Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGlaukom Synod › Hydrocephalizer

Glaukom Synod › Hydrocephalizer

4 titres - 16 min

  • 1/ Hydrocephalizer
  • 2/ Barbed-wired to nothingness
  • 3/ Visual hallucination (Remix of Dysphemic)
  • 4/ Naustril

line up

Gabriel S.

remarques

chronique

Entre musique bruitiste et bruit, il n’y a qu’un pas dont le principal écueil consiste à le franchir. Glaukom Synod, le rejeton de Gabriel S., fonce malheureusement tête baissée dans le brouhaha informatique saturé, et nous livre un catalogue de sons inspirés çà et là – Un peu de harsh noise, un peu de métal indus, quelques rythmiques électro-indus – collées les unes à la suite des autres sans souci – ou alors très latent – d’une quelconque construction. ‘Hydrocephalizer’, le morceau titre, peut bien afficher treize minutes au compteur : il n’empêche qu’il ne raconte rien de plus que ‘Naustril’ en quarante secondes. ‘Barbed-wired to nothingness’ résume bien le problème : ça part plutôt bien sur le début et puis l’idée tourne en rond avant de passer à quelque chose qui n’a plus aucun rapport. L’intérêt du remix de ‘Visual Hallucination’ est discutable sachant que les beats proviennent déjà de l’original… Bref, rien de bien reluisant pour se fondre dans les sphères industrielles extrêmes ; et une illustration de plus de l’existentielle problématique artistique : « pourquoi », et pas uniquement « comment ».

note       Publiée le dimanche 2 décembre 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Hydrocephalizer" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Hydrocephalizer".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Hydrocephalizer".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Hydrocephalizer".

taliesin Envoyez un message privé àtaliesin

Perso j'aime beaucoup ce mini, surtout le 1er titre, qui me parle franchement ! Les trois autres sont plus "passe-partout", mais la plage titulaire me fait parfois penser à du Merzbow, c'est peu dire...

Note donnée au disque :       
gab Envoyez un message privé àgab
Toujours intéressant de lire des chroniques, surtout quand on a fait la musique et qu'on connait bien ce qu'il y a dedans. Ps: Ceci n'est pas un post cynique
Note donnée au disque :       
Powaviolenza Envoyez un message privé àPowaviolenza
avatar
Beh j'ai pas assez écouté pour noter, mais je me souviens que le côté metal indus m'avait particulièrement plu...