Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesYYezda Urfa › Sacred baboon

Yezda Urfa › Sacred baboon

7 titres - 42:18 min

  • 1/ Give'em some rawhide chewies (3:52)
  • 2/ Cancer of the band (6:51)
  • 3/ To-ta in the moya (10:16)
  • 4/ Boris and his three verses (2:51)
  • 5/ Flow guides aren't my bag (4:45)
  • 6/ (My doc told me i had) doggie head (5:04)
  • 7/ 3, almost 4, 6, yea (8:39)

enregistrement

Hedden West recorders, Illinois, USA, été 1976

line up

Brad Christoff (batterie, percussions), Rick Rodenbaugh (guitare, chant), Mark Tippins (guitare, voix), Marc Miller (basse, marimba, cello, vibraphone, voix), Phil Kimbrough (claviers, flûte, mandolin, voix)

remarques

chronique

Styles
progressif
prog symphonique
Styles personnels
symphonique

Amateurs de Yes, arrêtez vous un instant. L'obscur groupe américain Yezda Urfa est une curiosité qui a toutes les chances de vous plaire. Pères d'un seul et unique album ("Boris" en 1975), c'est en 1989 que surgit de nulle part ces bandes qui auraient du constituer leur deuxième album, et avec cette sortie, la réhabilitation d'un des groupes majeurs de la scène progressive américaine. Car pendant que les ténors européens s'essouflaient peu à peu et étaient sur le point de se prendre de sérieuses gamelles, les États-Unis étaient en pleine effervescence et bouillonaient de jeunes talents que malheureusement aucune maison de disque ne se risquera à faire le relais, par manque d'intérêt. Sur "Sacred Baboon", on trouve la même magnificence d'un Yes, des parties de claviers aux parties chantées, mais avec une complexité à faire rougir la bande à Jon Anderson, se rapprochant à ce niveau là des travaux d'un Gentle Giant. En somme, Yezda Urfa garde les meilleurs éléments de deux formations phares des années soixante-dix pour créér une synthèse absolument sidérante qu'un humour ravageur et un sens de la dérision typique vient parachever. Du grand art !

note       Publiée le samedi 23 février 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Sacred baboon".

notes

Note moyenne        4 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Sacred baboon".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Sacred baboon".

kaplan › lundi 1 novembre 2010 - 09:17  message privé !

Gentle Giant vs Yes... C'est tout à fait ça...Mais alors un Yes des débuts (avec Peter Banks)en beaucoup plus fin et plus abouti...

Note donnée au disque :       
Dun23 › dimanche 20 juin 2010 - 13:06  message privé !

Un groupe qui a signé un titre nommé "Three Tons Of Fresh Thyroid Glands" fait forcément preuve d'un certain humour. Je découvre mais effectivement, la référence à Yes est évidente, la voix y étant pour beaucoup.

Progmonster › mardi 17 octobre 2006 - 18:52  message privé !
avatar
je demeure un inconditionnel de celui-ci. on retrouve certains titres sur les deux disques, et je préfère les versions présentes ici. maintenant, j'encourage ceux que ça intéresse à se pencher sur les deux... :o)
Note donnée au disque :       
Aladdin_Sane › mardi 17 octobre 2006 - 17:02  message privé !
Effectivement, les amateurs de Yes devrait jeter une oreille sur cet album et surtout sur leur premier et véritable album nommé "Boris" qui lui est un pur chef d'oeuvre.
Note donnée au disque :