Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesUUnsane › Total Destruction

Unsane › Total Destruction

cd | 12 titres | 38:03 min

  • 1 Body Bomb
  • 2 Straight
  • 3 Black Book
  • 4 Trench
  • 5 Dispatched
  • 6 Throw It Away
  • 7 Broke
  • 8 Road Trip
  • 9 Wayne
  • 10 Get Away
  • 11 S.O.S.
  • 12 455

line up

Peter Shore (basse), Vincent Signorelli (batterie), Chris Spencer (chant, guitare)

chronique

Bienvenue dans ma caisse gamin… assieds-toi. Oh je sais, elle est toute crade… fais de la place, enlève les vieux cadavres de vinasse, et les petits trucs blanc et rouge collés au siège – hein ? ouais c’est des dents, t’inquiète va, et pis t’en as vu d’autres non ? Fais gaffe à pas trop salir ton futal quand même, y’a du vomi sur les accoudoirs – bon… t’as posé ton cul ? T’es bien ? – hein ? Non, pas de ceinture de sécurité, ah ah ah, mais qu’il est con ce p’tit jeune, ça sert à quoi ces machins ? - Bon, t’es prêt ? Je vais t’emmener faire un p’tit tour dans le coin… tu vas voir, c’est sympa. Hein ? Oui, le moteur fait un putain de bruit assourdissant je sais, ça c’est normal mec, c’est pour qu’on me reconnaisse dans le quartier, quand je déboule, c’est pour qu’on fasse de la place, qu’on sache que j’arrive… Allez, c’est parti. Pendant qu’on va rouler t’entendras pas beaucoup quand j’te causerai, alors j’vais être obligé de te gueuler dans les oreilles. Et n’hésite pas à poser tes questions hein, moi la rue j’connais, les mecs y savent que ma caisse elle en a écrabouillé de la barbaque. Ouais, j’suis une terreur moi, qu’es’tu crois ? J’ai écrabouillé à peu près toutes les putes et tous les gamins de ce putain de quartier, et tous leurs cadavres ont été mangés par ma bagnole, comme ça. C’est le sang qui fait carburer ma caisse, le sang et rien d’autre… d’ailleurs j’pense que t’auras remarqué mon volant hein, c’est pas de la sauce Worcestershire dessus, j’te l’dis tout de suite. Moi, le premier qui m’emmerde dans cette putain de rue, j’lui écrase la tronche. Quoi, tu m’crois pas ? Attends, ta gueule… T’aimes le blues mec ? Est-ce que t’aimes ça ? Ah l’abruti, y m’entends pas à cause de c’putain de moteur ! J’TE D’MANDE SI T’AIMES LE BLUES CONNARD !!! Ouais ? Tu t’en fous ? Nan parce que moi j’adore ça. Tiens, on va se mettre des vieux standards de John Lee Hooker… bon, c’est sûr, on va pas bien l’entendre le blues, vu que le moteur fait un boucan pas possible… mais moi j’trouve que l’blues il est encore plus joli comme ça, quand il est r’couvert pas le bruit d’mes soupapes, les grincements de ma carrosserie, avec tous les vu-mètres dans le rouge, le blues c’est comme ça que j’le vois moi, bien sale et poisseux comme le chibre du père Buk, et assourdissant. Hein ??? Tu trouves que j’roule trop vite ? J’peux ralentir tu sais, mais ouais t’inquiètes donc pas gamin, faut bien profiter du paysage… tiens, regarde, tu vois ce quartier là bas ? Tu vois le mec chelou à poil là bas, devant la bicoque ? Ouais, celui qu’a la main dans le falzar et qui bibine… C’est le vieux David Yow, un vrai taré celui là, c’est plus où moins l’boss du quartier, si tu veux savoir c’est plus ou moins son gang qui nous a appris comment manier la basse, ouais. Respect à ce mec, il est cool. Tiens, prends une bière larbin, fais comme chez toi. La marque ? Mouah ah ah, j’en sais rien moi, j’m’en fous, si tu veux savoir eh ben t’as juste à gratter le cambouis… Mattes-moi les crânes alignés sur mon capot, la classe hein ? J’ai vu ça dans un Carpenter, ça en impose, parce que moi chuis un tueur, et faut qu’on m’respecte dans l’coin. Bon… dans cette partie du quartier c’est dangereux, y’a pas mal de bandes rivales qu’ont déjà essayé de m’dégommer la tronche, mais personne y est encore arrivé. Les mecs y z’écoutent Motörhead tu comprends, alors y s’croient capables de m’apprendre mon métier… tiens d’ailleurs j’en vois un là, vers la poubelle… attends, on va s’arrêter pour lui apprendre la vie, hin hin… n’aie pas peur, sors de la caisse petiot, prends la barre à mine sur la banquette arrière. Et ramène ton cul, ça va bastonner, on va s’en latter un pour l’honneur du quartier, rien de plus… Attention il essaye de s’tirer ! Ah ah, à c’t’âge là y sont véloces les p’tits salauds ! Chope-le, mais choppe-le bordel ! Yah ! Dans ta gueule petit merdeux ! Ouais, hésite pas à lui crever les yeux si t’en as envie, ça peut être marrant, juste pour le voir en train de tituber comme un con ah ah, j’vois le tableau, j’ai déjà fait ça avec une vieille et c’était cool… Eh, mais qu’ess’tu fous ??? Pas comme ça, nan, lui fous pas de coups sur le crâne comme ça Ducon, tu vas… et meeerde. Bon, y reste plus qu’une chose à faire : faut l’achever. Tiens lui les pattes, moi je m’occupe de lui écraser la gueule, en plus j’ai mis mes nouvelles godasses avec coques en titane…. Yah ! Yah ! Yah ! Voilà, là j’pense qu’il est bon. Mets-moi c’bout d’viande froide dans le coffre, et oublie pas de lui faire les poches, ça m’a tout l’air d’être un de ces dealers de merde qui polluent not’ bon quartier de junkies, rien que pour ça ch’suis content, j’peux plus les voir ces camés, y ‘m’sortent par le cul… Moi j’carbure au whisky et à l’hémoglobine tu comprends, c’est une autre mentalité, y’en a pas beaucoup qui peuvent piger le trip dans lequel ça te met un homme, le sang et l’alcool mélangés, c’est pour ça que j’vis mec, c’est ma philosophie. Bon, j’pense qui faut qu’on s’arrache avant que l’reste de la bande déboule. C’est bon là ? Ben alors, tu montes ou quoi ? Qu’est-ce que tu baragouine encore, gamin ? Ah putain, tu m’fais marrer toi… Critique pas ma bagnole, elle est moche oui, elle fait du bruit, mais je l’aime cette salope… et pis on écoute du blues dedans, non ? Si tu préfères du rock’n’roll j’en ai aussi tu sais… J’aime ma caisse moi, j’aime la tôle, et je la lâcherai pas, jamais. On en a pulvérisé de la viande humaine avec elle, crois-moi… et on va en tuer encore un sacré paquet j’pense… ce s’ra à chaque fois plus violent, à chaque fois plus fun… alors gamin, tu montes, ou tu restes sur le trottoir ?

