Vous êtes ici › Les groupes / artistesFFlesh For Lulu › Gigantic

Flesh For Lulu › Gigantic

cd • 13 titres

  • 1Spanish nightmare vendetta
  • 2Tame me
  • 3In your hair
  • 4Disenchanted
  • 5To die for
  • 6Throw you out of my window
  • 7She was always mad
  • 8Enemy
  • 9She's from heaven
  • 10Hypermania
  • 11All you need
  • 12Killing my buzz
  • 13Psycho fiasco

line up

Rocco Barker (guitare), Nick Marsh (chant, guitare), Dave Blair (basse), Al Fletcher (batterie)

remarques

chronique

Onze ans, il aura fallu onze ans à Flesh for Lulu pour voir enfin sortir son album 'Gigantic'...Ironique pour un groupe qui souhaitait s'extraire du milieu goth dont il était issu pour viser un public plus large. En effet, Nick Marsh et sa bande n'avaient pas hésité pour se faire à commercialiser leur son, à le rendre plus accessible...Résultat des courses: le succès escompté ne viendra pas réellement, pire, le combo splittera, quelques-uns de ses membres poursuivant sous le nom de Gigantic ce qui débouchera en 1996 sur la finalisation d'une galette que refusera la maison de disque ! Y avait-il du sens à le ressortir onze ans plus tard sous le nom de Flesh for Lulu ? A mon avis, oui, car le plus curieux de l'histoire est encore à venir. Dès ses débuts, le groupe s'était distingué dans l'underground gothique de par son approche très rock, ce qui constituait à mon sens leur force et leur faiblesse. Les gars étaient cools, le feeling électrique et bon mais je reprochais un manque de mélodies accrocheuses. Et voilà que sous un autre nom, des années après, Nick accomplit ce qu'il n'avait jamais vraiment accompli avec Flesh for Lulu: se lâcher totalement ! Du coup, 'Gigantic' apparaît comme un bon disque de rock écorché avec des mélodies prenantes; le son est devenu plus agressif, plus direct et un brin plus sombre. Il y a un petit quelque chose de la mélancolie de Radiohead dans certains passages tranquilles, de l'urgence de Nirvana dans certaines attaques, le tout avec ce reste de racines gothiques dans l'électricité. Alors que je venais avec des préjugés, 'Gigantic' m'a dévoilé une collection de mélodies sur le fil du rasoir comme les excellents 'In your hair', 'Disenchanted', 'Spanish nightmare vendetta' ou encore 'Enemy'; j'ai découvert un Nick Marsh empli d'une forte rage émotionnelle, d'un feeling authentique à faire passer dans son chant. Du coup, j'en suis presque à me demander si cette galette n'est pas simplement une des meilleures du groupe. Ok, mais n'était-ce pas opportuniste de la ressortir sous le nom de Flesh for Lulu ? Non, car à y écouter de près, on se rend compte qu'il s'agit bien de la même démarche, d'ailleurs certains titres comme 'Throw you out of my window' ou le plus sensuel 'She's from heaven' ne sont pas loin de sonner comme les Flesh for Lulu des 80's. Je dirais simplement que le groupe a retrouvé son chemin après les égarement commerciaux de 'Long live the new flesh' en alourdissant ses sonorités, en explorant le feeling rock hérité des Stooges que les musiciens affectionnaient tant. Certes, onze ans après, le son n'est pas neuf mais j'espère néanmoins que cette sortie redonnera au groupe une réelle chance; en effet, malgré quelques faiblesses ('Throw you out of my window' et ses coeurs, 'She was always mad' pauvre mélodiquement), 'Gigantic' s'est avéré une bonne surprise. 4,5/6

note       Publiée le vendredi 12 octobre 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Gigantic" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Gigantic".

notes

Note moyenne Aucune note pour ce disque pour le moment. N'hésitez pas à participer...

Connectez-vous ajouter une note sur "Gigantic".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Gigantic".