Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesQQueens Of The Stone Age › Era Vulgaris

Queens Of The Stone Age › Era Vulgaris

cd | 12 titres

  • 1 Tunin' on the screw
  • 2 Sick, sick, sick
  • 3 I'm designer
  • 4 Into the hollow
  • 5 Misfity love
  • 6 Battery acid
  • 7 Make it with chu
  • 8 3's & 7's
  • 9 Suture up your future
  • 10 River in the road
  • 11 Run, pig, run
  • 12 The fun machine took a s**! & died

enregistrement

Enregistré au Cherokee Studios

line up

Josh Homme (guitare, chant), Troy Van Leeuwen (basse), Joey Castillo (batterie)

Musiciens additionnels : Alain Johannes, Mark Lanegan, Julian Casablancas

chronique

Styles
pop
rock
Styles personnels
noisy pop

Bon, faut bien que quelqu'un se lance... Voilà, je m'y colle, le nouveau Queens Of The Stone Age... Déjà, je vous préviens, je ne suis pas le fan de la première heure, j'ai pris le train en marche, cependant, je tiens tout de même à signaler que depuis, j'ai rattrapé mon retard et il est clair que les précédents albums de nos reines préférés (hum...) étaient franchement bons, voir excellents. "R" n'est d'ailleurs pas loin du chef d'oeuvre et les suivants valent aussi leur pesant de cacahuètes. Là, en 2007, quid de cet "Era vulgaris" si ce n'est sa pochette totalement loufoque (ainsi que son livret ? Ben on peut dire que le contenu est à l'image du contenant. Pour moi, le constat est amer, l'album est loupé. Les américains ont leur style, leur son, leur fan-base et leur notoriété n'a cessé de s'accroitre (je fais parti de ces retardataires comme je vous le disais en introduction). Là, on ne peut pas vraiment dire qu'ils aient pris beaucoup de risques. Les morceaux sont un peu trop répétitifs à mon goût et ils saoulent rapidement. Les compos ne sont pas du tout inspirés (à part 2-3 titres par-ci par-là). Leur style évolue vers du rock/pop de plus en plus alternatif et limite noisy par moments avec même quelques guitares m'ayant fait penser à du Robert Fripp période années 80, saccadées et aggressives ("I'm designer") mais sans le génie de l'anglais, et des compos qui n'oublient pas un bon refrain mélodique facile à retenir. Alors bon, ça reste éoutable, mais un bon ton en dessous de ce à quoi ils nous avaient habitués par le passé, comme s'ils voulaient ratisser plus large et se trouver plus de fans de "pop bobo" d'où un succès qui s'annonce déjà présent. Alors bon, à la fin, je m'emmerde et je me dis que Queens Of The Stone Age a perdu sur cet album sa personnalité, qu'il est devenu un groupe de pop comme les autres, sans génie alors que chacun de leurs précédents albums avaient gardé une bonne dose d'inventivité (il est vrai que ça allait en se "dégradant" tout en restant bon - "Lullabies to paralyze" me plait beaucoup). Là, c'est un peu fade (doux euphémisme). Je m'en vais réécouter "R" ! Premier faux-pas.

note       Publiée le mercredi 19 septembre 2007

partagez 'Era Vulgaris' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Era Vulgaris"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Era Vulgaris".

ajoutez une note sur : "Era Vulgaris"

Note moyenne :        30 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Era Vulgaris".

ajoutez un commentaire sur : "Era Vulgaris"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Era Vulgaris".

born to gulo › vendredi 9 novembre 2018 - 00:06  message privé !

Merci, Langouste.

Note donnée au disque :       
Langouste-mayonnaise › jeudi 8 novembre 2018 - 22:28  message privé !

Encore heureux, c'est tout de même un peu autre chose que l'ennuyeux Sky Valley!

Note donnée au disque :       
Demonaz Vikernes › mercredi 7 novembre 2018 - 13:19  message privé !

Lullabies to Paralyze était déjà limite, mais ce Era Vulgaris, quelle daube ! Pas un seul morceau à sauver, pas un seul passage qui marque un minimum. Échec total, difficile de croire que c'est le mec gars qui a composé Sky Valley ou Rated R...

Note donnée au disque :       
Rastignac › jeudi 9 février 2017 - 22:17  message privé !
avatar

J'arrive à me l'enquiller qu'en bagnole. Comme le songs for the deaf en fait. Y a que le "éponyme" et le "R" qui passent en salon. Quant aux chansons champêtres avec la bougie au fond du noir, celui là, ben il se met partout.

Note donnée au disque :       
Max50 › jeudi 9 février 2017 - 20:45  message privé !

Mais il est juste énorme cet album, pleins de petits détails apparaissent au fil des écoutes !

Note donnée au disque :