Vous êtes ici › Les groupes / artistesNNadja / Atavist › 12012291920 / 1414101

Nadja / Atavist › 12012291920 / 1414101

  • 2007 • Invada INV036 • 1 CD

cd • 2 titres

  • 1Twentyfour:sixteen24:16
  • 2Twentynine:thirtyseven29:37

enregistrement

Recorded at Strangeway Studios August / September 2006. Mastered at Optimum Mastering.

line up

Nadja : Aidan Baker, Leah Buckareff. Atavist : Callum Cox, Chris Naughton, Shane Ryan, Toby Bradshaw

remarques

Il ne s'agit pas d'un split mais bien d'une collaboration

chronique

Styles
ambient
metal
doom metal
drone
Styles personnels
ambient drone doom

C’est dur à dire, mais il n’y a rien, mais vraiment rien, qui peut sauver cet effort en duo de la note minimale. On pourrait le rapprocher des collaborations entre Boris et Merzbow pour cet aspect hyper lent, granuleux et vilain. Car oui, les sons sont laids, les textures désagréables – pas agressive ou quoi que ce soit, juste désagréables. Le premier titre se compose de douze minutes de montée sur trois notes qui laisse croire à un final grandiose ou autre. Il n’en est rien, la saturation pointe juste son nez pour salire quelques mélodies et c’est fini. Le second titre est juste plat et énervant – ce n’est qu’un avis – mais là où plusieurs voies sont possibles (l’abandon dans le vide pour KTL, l’abandon du corps dans SunnO)))…) on reste juste là à écouter quelques riffs qui tournent en rond. On compte les minutes et depuis que la musique dite ‘indé’ s’est affranchi de son format radio (je ne dis pas que ce n’était pas le cas auparavant, je dis jusque que c’est à la mode), nombre de projets s’estiment capables de tenir la vingtaine ou la trentaine de minutes ; l’écueil n’est pourtant jamais bien loin. Le son est moins heavy et classe que sur les albums solos de Nadja, et ne connaissant point les anglais d’Atavist je m’abstiendrai d’en parler. Mais il semble qu’à vouloir collaborer ils se sont marchés sur les pieds l’un de l’autre pour un résultat pas forcément bâclé, mais juste raté… ou alors, que celui qui prend son pied en écoutant ce disque vienne m’expliquer.

note       Publiée le lundi 17 décembre 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "12012291920 / 1414101" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "12012291920 / 1414101".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "12012291920 / 1414101".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "12012291920 / 1414101".

taliesin › mercredi 4 septembre 2013 - 14:35 Envoyez un message privé àtaliesin

Tiens, tout le contraire pour moi, je trouve cette collab excellente, et d'ailleurs celle qui suivra sera toute aussi intéressante ;-)

Note donnée au disque :       
merci pour le fusil... › mardi 22 avril 2008 - 14:08 Envoyez un message privé àmerci pour le fusil...
75648829 , je dirai même plus : 451111110001 !!
braincras › lundi 17 décembre 2007 - 18:29 Envoyez un message privé àbraincras
je n'ai pas encouté cet album. mais je dois dire que le dernier Atavist est assez bien, côté nadja, j'ai bien aimé touched et guilded by the sun. tout ça pour dire que je m'attendais quand même à de quoi d'intéressant sur ce disque ce qui ne semble pas être le cas loin du tout. ça fait déjà quelques chroniques qu'il ne lève pas vraiment beaucoup pour ce disque, alors je passe.
Hallu › lundi 17 décembre 2007 - 14:25 Envoyez un message privé àHallu
Hmm celui-là devait faire partie des nombreux Nadja que j'ai écoutés puis laissé tomber immédiatement. Le dernier EP (machin by the sun) est également pourri. Seuls deux sont bons à mon avis : "Bodycage" et "Truth Becomes Death". Les autres ont l'air de brouillons à côté. Dans le style drone à la gratte je te conseille Fear Falls Burning qui est un peu dans le même cas : trop de sorties dont certaines bien minables, mais quelques albums excellents ("I'm One Of Those Monsters Numb With Grace", "The Carnival Of Ourselves", "The Amplifier Drone" et le coffret 5 LPs "Once We All Walk Through Solid Objects").
Note donnée au disque :