Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLu › B-Interrail

Lu › B-Interrail

11 titres - 44:31 min

  • 1/ Inter Rail Zero (4:33)
  • 2/ B 15 (3:53)
  • 3/ Inter Rail 1 (3:35)
  • 4/ Inter Rail 2 (4:10)
  • 5/ B 12 (3:52)
  • 6/ Inter Rail 3 (3:42)
  • 7/ Inter Rail 4 (4:58)
  • 8/ B 21 (4:00)
  • 9/ Inter Rail 5 (5:29)
  • 10/ Inter Rail 8 (2:28)
  • 11/ Consapevolezza Della Riduzione (3:51)

line up

Gianluca Porcu (programmation, composition, samples, basse, guitare), Valentina Loi (voix), Francesca Romana Motzo (clarinette), Daniele pasini (flute), Enrico Manca (sax), Bernardo Sassetti (piano)

remarques

chronique

Styles
electro
folk
Styles personnels
glitch-folk ensoleillée

Vous cherchiez le chaînon manquant entre Philip Glass, Yann Tiersen et le Penguin Cafe Orchestra ? Non ? Allez, faites comme si. Unique album de Lu dont la discographie se résume à cet album et un picture-disc 7’’, B-interrail est pourtant foisonnant et porteur d’une chaleur toute méditerranéenne. L’album est essentiellement basé sur la forme, qui oscille entre électro minimale, glitch et folklore italien. Se mélangent donc en pleine lumière clarinette, flute, voix candides, saxophones, guitare folk, grésillements, beats house, le tout arrangé par l’unique bonhomme à bord : Gianluca Porcu. Des vrais instants de bonheur sur des titres comme ‘B12’ qui vous rappellent un film français à succès qu’il n’est nul besoin de citer une fois le nom ‘Yann Tiersen’ prononcé. La formule est pourtant ici moins premier degré, au milieu de ces bidouillages minimalistes qui conservent à chaque fois les mélodies dans un écrin délicat sans les faire chuter dans des musiques pour publicité d’huile d’olive (et pas de Petits Beurres, avant que vous me fassiez la remarque). Le ciel s’assombrit d’ailleurs sur certains titres tels que ‘Inter rail 4’ ou l’étrange ‘Inter rail 5’ qui s’ouvre sur un certain Marcel Duchamp. On se serait peut-être passé de certaines voix suaves, assez envahissantes lorsqu’on y revient trop souvent. Il n’empêche, voilà un travail original et bien fait, reprenant les collages plus anciens sur une forme électronique toute fraîche, à vous donner envie de vous rouler au ralenti dans un champ de fleurs, aux côtés de Sophia Loren (rassurez-moi, on est toujours en 1955 ?)

note       Publiée le lundi 7 janvier 2008

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "B-Interrail".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "B-Interrail".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "B-Interrail".

Wotzenknecht › samedi 16 août 2008 - 21:48  message privé !
avatar
dans mes bras, caroline
caroline › vendredi 15 août 2008 - 21:58  message privé !
b-interrai, fantastique! j'aime inter rail 2... ici: www.luonline.it
Note donnée au disque :       
mangetout › lundi 7 janvier 2008 - 16:51  message privé !
Personnellement entre les Petits Beurres et les Chamonix du même fabricant, j'ai tranché depuis longtemps pour les petits gâteaux orangés beaucoup plus "glitch-folk ensoleillés" !
Nokturnus › lundi 7 janvier 2008 - 12:33  message privé !
avatar
De Lu je préfère Dinosaurus.