Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesAThe Adicts › Rollercoaster

The Adicts › Rollercoaster

cd • 11 titres

  • 1Let's have a party
  • 2Do it to me
  • 3Youth
  • 4Bad girl
  • 5Cheese tomato man
  • 6Make my day
  • 7Something you need
  • 8Men in black
  • 9Rollercoaster
  • 10Hello farewell goodbye
  • 11Daydreamers night

line up

Monkey (chant), Pete Dee (guitare, synthé, choeurs), Mel (basse, choeurs), Kid Dee (batterie, choeurs), Dan (violon), James (piano)

remarques

Il existe un 12ème titre caché

chronique

Styles
punk
rock

'Dis, papa, les groupes punks qui vieillissent vont-ils en enfer ?', 'Pas sûr, fiston, certains ont l'air de s'éclater toujours plus'...Les Adicts semblent bel et bien appartenir à cette catégorie si j'en juge par ce 'Rollercoaster' sorti en 2004 et plutôt surprenant quant à ses atmosphères. On y trouve certes du bon punk rock old school, rapide, éléctrique, plein de coeurs punky ('Let's have a party', 'Hello farewell goodbye')...Parfois, la tentative est moins fructueuse, ainsi 'Do it to me' qui sonne un peu trop comme sonneraient quelques formations peu recommandables contemporaines...On retrouve bien un peu de l'humour cher aux Adicts mais il a pris des rides ('Bad girl'). Signe des temps ? La chanson douce-amère 'Youth' ('I never wanted to conform, I never wanted a uniform...Youth, I wish I was forever young...'). Le joker Adicts n'a pourtant pas abattu toutes ses cartes, il surprend encore par une sorte de samba ('Cheese tomato man'), un 'Men in black' mêlant racines punky, bruits éléctroniques et vocaux transformés version indus, du rock'n'roll qui tache (passablement raté d'ailleurs) pour 'Something you need' ou un 'Daydreamers night' curieusement mélancolique qui pourrait évoquer le spectre des Damned période 'Black album'. Alors qu'en penser ? On est loin de l'époque glorieuse malgré les guitares flamboyantes de 'Rollercoaster', la pêche de 'Let's have a party'...Les années passent et une forme d'amertume se fait sentir. D'un autre côté, les Adicts sont toujours ensemble vingt ans après, tournant avec le même line-up (enrichi d'un violoniste), vêtus encore et toujours en droogs et mené par Monkey qui n'a jamais laissé tomber son masque de joker; ils semblent s'éclater toujours autant et c'est déjà pas si mal...Voilà le charme de ce disque, cette touche 'bittersweet' entre déconnade et sens du temps qui passe mais inutile de cacher que ce charme ne fait pas le poids face aux travaux plus anciens...

note       Publiée le vendredi 7 septembre 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Rollercoaster".

notes

Note moyenne        1 vote

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Rollercoaster".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Rollercoaster".