Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesRRicochet Gathering › Rubycon 2006 EP

Ricochet Gathering › Rubycon 2006 EP

5 titres - 41:17 min

  • 1 @Rubicone 1:39
  • 2 Tuscan Sunset 11:11
  • 3 Gaiole Pt. 1 16:20
  • 4 Gaiole Pt. 2 11:24
  • 5 Dziekuje Toskania! 00:41

enregistrement

Enregistré lors du Gathering Festival en Tuscane, Italie, le 3 Juin 2006

line up

Steve Schroyder (synthétiseurs et électronique), Paul Nagle (Synthétiseurs et électroniques), Wolfram Der Spyra (Synthétiseurs et électroniques), Bill Fox: Guitares Jens Zygar: Percussions Jarosław Degórski , Józef Skrzek , Ololiuqui , Paul Lawler : synthétiseurs et électroniques

remarques

Pour plus d'informations sur les produits de Ricochet Dream, visitez le site web ; http://www.ricochetdream.com/

chronique

C’est sous le signe du Rubycon que ce 4ième festival du Gathering se met en branle. Après une intro stylisée, où cloches Italiennes se fondent à des percussions qui résonnent sur effets sonores métalliques, Tuscan Sunset moule une sonorité ambiante, sur tempo répétitif à la Keller Schonwalder. Une belle pièce minimalisme avec percussions aux réverbérations qui sillonnent les oreilles. Le synthé sifflote un air tranquille qui se secoue sur les pulsations très endémiques d’un tempo sensuel.
Comme une lourde pulsation aux pouls désynchronisés, les premières notes de Gaiole transcendent un mouvement aux phases indisciplinées, arrosées de courtes jérémiades synthétiques. Le séquenceur moule un rythme très TangerienneDreamien, période Encore. Le tempo est à la fois doux et insistant, oscillant sur une ligne de basse qui cascade à merveille sur de légères percussions et un mouvement lourd, mais fluide. Le jeu des séquenceurs est sublime et appui à merveille les passages entre les transitions rythmiques. Une superbe 1ière partie qui reflète l’esprit de ses rencontres où les fantômes de TD ressurgissent sous différentes formes musicales.
Quoique privilégiant une atmosphère ambiante, la 2ième partie offre un coté plus méditatif avec une guitare rêveuse qui se fond à un piano tout aussi pensif. Il en résulte à une pièce très onirique où les solos de Bill Fox sillonnent une profondeur très mélancolique, dans une bulle ambiante. Doucement, la finale rehausse la nébulosité d’un mouvement chloroformé avec séquenceurs lents et hypnotiques, sous les effluves d’une six-cordes atmosphérique à la Göttsching.
Fuyant le confort d’une musique accessible, cet extrait du Ricochet Gathering 2006 est difficile d’approche. Quelques écoutes sont nécessaires. Barème pour déterminer ce qui résistera au temps. Sur cet EP, la MÉ chevauche l’ambiant brumeux à une musique électronique psychédélique qui s’aseptise des vapeurs de mellotrons envahissants et d’une guitare soyeuse qui pousse l’exercice musical à de plus hautes réflexions. De la belle musique pour ceux qui en veulent un peu plus.

note       Publiée le samedi 13 octobre 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rubycon 2006 EP".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rubycon 2006 EP".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rubycon 2006 EP".