watchtower) invite Alex Webster (l'énorme basse de Cannibal Corpse) et Charlie Zeleny (batteur au sein de Behold... The Arctopus) à faire un album de metal instrumental. Et comment dire... A quoi s'attendre devant une telle congrégation de zicos, si ce n'est exactement ce à quoi on se trouve confrontés : un gloubi-boulga proggeux. En gros, une sorte de mix psychopathe des trois groupes précités (oui, même du Cannibal), boosté à la dissonance Voivodique et au polyrythme Meshuggah-esque. Du shred-metal ultra oppressant, totalement geek et répugnant - peu de place à la beauté ici, si ce n'est dans les chouettes interludes jazzy "Vegetation" & "Sleep Deprivation". Trop peu pour aérer ces 57 minutes de mathématiques musicales, jouissives pour l'amateur de masturbation-metal (Mekong Delta, Spiral Architect... etc), chiantes pour l'amateur de feeling (même s'il est indéniablement présent dans la laideur) ; quoi qu'il arrive, on reste fortement intrigué devant cet OVNI - pas si OVNIesque que ça quand on y pense. Behold... The Arctopus font la même chose en 10000 fois mieux (plus aéré, moins évident dans les influences), et ce n'est sûrement pas les (très) lointains effluves de Theory In Practice et Voivod disséminés ici et là qui me feront ressortir cette chose un jour - ce disque m'oppresse physiquement, littéralement : son écoute me rend nerveux, fébrile, quasi-paranoïaque. Par contre, toi l'amateur de metal ultra-giga-technique qui n'a pas froid aux yeux, jette toi sur ce disque : tu y trouveras bien sûr ta dose de branlette, mais aussi quelques prouesses harmoniques tout à fait classieuses enrobées dans ce dédale break-metal élitiste (le duo "Night Terror" / "Bleeding In The Brain" en est le parfait exemple). 3,5/6

note       Publiée le mercredi 9 janvier 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "The Machinations Of Dementia".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "The Machinations Of Dementia".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "The Machinations Of Dementia".

bubble › mardi 8 novembre 2016 - 22:20  message privé !

Je l'aime bien moi cet album .... Pour de l'alien de nos jours faut voir du côté de rings of Saturn je dirais...

boumbastik › mardi 8 novembre 2016 - 21:32  message privé !

Imbuvable, soûlant au bout de 3 morceaux, non-mélodique et pourtant je reste scotché, embourbé plutôt dans cette musique labyrintique, sans arrêt en train de me demander ce qui va se passer dans les 10 secondes qui viennent. En fait, j'ai l'impression que ça raconte quelque chose mais dans un langage alien. La prod est remarquable.

mercebel › mardi 22 mars 2011 - 02:30  message privé !

Quelle claque ! ces mecs savent tout faire, mais sutout, ils savent tout BIEN faire. Syncopé comme meshuggah copro et consorts, groovy comme bootsy, solos a la holdsworth, melodique comme du bon prog, psychopathe comme il faut ce disque est une tuerie de chez tuerie. Et le raccourci qui consisterait à dire qu'ils ne sont qu'un amalgame inpersonnel de differents styles serait une erreur ; il existe bien une ame Blotted Science. Je comprends que quelque chose de si ostentatoirement brillant puisse en repousser certains. Ici j'admire c'est vrai mais contrairement a d'autres pointures, je me sens concerné. MAGISTRAL

Note donnée au disque :       
Potters field › mardi 15 janvier 2008 - 18:33  message privé !
alors ok, l'affaire est dans le sac. un mugwump qui s'accorde en si grave ? c'est fait pour moi, ça.
juj › mardi 15 janvier 2008 - 18:30  message privé !
si t'aimes zouker dans l'interzone, t'es obligé aussi
Note donnée au disque :