Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesCCuddly Toys › Guillotine Theatre

Cuddly Toys › Guillotine Theatre

cd | 18 titres

  • 1 Introvenus
  • 2 Brain saviour
  • 3 Join the girls
  • 4 Wolf
  • 5 Mandman
  • 6 The fall and decline of the universe
  • 7 Astral Joe
  • 8 My commando
  • 9 Full circle
  • 10 Alien
  • 11 Guillotine theatre
  • 12 Timewrap
  • 13 Slowdown
  • 14 You keep me hanging on
  • 15 Front page news
  • 16 Sound of the sirens
  • 17 Holocaust
  • 18 Bring on the ravers

enregistrement

Enregistré entre 1978 et 1980.

line up

Sean Purcell (chant), Faebhean Kwest (guitare), Tony Baggett (basse), Billy Surgeoner (claviers), Paddy Phield (batterie)

remarques

Les morceaux 13 à 18 sont des bonus
le cd est accompagné d'un DVD

chronique

Styles
gothique
rock
Styles personnels
glam rock/ rock décadent

Etrange tout de même...Le glam apparut et disparut presque aussi rapidement. Alors que bien des genres supposés finis existent toujours en micro-scènes, il n'a jamais connu de véritable résurrection. Son influence occulte ou revendiquée n'a pourtant eu de cesse de s'exercer encore et encore sur pas mal de formations de style parfois différents. Parler de glam et de punk est on ne peut plus naturel tant l'influence de Bowie fut notoire (le groupe Slaughter and the Dogs par exemple), sans parler de l'influence des New York Dolls. Quant à Marc Bolan, il avait beaucoup de sympathie pour ce mouvement dont il admirait l'énergie (il prendra même les Damned comme première partie). Rayon goth inutile d'aller plus loin, Bauhaus, Christian Death et plein d'autres ont vu leur vie changer grâce à David Bowie. Parmi les plus ouvertement mordus, un groupe punk du nom de Raped qui après une courte carrière et relativement peu de succès se rebaptisera Cuddly Toys. Mené par un chanteur aux sourcils rasés, aux cheveux changeant de couleurs assez régulièrement et quelques allumés que l'on aurait cru sortis des New York Dolls à cause de leur look, ce combo laissera tomber ses racines punkoides pour se consacrer totalement au culte du glam rock...Ce qui nous donnera un brillant premier album baigné de l'influence David Bowie dont l'aura éclaire plus de la moitié des titres. S'il n'y a pas à chercher longtemps pour trouver d'où les Cuddly Toys tirent leur son, force est de reconnaître qu'ils sont très doués dans l'exercice, à commencer par leur chanteur (aujourd'hui décédé), Sean Purcell, créature androgyne à la Ziggy Stardust au timbre proche de celui du maître. Musicalement, nos allumés démontrent un savoir-faire pour composer des mélodies imparables. Mêlant glam rock, quelques miettes punky, le tout assaisonné d'une pincée de noirceur décadente ('Brain saviour'), ils nous proposent une collection de titres les désignant comme les héritiers parfaits de David Bowie ('Join the girls) et Marc Bolan dont ils reprennent d'ailleurs magnifiquement 'Madman'. Inutile d'aller chercher bien loin les racines de 'The Fall and decline of the universe' ou du plus rapide 'Astral Joe'...Bowie, Bowie, encore Bowie. Bolan n'est pas loin non plus ('Alien', 'Slowdown') et certains sons de clavier ne sont pas sans évoquer des échos de Roxy Music. Cette réédition propose non seulement l'album mais également un DVD avec des clips, des interviews et des extraits de concert qui prouveront à quel point Cuddly Toys et glam font bon ménage; tout y est, look, sonorités (aaah ces orgues, ces guitares), feeling. Si vous avez aimé le film 'Velvet goldmine', vous vous demanderez pourquoi ce groupe n'en a pas écrit la B.O.

note       Publiée le lundi 1 octobre 2007

partagez 'Guillotine Theatre' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Guillotine Theatre"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Guillotine Theatre".

ajoutez une note sur : "Guillotine Theatre"

Note moyenne :        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Guillotine Theatre".

ajoutez un commentaire sur : "Guillotine Theatre"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Guillotine Theatre".

Solvant › dimanche 7 octobre 2007 - 20:07  message privé !
Raped c'etait bien, mais c'est vrai qu'avec la tronche de Sean Purcell, ils n'avaient pas le choix, c'etait écrit dessus "GLAM" ! Dans la rubrique "Que sont-ils devenu ?" : "Paddy went back to Japan and changed sex, Sean died of a brain tumour, Tony became a market gardener... and I ...well, I'll tell you some day ! Lots of love.......Faebhean Kwest." Du glam (même tardif) sur GoD ça fait plaisir. Merci Twilight !
Note donnée au disque :