Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLemming Project › Extinction

Lemming Project › Extinction

10 titres - 46:54 min

  • 1/ Injection
  • 2/ Hysteria
  • 3/ Dust
  • 4/ Experiments
  • 5/ Zerfall
  • 6/ The sperm of the new generation
  • 7/ Ovens
  • 8/ Rejection
  • 9/ Out of my ghetto
  • 10/ H

enregistrement

Sky trak studios, Berlin, Février 1991.

line up

Hendrik Vangerow (chant), Thomas Jaschke (basse), Torsten Zielert (batterie), Volker Schmitz (guitare), Michael Schmale (guitare)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
death metal
Styles personnels
death metal

Pas de chance, certains m'ont soutenu dans mon déterrage de seconds couteaux du death, alors me revoilà gonflé à bloc pour vous parler de mes petits chéris. Aujourd'hui en ce jour saint, quoi de mieux qu'un bon Lemming Project ? Vous voyez pas le rapport, c'est normal, y en a pas. Bref, Lemming Project, énième groupe oublié du genre, en provenance d'allemagne cette fois-ci, c'est plus rare, et qui nous propose ici son premier album à la pochette fort réussie. Le genre de pochette qui interpelle, et qui s everra scruté de longues heures pour essayer d'en comprendre le sens : "mais bon sang c'est quoi ce truc ?". Musicalement, c'est moins compliqué. Encore que... Car si au premier abord, nos teutons donnent dans un death metal, très fortement teinté de thrash, très classique dans sa forme, ce serait oublier l'étrange atmosphère qui recouvre cet album. "Extinction" est effectivement froid, très froid. Ce son, absolument exemplaire, ces arrangements qui témoignent clairement d'influences indus, ces morceaux sans queue ni tête, cette ambiance de fin du monde, tout ici montre un groupe qui, à partir d'une base simple et classique, parvient à proposer une musique personnelle et reconnaissable entre milles. Chant trafiqué au pitch, guitares bien crunchy (le son est proche d'un Heartwork de Carcass), compos alignant des riffs bien thrashy à d'autres breaks plus dissonnants, batterie généralement mid tempo, malgré quelques accélérations bien death ("Experiments" par exemple, bien boeuf), la chose qui frappera le plus sur cet album est cette absence de lumière. Je vous l'avais dit ce disque est froid, presque sans vie. C'en est presque un défaut par moment, tant les morceaux se montrent plutot linéaires, et manquants de surprises (une lead sur "The sperm..", un doublage de voix sur "Out of my ghetto", c'est maigre). L'ensemble se suit et se ressemble, les morceaux font souvent un peu étalage de riffs sans grosse cohérence, et on finit par regretter l'absence de véritables morceaux.Pour autant il s'agit aussi un peu de la marque de fabrique du groupe. Reste cependant un groupe original pour l'époque, à l'accroche facile, et qui dure, dont les atmosphères séduisent souvent les amateurs de musique froide et mécanique (aaah ce chant pitché !). Une bonne découverte à faire.

note       Publiée le lundi 24 décembre 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Extinction".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Extinction".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Extinction".

Dead26 › samedi 14 mars 2015 - 21:06  message privé !

Dans la démarche je trouve ce premier album de Lemming Project presque progressif (enfin je me comprends), une structure rythmique bien thrashisante qui commence calmement pour finir généralement en blast bien furieux (quoique) sans aller dans la surenchère. Zerfall le titre qui m'a fait connaître le groupe sur une compilation bien connue... Jamais entendu une telle montée en riff ! Encore un groupe dans le genre bien sous estimé mais tellement bonnard.

Note donnée au disque :       
taliesin › jeudi 27 décembre 2007 - 09:08  message privé !
Je possède un autre album, 'Hate and despise', pas mal du tout !
pokemonslaughter › lundi 24 décembre 2007 - 18:29  message privé !
avatar
oui il n'est pas difficile à trouver celui-là
Painkiller › lundi 24 décembre 2007 - 17:25  message privé !
Bon c'est bien beau tout ça, maintenant une question: vais-je mettre la main dessus ? :D