Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTAsmus Tietchens › Notturno

Asmus Tietchens › Notturno

10 titres - 56:59 min

  • 1/ Dritte Studie Für Klavier (6:28)
  • 2/ Vierte Studie Für Klavier (5:58)
  • 3/ Studie Für Henry (6:10)
  • 4/ Halbe Tanzmusik (2:23)
  • 5/ Drei Beisetzungen In Wien (4:54)
  • 6/ Die Krämer Im Tempel (3:30)
  • 7/ Fünfte Studie Für Klavier (4:38)
  • 8/ Zweite Studie Für Klavier (7:46)
  • 9/ Siebte Studie Für Klavier (4:41)
  • 10/ Ein Leben Geht Zu Ende (9:20)

enregistrement

Audiplex Studios, Hamburg.

line up

Asmus Tietchens (électronique, piano)

remarques

La setlist varie très légèrement selon les éditions. La réédition chez Die Stadt est limitée à 600 exemplaires, et fait partie d'une série de rééditions du catalogue d'Asmus Tietchens de 1980 à 1990.

chronique

Styles
indus
musique classique
contemporain
Styles personnels
contemporain/piano préparé

Asmus Tietchens est à la frontière entre les musiques dites ‘savantes’ et les expérimentations post-industrielles. Très marqué par les ‘Klavierstücke’ de Stockhausen, Tietchens va développer un langage autodidacte en mélangeant les dissonances et fonctionnement aléatoires du maître avec ses propres manipulations électroniques, dans l’optique d’un rendu sonore plus que d’une expérience en tant que telle. Engagement à saluer donc, compte tenu de la sécheresse souvent rebutante de certaines œuvres contemporaines. Et saluons au passage l’excellent label Die Stadt qui a eu la bonne idée d’enrichir son catalogue en entamant les rééditions des premiers vinyles devenus rares. Le ressenti donc, voilà ce qui est travaillé au cœur de ces pièces pour piano et manipulations diverses. Le premier titre, fort angoissant, joue sur une petite suite de notes affables répétée tout du long et de plus en plus anéantie par des vagues successives de nappes et de mouvements abstraits. La première chose qui me vient à l’esprit, c’est ‘Confield’ d’Autechre, quinze ans avant l’heure, et interprété au piano préparé. C’est encore plus flagrant sur le ‘Vierte Studie’ à rapprocher de ‘Cfern’. Certaines accumulations de vagues sont réellement effrayantes telles ‘Studie für Henry’ où les grincements métalliques prennent partie, au milieu d’un ouragan bruitiste. Certaines pièces sont plus orienté ambient tandis que d’autres semblent prédire les cauchemars d’Akira Yamaoka (‘Die Krämer Im Tempel’). Les agencements de notes se font de façon musculaires, flexibles, si bien qu’on se demande si ce n’est pas le piano qui respire à notre place dans ces lieux confinés et poussiéreux. Le rendu vieillot de l’enregistrement (et ce malgré l’amélioration du son sur la réédition) sert tout à fait le propos, pour une musique dérangeante et habitée, en nuances de gris et noir. A redécouvrir absolument.

note       Publiée le jeudi 29 novembre 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Notturno".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Notturno".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Notturno".

Wotzenknecht › vendredi 14 février 2014 - 15:18  message privé !
avatar

Pas tout à fait. Chaque pochette représente un CD différent dans la colonne sur l'image ; de plus, il ne s'agit que d'un déplant. L'artwork original est donc à l'intérieur en 24 cm x 24 cm

dariev stands › vendredi 14 février 2014 - 12:58  message privé !
avatar

'tain, Die Stadt, les mecs pas doués... le label a réédité tous les albums de Tietchens... sous les mêmes pochettes ! alors que certains artwork étaient cools (d'autres bien monochromes de Schnitzler). Gaffe, pour ceux qui les achètent...

Neocreed › mardi 18 novembre 2008 - 18:52  message privé !

A quand d'autres chroniques de Tietchens? Biotop est pas mal interssant, de même pour Aus Freude Am Elend ou Spat Europa..

Neocreed › jeudi 29 novembre 2007 - 13:45  message privé !
Merci, je viens de lire la desc. Ca rend ce disque encore plus intéréssant, jvais tenter de le chopper.
Wotzenknecht › jeudi 29 novembre 2007 - 13:36  message privé !
avatar
je ne peux que te renvoyer à l'excellent chronique des sonates pour piano préparé de John Cage : http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=6182