Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesKKvist › For Kunsten Maa Vi Evig Vike

Kvist › For Kunsten Maa Vi Evig Vike

6 titres - 36:07 min

  • 1/ Ars Manifestia
  • 2/ Forbannet Være Jorden Jeg Går På
  • 3/ Stupet
  • 4/ Svartedal
  • 5/ Min Lekam Er Meg Blott En Byrde
  • 6/ Vettenetter

enregistrement

Autoproduction

line up

Tom (chant, basse) Hallvard Wennersberg Hagen (guitare, claviers) Endre Bjotveit (batterie)

chronique

Styles
metal extrême
black metal
Styles personnels
black metal mélodique/païen

Haaaa le black metal... vaste sujet d'engueulade. Voilà de quoi mettre tout le monde d'accord: For Kunsten Maa Vi Evig Vike, l'unique album d'un groupe malheureusement disparu. Véritable catalogue de la variété des influences du black en terme de mélodies, Kvist a sorti le genre d'album qui incite à laisser tomber la musique (après tout la cuisine c'est sympa aussi), cocktail ultime d'un style éparpillé, revendiqué à droite et à gauche. Doté d'une production étonnemment propre bien que peu puissante, ce disque respire la Norvège du début à la fin. Guitares fines, batterie sèche, le son ne doit son relief qu'au chant et aux claviers, avec une surprise de taille: c'est Noël, on entend complètement la basse ! Si si, ne riez pas. L'ambiance générale a un effet immédiat sur le ressenti, et on voyage réellement pendant plus d'une demi-heure à travers un festival de riffs en quinte à la Nemesis Divina de Satyricon, de claviers façon In The Nightside Eclipse d'Emperor, et d'atmosphères délicieusement forestières et nocturnes telles que Borknagar et Enslaved les distillaient à leur début. A mi-chemin entre Windir, Taake et Kampfar, les arrangements sont simples et justes et on crierait presque au scandale devant la pertinence des modulations, modelant à nos oreilles paysage sur paysage sans la moindre redite, donnant à l'ensemble un aspect narratif tout simplement admirable. L'équilibre des sonorités, la diversité des claviers (Emperor n'en était qu'un exemple), la finesse des compositions et l'inspiration inhumaine de chaque morceau font de For Kunsten Maa Vi Evig Vike un chef d'oeuvre résolument incontestable. Kvist fait partie de ces perles norvégiennes, réellement captées par le passé de leur pays, qui arrivent à créer une solennité typiquement scandinave, une propention à mêler guerre et mélancolie, et finalement une vision très personnelle de la tristesse rageuse que le black metal peut transmettre. A ranger aux côtés des autres pierres angulaires du black metal, avec un infini respect.

note       Publiée le mardi 4 décembre 2007

Dans le même esprit, Aym vous recommande...

partagez 'For Kunsten Maa Vi Evig Vike' sur les réseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "For Kunsten Maa Vi Evig Vike"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "For Kunsten Maa Vi Evig Vike".

ajoutez une note sur : "For Kunsten Maa Vi Evig Vike"

Note moyenne :        20 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "For Kunsten Maa Vi Evig Vike".

ajoutez un commentaire sur : "For Kunsten Maa Vi Evig Vike"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "For Kunsten Maa Vi Evig Vike".

dimegoat › mardi 14 juillet 2015 - 21:35  message privé !

Je vais faire hurler les trve mais je lui trouve, par moments, un petit côté mélo post-hardcore (pour ne pas dire emo...hem). Quelques riffs, par-ci par-là, comme sur Ars Manifestia qui me fait penser à Replenish the Empty de Breach. Faut dire, ils sont scandinaves eux aussi.

Note donnée au disque :       
Sigur_Langföl › mardi 14 juillet 2015 - 21:11  message privé !

Hop! Je fais péter la dernière boule jaune pour la peine. Excellent album. Vraiment sousestimé.

Note donnée au disque :       
dimegoat › mardi 14 juillet 2015 - 11:24  message privé !

L'aspect symphonique est très léger, c'est ce qui me plaît sans doute. Et j'ai du mal à les comparer avec Emperor ou d'autres trucs symphon. C'est beaucoup moins vulgaire et travesti en fait.

Note donnée au disque :       
Dead26 › mardi 14 juillet 2015 - 10:50  message privé !

Tiens ça m'a donné envie de ressortir ce cd des placards, presque découvert à sa sortie et classé dans le genre black metal symphonique, ce groupe n'a jamais eu le succès escompté de ses comparses de l'époque, un peu les rejetons de cette scène norvégienne des plus florissantes, ce que j'ai toujours trouvé dommage, parce que musicalement c'est du tout bon. D'ailleurs cet album a été ré-édité il y a pas longtemps de ça pour le plus grand bonheur de certain. Tous les instruments, plans musicaux se tiennent et apportent une bonne cohésion à l'ensemble. Les parties symphoniques sont des plus subtiles je trouve même si avec le recul ça peut paraître un peu kitsch. Certains reprocheront juste le son qui n'est pas à la hauteur mais ceci n'est qu'un détail de l'histoire. Un album court mais intense et qui dégage beaucoup beaucoup d'émotion dans sa beauté la plus primaire.

Note donnée au disque :       
dimegoat › lundi 13 juillet 2015 - 14:16  message privé !

Cet album est excellent. On y trouve la violence brute du BM mais avec ces pointes mélodiques et ce petit synthé discrets et très bien placés. Je vais checker les recommandations et planter un drapeau norvégien dans mon salon.

Note donnée au disque :