Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesLLucifugum › On The Sortilege Of Christianity

Lucifugum › On The Sortilege Of Christianity

9 titres - 43:32 min

  • 1/ March of Hatred
  • 2/ The First and the Last
  • 3/ Black for Black
  • 4/ I Am the Law!!!
  • 5/ Wolves (Part II)
  • 6/ The Light of Immortality
  • 7/ Renovation
  • 8/ When Hatred Incinerates the Heavens
  • 9/ On the Sortilage of Christianity

line up

Faunus (chant, claviers), Bal-a-Myth (guitare, basse)

remarques

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal symphonique

Ce qui me fascine avec la scène black ukrainienne c'est qu'ils sont pas plus d'une douzaine et qu'ils tournent dans les quelques groupes rivalisant de créativité qui évoluent dans le pays (Nokturnal Mortum, Dub Buk, Lucifugum, Astrofaes, Anthropolatri, Drudkh, voire Hate Forest et quelques autres). Chez Lucifugum ils sont deux, et à raison de presque un album par an, le groupe change de mains assez régulièrement, ce qui explique certains changements radicaux au fur et à mesure de leur carrière. "On The Sortilage Of Christianity", c'est la cuvée 1999, et laissez-moi vous dire que c'est une excellente année. Je pense que l'expression "black metal symphonique" prend ici un sens gargantuesque. Les guitares et la basse vrombissent vaguement de manière continue, et ne sont qu'un support harmonique pour libérer la puissance des arrangements, mais attention: malgré une prépondérance des claviers aux confins de l'abus et l'usage d'une boîte à rythmes (qui blast et qui blast encore), il n'y a strictement rien de délicat sur ce disque. 40 minutes de haine pure, de surenchère orchestrale directement inspirée de Moussorgski, voilà ce que propose Lucifugum. Tout respire la démesure et la grandiloquence, on subit une avalanche de phrases musicales assassines, formant des morceaux très structurés, articulés autour d'un chant presque digital ahurissant de rancoeur. Marque de fabrique de la branche symphonique du black à l'ukrainienne, le son est un magma bouillonnant duquel s'extraient en se déchirant les élans épiques outrageusements décadents précités, à grands renforts de cuivres et d'ensembles de cordes. Brandissant comme ses comparses l'étendard de son floklore de manière malheureusement discutable, Lucifugum revisite le néoromantisme russe, captant avec brio ce qu'il s'y dégage de plus primaire et typé pour l'intégrer à la base d'"antimusique" qu'est le black metal. Un album unique à (re)découvrir!

note       Publiée le samedi 8 décembre 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "On The Sortilege Of Christianity".

notes

Note moyenne        8 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "On The Sortilege Of Christianity".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "On The Sortilege Of Christianity".

vargounet › vendredi 9 décembre 2011 - 23:48  message privé !

Sans le trouver pourri à part pour les gros afficionados de NM Astrofaes et compagnie j'ai trouvé ça sans grand intérêt ...

Note donnée au disque :       
Dead26 › vendredi 9 décembre 2011 - 21:20  message privé !

Rarement entendu un album aussi pourri que "on the sortilege of christianity"...

Note donnée au disque :       
Richter › samedi 6 novembre 2010 - 17:45  message privé !

Un synthé kitch mis très en avant mais qui n'adoucit et ne dilue absolument pas la musique comme c'est trop souvent le cas dans les groupes de black sympho. La voix de Faunus est très rapeuse et demande un temps d'adaptation. C'est le seul album du groupe ukrainien que je connaisse mais celui-ci possède en tout cas un charme fou !

Note donnée au disque :       
Axis › mercredi 19 décembre 2007 - 23:04  message privé !
Autant j'ai pu apprécier et écouter cet album des sa sortie, autant maitenant je le trouve cheap, bidon et pas très inspiré...
"Stefan" › samedi 8 décembre 2007 - 12:30  message privé !
Un album vraiment excellent, du pur black sympho facon "norvege 90-95"... la version vinyl est sorti chez blackmetal.com
Note donnée au disque :