Vous êtes ici › Les groupes / artistesGThe Grey Wolves › Division

The Grey Wolves › Division

cd • 12 titres • 62:00 min

  • 1Divisive influence03:39
  • 2Not your country06:12
  • 3Blood zone06:22
  • 4Seeds of resistance05:29
  • 5A crime to hate04:28
  • 6We don't care04:49
  • 7Cities in flames05:17
  • 8Killing time05:21
  • 9Blood lover blood hater06:33
  • 10With brutal force04:46
  • 11I'm sick06;10
  • 12Grey Wolves I.T.A.02:54

enregistrement

Enregistré par Dave Padbury & Trevor Ward, Grande-Bretgane, 2002-2003.

line up

Dave Padbury & Trevor Ward (toutes manipulations et voix)

remarques

CD présentée dans une box +poster et inserts.

chronique

Styles
indus
noise
Styles personnels
power electronics

Derrière ce patronyme emprunté à un parti politique Turc se cache un duo parmi les plus influents de la génération industrielle des années quatre-vingt. Véritables pionniers du "power electronics" (genre qui trouve entre autres ses racines chez Whitehouse) qui mêlent imprécations/slogans et illustration sonore extrême (boucles, murs de white noise, vociférations etc.) le duo anglais revendique une appartenance au "Terrorisme Culturel", utilisant la méthode du collage aussi bien visuel que sonore selon une des traditions anarchistes les plus répandues. Refusant toute étiquette, les Anglais admettent la critique pour mieux la réinjecter et la détourner au même titre que les supports médiatiques, politiques et culturels qu'ils martyrisent dans leurs oeuvres depuis 1985. "Division" représente une avancée assez frappante en matière de son. Directe et pure, la production s'élève au-dessus du lot de toutes leurs autres sorties jusqu'à lors. Musicalement le duo a de même trouvé un équilibre parfait entre l'agression directe et écrasante ("Not your country", "Killing time", "Grey Wolves I.T.A.") et une vigueur épique percutante et solennelle ("Divisive influence", le plus atmosphérique et excellent "Cities in flames"). En résulte un sentiment de cohérence impeccable sans tomber dans l'uniformité rébarbative qui entachait parfois leurs œuvres passées. Les thématiques pour l'essentiel politiques et religieuses inscrivent le propos dans un monologue vindicatif et les samples divers (chants religieux, documentaires, infos télé etc.) mis en exergue et en opposition frappent juste et fort. Puissant, agressif et sans concession, un des meilleurs albums des Anglais si ce n'est LE meilleur.

note       Publiée le vendredi 24 août 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Division" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Division".

notes

Note moyenne        7 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Division".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Division".

#IRON# › jeudi 29 août 2013 - 19:09 Envoyez un message privé à#IRON#

Qui possède "Tokyo Suicide Service"?

necromoonutopia666 › vendredi 10 mai 2013 - 19:13 Envoyez un message privé ànecromoonutopia666

TrVe Brithish terrorist power electronics.

Note donnée au disque :       
terres promises pour acouphènes › samedi 7 janvier 2012 - 02:25 Envoyez un message privé àterres promises pour acouphènes

Pas de doute c' est le meilleur, après il n' y a plus rien (Ferré)!

Solvant › vendredi 24 août 2007 - 19:12 Envoyez un message privé àSolvant
Vraiment un pur acte terroriste ce disque (et l'acheter aussi !!!), merci Marco de l'avoir chroniqué, Guts doit être le seul site francophone à avoir des couilles ! Trois titres à vriller le cerveau : "Divisive influence", "Not your country" et "A crime to hate" véritables bombes.
Note donnée au disque :