note       Publiée le samedi 24 novembre 2007

partagez 'Total Destruction' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Total Destruction"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Total Destruction".

ajoutez une note sur : "Total Destruction"

Note moyenne :        7 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Total Destruction".

ajoutez un commentaire sur : "Total Destruction"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Total Destruction".

mrinquisitor › samedi 19 décembre 2015 - 13:04  message privé !

Coincée entre deux pavés, c'est plus difficile de la lever. Les meilleurs titres figurent d'ailleurs sur le monstrueux "Attack in Japan", avec une bonne injection de testostérone dans les burnes.

Note donnée au disque :       
god › jeudi 24 mai 2012 - 05:50  message privé !

Le bourbon kid est parmi nous !!

juj › dimanche 25 novembre 2007 - 14:57  message privé !
bigre, c'est vrai qu'elle fait zizir comme une bonne rasade au goulot, cette chro ; mais ce disque est chiant
toliveistodie › dimanche 25 novembre 2007 - 13:04  message privé !
Le Frank Miller de guts est içi les mecs! Toutes les donzelles vont se l'arracher alors profitez des derniers va et vient de votre vie!
Dentiste Surprise › dimanche 25 novembre 2007 - 13:00  message privé !
Avis aux disquaires : Il va falloir penser au réapprovisionnement du stock.
Note donnée au disque :