Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesSKlaus Schulze › Blackdance 2007

Klaus Schulze › Blackdance 2007

5 titres - 73:33 min

  • 1 Ways Of Changes 17:13
  • 2 Some Velvet Phasing 08:23
  • 3 Voices Of Syn 22:40
  • 4 Foreplay 10:33 (Bonus Track)
  • 5 Synthies Have (no) Balls? 14:41 (Bonus Track)

enregistrement

Enregistré pour une 1ière fois en 1974, sur Brain, cette nouvelle édition fait partie de la collection SPV.

line up

Synthétiseur, Orgue, Piano, Phase-Trumpet. Guitare acoustique 12 cordes, percussions Ernst Siemon : Vocals sur Voices of Syn

remarques

chronique

Schulze l'a bel et bien spécifié, la réédition de son catalogue par SPV n'inclut pas une remasterisation. J'ai fait l'essai et j'ai longuement comparé les deux versions de Blackdance ; celle de Brain Records et cette dernière réédition de SPV qui inclut deux titres en prime et un très beau livret, comme à chaque réédition. Avec deux lecteurs différents ; un Cambridge et un NAD, je n’y ai pas trouvé grand différence, si ce n’est qu’une sonorité plus élevée, donc plus chaude, pour SPV qui sonne bien plus comme le mixage original du microsillon de Brain que son édition CD. Une fois cela dit, il ne reste plus qu’à parler des deux titres en prime.
Foreplay représente l’univers caustique de Schulze où tous les éléments tempèrent en suspension, entourés d’une aura cosmique que les sublimes chœurs spectraux inondent d’une atmosphère intrigante. Une lourde intro qui se jette dans un tintamarre métallique, résonant trop lourdement dans les haut-parleurs et les écouteurs, qui débouchent sur une bonne cadence soutenue par un beau jeu de percussions. Une portion fortement animée, mais aussi assez indigeste pour les oreilles à cause d’une sonorité métallique et distortionnée qui pulse avec agressivité dans une cacophonie unique au genre et aux hallucinations de Schulze. Une ré édition qui ne vaut pas vraiment la dépense supplémentaire, à moins d’être un collectionneur, car la présentation et le livret sont toujours bien réalisés.
Regardez sur Ebay, les prix sont étonnements alléchants.

note       Publiée le jeudi 30 août 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Blackdance 2007".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Blackdance 2007".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Blackdance 2007".

CrystaLake › dimanche 21 novembre 2010 - 19:56  message privé !

Blackdance, premier album de Klaus Schulze sur le label Virgin,alterne le bon et le moins bon.Le bon, c'est Voices of syn où Schulze - déjà fasciné par la voix- donne à Ernst Walter Siemon,ténor de son état, l'occasion de s'exprimer.C'est malheureusement court dans la partie vocale et malheureusement un peu long dans la partie instrumentale.Le moins bon, c'est Ways of change et son intro complètement loupée, l'association guitare/synthétiseur est foireuse tirant plus vers le commercial de bas étage qu'autre chose.Heureusement, la suite est meilleure.Some velvet phasing reste une bluette à l'intérêt limité, plus contemplatif qu'autre chose.Sur la version 2007,deux bonus, remarquablement enchaînés, à tel point que cela aurait pu faire un morceau unique qui n'apportent pas grand chose, au fond, à la version originale.Si le premier reste relativement écoutable( choeurs assez majestueux), le deuxième est plus expérimental, quelquefois proche du délire ?.Pas ou peu convaincant.Pour faire court, Blackdance restera un album en demi teinte, un peu bâclé comme si Schulze avait été "pressé" par sa "nouvelle" maison de disques de sortir quelque chose vite et bien.Bien loin du chef d'oeuvre.

Note donnée au disque :       
cyprine › dimanche 20 avril 2008 - 19:06  message privé !
Dommage que la version 2007 ne lisse pas vraiment Blackdance comme le laissait présager la couverture. Il restera un des albums étonnants de Klausy, "très bon" mais kitsch.
Note donnée au disque :