Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesMMorrissey › Your Arsenal

Morrissey › Your Arsenal

cd | 10 titres | 39:36 min

  • 1 You're Gonna Need Someone On Your Side
  • 2 Glamorous Glue
  • 3 We'll Let You Know
  • 4 The National Front Disco
  • 5 Certain People I Know
  • 6 We Hate It When Our Friends Become Successful
  • 7 You're The One For Me, Fatty
  • 8 Seasick, Yet Still Docked
  • 9 I Know It's Gonna Happen Someday
  • 10 Tomorrow

enregistrement

Mars 1992. Produit par Mick Ronson.

line up

Morrissey (chant), Alain Whyte (guitares), Boz Boorer (guitares), Gary Day (basse), Spencer Cobrin (batterie)

chronique

Styles
pop
rock
indie rock
Styles personnels
rockabilly / glam / pop

Your Arsenal représente une rupture musicale partielle vis-à-vis des albums précédents de Morrissey, en plus d’avoir une sale réputation. En fait, c’est à partir de ce disque que l’artiste va semer le doute autour de lui et gêner pas mal de monde, certains commençant à voir en lui une espèce de néo-nazi intellectuel, un type néfaste derrière son talent, et avouons que le Moz ne fera pas grand-chose pour y remédier puisqu’on le verra à cette époque poser aux côtés de certains groupuscules identitaires. Moi, pour être honnête, je m’en fous. Plus encore que des Boyd Rice ou David Tibet, Morrissey est un artiste fascinant même dans l'ambiguïté. Your Arsenal est l’album capricieux de cet artiste… un Morrissey qui effrite son image un peu trop propre de dandy bucolique, se replonge dans le glam rock de son enfance, continue à visiter les zones d’ombres de son âme, se perd un peu, aussi… Ce recueil de litanies sur la solitude, la décrépitude, les tourments sociaux est tout aussi touchant que l’ont été Viva Hate et Kill Uncle. Des titres comme le crépusculaire "Seasick, Yet Still Docked" (ma préférée), son interprétation tragique de "I Know It’s Gonna Happen Someday" ou le chant hooligan désolé "We’ll Let You Know", ballades imprégnées d’échos inquiétants, laissent une sensation d’amertume et de profond désespoir que d’autres pièces beaucoup plus légères comme "We Hate It When Our Friends Become Successful", ou ce "Certain People I Know" dans la lignée des standards de Marc Bolan ou des New York Dolls, s’efforceront de contrebalancer au profit d’un rock plus impersonnel et surtout bien moins émotionnel. Entre ballades inoubliables, vague à l'âme aveuglant (superbe "Tomorrow"), rockabilly fragile ("You're The One For Me, Fatty") et morceaux d’inspiration glam (la présence de Mick Ronson n’y est sans doute pas étrangère) comme les catchy "Glamorous Glue" et "You’re Gonna Need Someone On Your Side", Your Arsenal est un album plein de vitalité, de sensibilité, sans jamais se leurrer dans le superficiel. Un album à la beauté en demi-teinte, faussement provocateur et nauséabond, même si peu rassurant dans le fond ("The National Front Disco" au titre évocateur, qui du reste ressemble à une simple ballade innocente, mais évoque la solitude et l’égarement plus qu’autre chose). Un album en demi-teinte, certes, mais très personnel… Avec ce disque, Morrissey a en quelque sorte signé son arrêt de mort, inconsciemment ou non. Mais ce que beaucoup ne savent pas encore à cet instant, c’est qu’il va revenir de la façon la plus belle qui soit : avec un disque mélancolique à en crever. À suivre…

note       Publiée le jeudi 6 décembre 2007

Dans le même esprit, Raven vous recommande...

partagez 'Your Arsenal' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Your Arsenal"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Your Arsenal".

ajoutez une note sur : "Your Arsenal"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Your Arsenal".

ajoutez un commentaire sur : "Your Arsenal"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Your Arsenal".

Richard › mercredi 19 octobre 2016 - 18:32  message privé !

Près de vingt cinq ans après, puissance émotionnelle intacte. Puis ce " Tomorrow" quand même...

Note donnée au disque :       
Reflection › dimanche 25 mai 2014 - 16:12  message privé !

Lui, il sait chanter.

Aladdin_Sane › samedi 24 mai 2014 - 23:09  message privé !

Un album magnifique que je découvre avec sa réédition. Du coup, je me plonge à fond dans la discogrphie du Moz en ce moment et en profite pour le livre d'entretien dont parle Twilight dans le com' prédécent. Sinon, 2 autres morceaux m'obsèdent carrément également : "Life is a pigsty" sur Ringleader of the Tormentors et "Something is squeezing my skull" sur Years of Refusal. Et dire qu'il y en plein d'autres des merveilles de cette envergure...

Note donnée au disque :       
zugal21 › jeudi 16 janvier 2014 - 17:02  message privé !

Morrissey, avec Cohen et quelques autres, un des artistes pour lesquels je n'arrive pas à faire des écoutes sans prêter attention aux paroles.

Note donnée au disque :       
Twilight › jeudi 22 septembre 2011 - 22:11  message privé !
avatar

Putain, ce disque ! 'You're gonna need someone on your side', 'I know it's gonna happen someday'...que des perles ! Je redécouvre plus en profondeur à la lumière du livre 'You know I couldn't last' paru chez Camion Blanc qui nous présente un Morrissey sincère, provocateur, ambigu...mais entier. Et pas du tout à droite comme certains ont bien voulu le croire...

Note donnée au disque :