Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSRobert Schroeder › D.Mo Vol.1

Robert Schroeder › D.Mo Vol.1

10 titres - 73:10 min

  • 1 The Roots Of The Spirit 12:43
  • 2 Immaterial World 4:05
  • 3 Jumpin' Energy 8:30
  • 4 Frogs 4:17
  • 5 Lullaby 6:06
  • 6 Planetary Dance 6:21
  • 7 Organyser 10:21
  • 8 Dreamcream 4:57
  • 9 Soundscape 4:16
  • 10 Oberhausen 1981 Part 1 11:48

enregistrement

Pistes démos enregistrées entre 1978 et 1982

line up

Robert Schroeder : Synthé, séquenceurs et effets électroniques Voir liste complète au http://www.news-music.de/

remarques

Pour en savoir plus sur l’univers de Robert Schröeder, visitez le site web: http://www.news-music.de/
Disponible au www.myspace.com/RobertSchroeder1

chronique

Avec Harmonic Ascendant, paru en 1979, Robert Schroeder a estampillé la MÉ de sa sonorité particulière; un synthé fluide aux lamentations stridentes et mélodieuses sur un mouvement rythmique minimalisme progressif. À cette époque Robert Schroeder construisait ses propres équipements, d’où la singularité de ses eurythmies. S’ensuivit Floating Music, Mosaique et le sublime Galaxy Cygnus-A. Une période fortement imprégnée de la Berlin School à la Klaus Schulze. Pôur certains, la meilleure phase de Robert Schroeder. D.MO Vol.1, pour démo, est une collection de titres inédits qui retrace cette époque du synthésiste Allemand qui, de 1978 à 1982, tentait des expériences avec ses nouvelles réalisations. Et c’est l’esprit derrière cette compilation qui s’adresse principalement aux fans de cette période. The Roots Of The Spirit, Jumpin' Energy, Lullaby, Planetary Dance et Organyser sont des petits bijoux qui oscillent sur des séquenceurs fluides, nourris de belles nappes synthétisées qui moulent des rythmes hypnotiques, aux déviations toujours étonnantes. Des séquences aux basses graves et grasses sillonnent ces mouvements minimalismes qui complètent à merveille les premières œuvres de Schroeder sur Innovative Communication. Une collection de démos reste une collection de démos. Des titres bruts, sans retouches, qui démontrent la fluctuation de l’artiste sur ses œuvres finales. À cet égard, Oberhausen 1981 Part 1 démontre la nette influence de Klaus Schulze sur Schroeder. À mi chemin entre Galaxy Cygnus-A et Timewind, Oberhausen est un titre tiraillé qui aurait mérité un meilleur approfondissement. Si les premières œuvres de Robert Schroeder vous ont séduites, D.MO Vol.1 se veut un agréable complément. Un CD-R de bonne qualité qui présente des titres originaux, non remixés, nous trempant dans cette atmosphère unique que le synthésiste Allemand avait créé autour de ses premières œuvres. Disponible au http://www.news-music.de/, par l’entremise de Robert Schroeder, en attendant la sortie prochaine de D.MO Vol. 2

note       Publiée le samedi 20 octobre 2007

partagez 'D.Mo Vol.1' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "D.Mo Vol.1"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "D.Mo Vol.1".

ajoutez une note sur : "D.Mo Vol.1"

Note moyenne : Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "D.Mo Vol.1".

ajoutez un commentaire sur : "D.Mo Vol.1"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "D.Mo Vol.1".