Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesPIggy Pop › Beat Em Up

Iggy Pop › Beat Em Up

  • 2001 • Virgin 10574 • 1 CD

cd • 15 titres

  • 1Mask
  • 2L.O.S.T.
  • 3Howl
  • 4Football
  • 5Savior
  • 6Beat Em Up
  • 7Talking Snake
  • 8The Jerk
  • 9Death Is Certain
  • 10Go For The Throat
  • 11Weasels
  • 12Drink New Blood
  • 13It's All Shit
  • 14Ugliness
  • 15V.I.P.

enregistrement

The Hit Factory, Miami.

remarques

chronique

Styles
rock
Styles personnels
daube

Beat Em Up est l’album le plus mauvais jamais enregistré par Iggy Pop. C’est pas plus compliqué que ça… un enregistrement sans intérêt aucun dont je ne vous parlerai pas bien longtemps compte tenu de sa médiocrité. Passé l’âge du blues et du regard sur soi, Iggy décide de redevenir Pop et de refaire ce qu’il faisait à ces années Stooges, avec la mentalité des p’tits jeunes d’aujourd’hui et aucun feeling. La faute au médiocre groupe de jeunots dont il s'est adjoint les services, les Trolls ? Peut être... Sortir cet album sans couilles, c’est la dernière chose que pouvait nous faire l’Iguane deux ans après un incroyable Avenue B. C’est comme s’il reniait complètement le souvenir de cet album. C’est comme s’il essayait de nous chier dessus, mais, malgré sa bonne volonté (et l'incontinence qu'on est pourtant en droit d'attendre de tout vieillard qui se respecte), ne parvenait qu’à lâcher un pauvre petit pet insignifiant et fluet, sans odeur ni âpreté. Pfiiiiiuuut. Pauvre vieux va… que dire sur cette rondelle de vide ? C’est enregistré comme une merde, avec un son qui se veut raw mais qui fait juste fadasse et à côté de la plaque, bourré de titres aussi peu inspirés les uns que les autres, avec un côté foutage de gueule complètement raté, et une espèce de feeling vaguement heavy metal mélangé à du noise-rock d’amateur (on va mettre un grincement par-ci, un gros riff crasseux par-là et ça va en jeter, tu vas voir). Ajoutez à cela l’insulte suprême : Iggy qui chante comme Danny Brillant et n’arrive même plus à hurler, et encore moins à couiner ("Go For The Throat", mouah ah ah). Le vieux reptile trouve même le moyen de merder les deux pauvres ballades de l’album ("Talking Snake", et "Football", proprement pitoyables). Ajoutez à cela les parties de batterie plan-plan, les solos foireux, et une influence de Suicidal Tendencies mal digérée ("Beat Em Up"), voire quelques relents de vieux hardcore en version bourré et sans feeling ("L.O.S.T."), et vous obtenez un truc tout simplement à chier. A l’exception de très courts passages (sur "The Jerk" par exemple, mais le seul titre à peu prêt acceptable est selon moi "Drink New Blood"), ce disque est donc un plantage complet. Un album complètement insipide, une véritable sous-bouse dont je vous déconseille fortement l’écoute comme vous vous en serez doutés (et puis cette pochette quoi, merde !). Je donne donc, dans toute ma bonté naturelle, une boule bien méritée à cet album qui n’en a pas.

note       Publiée le mercredi 28 novembre 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Beat Em Up".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Beat Em Up".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Beat Em Up".

Rastignac › mardi 16 juin 2020 - 18:54  message privé !
avatar

Chevaliers masqués pour la liberté (dans la base secrète déjà les moteurs grondent)! J'aime pas ce disque non plus non plus. Me suis un peu arrêté à Lust for life, même si j'ai un peu aimé le Pop Depression et American Cæsar.

GrahamBondSwing › mardi 16 juin 2020 - 18:21  message privé !

Eh bien, je m'attendais à bien pire... En fait, si on accepte le postulat de base qui est de retrouver une énergie stoogienne avec un son modernisé (punk rock avec des gros morceaux de métal et de hardcore), je ne vois pas vraiment ce qu'on peut lui reprocher à ce disque. Même si je n'aime pas le riff de MASK (ce qui est toujours problématique lorsque le titre d'ouverture fait plouf...), derrière il y a de quoi avoir sa dose de Rock'n'roll. Mention spéciale à Ugliness (déjà signalé par Demonaz) : une pure tuerie punk-rock de plus de 5 minutes sur laquelle beaucoup ne reconnaîtront pas l'iguane "en blind", je pense.

Note donnée au disque :       
god › mercredi 21 janvier 2015 - 08:15  message privé !

J'adore naviguer sur ce site tout en lisant les différentes chroniques d'album.....même les plus mauvaises(je ne parle pas de la chronique en soi mais de la critique)..... et celle-ci en est une...la chronique est bonne, même si la critique est mauvaise....et j'adore ça...

Demonaz Vikernes › mardi 20 mars 2012 - 23:19  message privé !

Ugliness c'est vraiment du lourd.

Note donnée au disque :       
vincenzo › mardi 17 janvier 2012 - 15:19  message privé !

Bah je l'aime bien, il démarre avec 3 titres efficaces, et puis il y a "go for the throat... I'm fucked up"... ça doit être ça

Note donnée au disque :