Vous êtes ici › Les groupes / artistesWWhitehouse › Psychopathia Sexualis

Whitehouse › Psychopathia Sexualis

11 titres - 45 min

  • 1/ Peter Kurten
  • 2/ Edward Paisenel
  • 3/ Boston Strangler
  • 4/ Peter Sutcliffe
  • 5/ Fritz Haarmann
  • 6/ Ian Brady And Myra Hindley
  • 7/ Graham Young
  • 8/ Vulcan Air Attack Mission
  • 9/ Pleazure Fur Frauen
  • 10/ Live Action 4 (Complete)
  • 11/ Genesis Of The New Weapons

informations

IPS Studio, Goldhawk Road, Londres, mai 1982

500 exemplaires.

chronique

L’album manifeste du power electronics (le terme apparaît pour la première fois sur la pochette pour décrire ce qui se trouve sur la face B). La même recette, en mieux : les six premiers titres commencent par des petites biographies en espagnol (une en catalan) des psychopathes sexuels auxquels le disque rend hommage (sic), puis à chacun une plage bruitiste particulièrement puissante (et variée, avec des beats ultra rapides pour Peter Kurten, des manipulations de bandes & des halètements pour Edward Paisnel… « Medium is message »). Changement de programme pour la face B avec un ‘Vulcan Air Attack Mission’ qui porte très bien son nom (deux minutes de bombardements intensifs) et surtout le ‘Live action 4’, quatrième performance live qui nous est ici rendue dans son intégralité, qui a été enregistrée dans une école abandonnée qui servait de repaire anarchiste (et qui accueillait Throbbing Gristle peu de temps avant). Le son de cette improvisation rappelle beaucoup le Merzbow récent – en 1982, Masami commençait juste à faire des sonorités type Fluxus – et augure du meilleur pour la suite. A noter que les masters ayant été perdues, aucune réédition de Psychopathia Sexualis n’est prévue à cause des extrêmes fréquences qui ne pourraient être à nouveau rendues en utilisant une copie commerciale. Objet historique, musicalement jouissif et rare, qui fait déjà partie de la légende du merveilleux monde de la noise.

note       Publiée le dimanche 25 novembre 2007

dernières écoutes

Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Psychopathia Sexualis" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Psychopathia Sexualis".

notes

Note moyenne        5 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Psychopathia Sexualis".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Psychopathia Sexualis".

kranakov Envoyez un message privé àkranakov

Je n’écoute que ça depuis trois jours. Remaster vraiment impeccable - à des années lumières du transfert vraiment moyen du coffret Vinyl on Demand !!!

Foncez !!!!!

Note donnée au disque :       
kranakov Envoyez un message privé àkranakov

Enfin disponible officiellement, remasterisé, et mon Dieu! c’est impressionnant. Merci à Whitehouse d’utiliser si intelligemment son bandcamp !

Note donnée au disque :       
cyprine Envoyez un message privé àcyprine

Du mieux, comparé à birthdeath experience, même si cet album ne s'évade pas de l'exercice de style.

Note donnée au disque :       
Solvant Envoyez un message privé àSolvant
J'ai comme tout le monde une simple copie de cette oeuvre que j'écoute très très peu souvent. C'est une oeuvre pornographique où chaque récitation est concrétisé par un fond sonore offensif qui déchire les textes comme une machine à forer. "Boston Strangler" en est la plus parfaite illustration, cette piste est immense dans sa rage et sa fureur qui se termine par des spirales de feu. Autre piste plusqu'interessante "Fritz Haarmann" qui apres un court texte politique nous fingue les oreilles avec ses aïgus et nous fait subir le fouet. Whitehouse (comme NON) évoque le masochisme de l'individu pour les régimes politiques. "Vulcan .." est à écouter très fort pour bien comprendre l'impact avant le délicat orgasme ornithologique de "Pleazure für frauen". "Live Action 4" clôt ma copie dans une suite d'effets échevelés & electrifiés surprenants.
Note donnée au disque :