Vous êtes ici › Les groupes / artistesGGarden Of Delight › Psychonomicon 1991-2001

Garden Of Delight › Psychonomicon 1991-2001

cd 1 • 13 titres

  • 1Spirit lovers (to Mega Therion)
  • 2High empress
  • 3Psychonomicon
  • 4Shared creation
  • 5Agony
  • 6Ceremony
  • 7Necronomicon 2001
  • 8Spirit invocation (UK release)
  • 9Exodus (reveiled)
  • 10The seal
  • 11Realm of chaos
  • 12Ancient god
  • 13Fallen angel

cd 2 • 13 titres

  • 1Intro
  • 2Necronomicon (live)
  • 3Shared creation (live)
  • 4Eternal sleep (live)
  • 5Astral traveller (live)
  • 6Twilight (live)
  • 7Agony (live)
  • 8Spirit lovers (to Mega Therion)(live)
  • 9High Empress (live)
  • 10Exodus (live)
  • 11The seal (live)
  • 12Exorial (live)
  • 13Shariah (live)

enregistrement

Le cd live a été enregistré à Castle Rabenstein, Allemagne, le 28 septembre 2001

line up

Arthaud Seth (chant), Mike York (guitare), Adrian Hates (basse), Tom O'Connell (guitare), The Watchtower (boîte à rythmes)

remarques

chronique

1991, un groupe allemand se profile sur la scène...Musicalement, ils n'ont rien d'original, leur son de boîte à rythmes sèche, leur basse plombée, les vocaux caverneux évoquent fortement l'ombre des Soeurs anglaises; leur goût ultra prononcé pour le mysticisme, les mythologies anciennes et la religion les rapprocherait d'ailleurs également des Fields of the Nephilim. Leur idée de base: enregistrer sept albums de sept morceaux en sept ans puis se séparer (pour un groupe baptisé G.O.D, rien d'étonnant), ce qui arrivera effectivement, avant que leur chanteur, suite à l'échec de son projet Chaosgod plus orienté goth-metal-indus (à la The Nefilim, tiens tiens...), oublie ses principes et ne relance la machine (ben ouais, c'est con, du coup ils fêtent dix ans de vie). Si musicalement, voilà formation qui n'apporte rien de neuf, niveau mélodique ça tient la route. Cette compilation peut constituer une première approche de leur univers sans trop de risque puisque le cd 1 propose les singles du groupe, tandis que le deuxième est un enregistrement live. Peu d'infos sur le livret hélas mais on constate néanmoins que Garden of Delight se bonifie au fur et à mesure, des titres comme 'Spirit lovers' ou 'High empress' sonnant de manière assez plate. Plus efficaces, 'Agony', 'Ceremony' ou 'Necronomicon' témoignent d'une meilleure production, d'une programmation mieux maîtrisée, du coup les atmosphères dégagées sont nettement plus glauques et efficaces. Les vocaux d'Artaud Seth ont également évolué, glissant d'une pâle copie de Andrew Eldritch à quelque chose se rapprochant de Carl McCoy en plus émotionnel et agressif ('Realm of chaos'). Cela dit, si les singles du groupe sont bons, les albums incluent de meilleures compositions cruellement absentes ici. Le concert reprend majoritairement les titres du premier avec quelques autres chansons; Garden of Delight aime aussi soigner ses atmosphères avec tous les clichés du genre, nappes de brumes, intro, mais c'est efficace. Qui plus est le son est bon, ce qui permet de bien profiter. A noter que le groupe comptait en ses rangs un certain Adrian Hates, leader de Diary of Dreams, son projet principal contrairement à ce que beaucoup pensaient...Une collection pour les paresseux pas trop disposés à ranger sept cds de plus dans leur discothèque.

note       Publiée le jeudi 16 août 2007

réseaux sociaux

dernières écoutes

  • Connectez-vous pour signaler que vous écoutez "Psychonomicon 1991-2001" en ce moment.

tags

Connectez-vous pour ajouter un tag sur "Psychonomicon 1991-2001".

notes

Note moyenne        3 votes

Connectez-vous ajouter une note sur "Psychonomicon 1991-2001".

commentaires

Connectez-vous pour ajouter un commentaire sur "Psychonomicon 1991-2001".

livingrope Envoyez un message privé àlivingrope

Pour moi G.O.D. n'a de raison d'être que parce que les Sisters ont laissé leurs fans avec grave la dalle. Ce que qui était mon cas quand j'ai découvert le groupe. Du coup ça m'a bien plu, mais c'est clair qu'ils ont pas inventé l'eau chaude.

taliesin Envoyez un message privé àtaliesin
Perso je possède les sept premiers, et je les trouve vraiment très bons ! Après en revanche ça se gâte un peu...
Solvant Envoyez un message privé àSolvant
Risible ce groupe, et l'attitude d' Arthaud Seth (7 albums de 7 morceaux en 7 ans -mouaahaha...) super caricaturale. Les morceaux ? du gros plomd bien bouseux de l'Allemagne profonde, c'est dire combien ça a influençé les groupes "goths" depuis dix piges. Une malediction pour la scene ce groupe. beurk
Note donnée au disque :       
Aiwass Envoyez un message privé àAiwass
Le Nefilim du pauvre (j'les ai découvert avec cette compile, et ça m'a vraiment pas marqué, à part peut être "Agony"... fadasse et sans personnalité)
Note donnée au disque :