Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesTTangerine Dream › Canyon Dreams

Tangerine Dream › Canyon Dreams

9 titres - 45:28 min

  • 1 Shadow Flyer 5:47
  • 2 Canyon Carver 4:20
  • 3 Water's Gift 5:27
  • 4 Canyon Voices 4:28
  • 5 Sudden Revelation 4:48
  • 6 A Matter of Time 8:56
  • 7 Purple Nightfall 2:08
  • 8 Colorado Dawn 4:28
  • 9. Rocky Mountain Hawk 5:06

enregistrement

Composé en 1986, 1989 et 1999 at The Cave et Polygons Studios à Berlin et aux Eastgates Studio, à Vienne pour 1999

line up

Christopher Franke (synthés et séquenceurs), Edgar Froese (synthés, guitares et électronique), Paul Haslinger: Synthé et piano Jerome Froese; Synthé et électroniques

chronique

Canyon Dreams est le début de la période Seattle de Tangerine Dream. Une période de quatre ans qui nous présentera un TD plus rock et plus électrique. Par contre, cette trame sonore est d’approche plus relaxe, étant même nominé pour un Grammy dans la section du meilleur album ‘’New Age’’ en 1991. Film documentaire tourné vers les années 85 par la firme américaine Camera One, spécialisée dans les documentaires sur la nature et les environnements, Canyon Dreams a connu quelques rebondissements structurels avant d’aboutir dans cette version finale. La première mouture fut doublée par un enregistrement pirate qui incluait une meilleure sonorité, ainsi que la pièce Colorado Dawn composé par Jerome Froese, à partir de l’intégrale du Laser Disc qui suivait la première parution en VHS. Le DVD arrivant en 1999, la pièce Rocky Mountain Hawk, aussi écrite par J Froese, fut ajoutée. Rendant encore plus dispendieuse la collection des œuvres de TD. La première édition, celle de 1986, réunit le trio Franke, Froese et Haslinger. Et aux premières notes de Shadow Flyer, on sent parfaitement le style du trio qui nous a livré Underwater Twilight et Tyger. Imaginatif et visionnaire, une flûte à saveur tribale suit un clavier nerveux sur une séquence sautillante. Le rythme est soutenu, sur une vision de la nature sauvage et risquée du Grand Canyon qui est parfaitement équilibré, comme cette ouverture assez convaincante de Water's Gift. Sobre, la musique donne toute la prestance aux images avec des titres doux, planant et atmosphériques comme Canyon Voices et Sudden Revelation. A Matter Of Time est une belle pièce, avec possiblement les meilleures prises de vue, sur une musique dont la mélodie ressemble en bien des points à Song Of The Whale de Underwater Sunlight. Alors que Purple Nightfall clôture en douceur cette fresque télévisuelle. Les pièces supplémentaires me laissent pantois. Si leurs conceptions artistiques détonnent, notamment Colorado Dawn qui est une belle et captivante mélodie, elles ne rehaussent en rien l'approche musicale de Canyon Dreams. Quoique Rocky Mountain Hawk soit un long titre aux atmosphères vaporeuses qui laissent entendre les rugissements d’un Sasquash, sur une flûte planante. On peut présumer à un quelconque lien, sauf que la sonorité et l'effet de digital très implanté laisse un goût différent de ce que le trio Franke, Froese et Haslinger a conçu. Un dilemme pour collectionneur et une façon pour Miramar d’aller chercher des sous supplémentaires. Le vrai Canyon Dreams est la 1ière version. L’authentique qui est une création artistique en accord avec le besoin du documentaire. Les versions retravaillées de J.F. valent le coup si vous ne possédez pas encore le cd qui se monnaye à très bon prix sur Ebay… Une belle trame sonore qui ne mérite pas l’oubli.

note       Publiée le mercredi 12 septembre 2007

partagez 'Canyon Dreams' sur les rseaux sociaux

ajoutez des tags sur : "Canyon Dreams"

Vous devez être membre pour ajouter un tag sur "Canyon Dreams".

ajoutez une note sur : "Canyon Dreams"

Note moyenne :        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Canyon Dreams".

ajoutez un commentaire sur : "Canyon Dreams"

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Canyon Dreams".

Misquamacus › dimanche 5 juillet 2015 - 20:03  message privé !

Album agréable de cette période, avec notamment le splendide et entêtant "Canyon Voices".

Phaedream › lundi 22 juin 2009 - 13:47  message privé !
avatar

Bien que tu aies droit à tes opinions, je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi Sharkan, lorsque tu écris que je manque de discernement en ce qui a trait à TD. Bien au contraire, je suis reconnu comme étant assez corrosif avec certaines oeuvres qui ne valent pas un clou. À cet égard, je suis sans doute le seul chroniqueur sur le web ou ailleurs à varloper le Dream d'une façon assez régulière. Lorsque que c'est bon, c'est bon et lorsque c'est pourri...c'est pourri. Mis à part, merci pour tes bons mots, c'est encourageant.

Phae de sa tanière électronique

Dioneo › dimanche 21 juin 2009 - 15:14  message privé !
avatar

C'est vrai ça, on est pas des ssauvaches, Farakhan...

(Allez hop, Park Flo).

kama › dimanche 21 juin 2009 - 13:52  message privé !

ahAh j'avais raté Popeck!

Sharkan › dimanche 21 juin 2009 - 13:16  message privé !

T'as raison pyosisified, j'ai eu la plume un peu acide et impulsive.Au lieu de " ne vaut pas un popeck", j'aurais du dire " ne vaut pas grand chose"( pas grand chose étant proche de rien).Et pour la chronique de Phaedream, au lieu de "manquer de discernement", j'aurais du dire " manquer de discernement pour cette chronique". Je connais bien ses chroniques que j'apprécie beaucoup.Pour moi, en ME, il n'a pas d'égal.Ces chroniques restent d'excellents guides.Disons qu'il s'est peut être laissé emporter par son enthousiasme sur ce coup là.En tout état de cause, je n'avais nullement l'intention de vexer qui que ce soit, et surtout pas Phaedream.Mille excuses !! En fait, ma véritable intention était d'expliquer que "Canyon Dreams" était bien décevant par rapport à la chronique.Et c'est tout ! Popeck était pas nul ? ... Si ?

Note donnée au disque :