Les objets chroniqués

Vous êtes ici › Les groupes / artistesEElysian Fields › Queen of the meadow

Elysian Fields › Queen of the meadow

  • 2000 • Jetset TWA33CD • 1 CD

11 titres - 59:03 min

  • 1/ Black acres (4:27)
  • 2/ Bayonne (4:08)
  • 3/ Bend your mind (3:26)
  • 4/ Tides of the moon (4:21)
  • 5/ Hearts are open graves (3:15)
  • 6/ Rope of weeds (6:11)
  • 7/ Dream within a dream (4:39)
  • 8/ Barely recognize you (4:48)
  • 9/ Fright night (5:50)
  • 10/ Queen of the meadow (4:32)
  • 11/ Cities will fall (5:43)

enregistrement

Goodandevil.net studio, Brooklyn, New York, USA, juillet 2000

line up

Oren Bloedow (guitare), Jennifer Charles (chant), James Genus (basse), Ed Pastorini (piano), Ben Perowsky (batterie)

remarques

chronique

Troisième, et non deuxième album du groupe comme les apparences le laissent croire (leur précédent label bloquant toujours à l'heure actuelle les bandes du second, jugé peu commercial, et produit par...Steve Albini, qui d'autre ?), on retrouve Elysian Fields là où ils nous avaient laissés. Toujours cette désarmante amorce désinvolte, ce sentiment d'amertume qu'aucun réconfort ne pourra faire disparaître. Toujours, aussi, la voix de Jennifer Charles, plus sensuelle et plus lascive que jamais. A damner un saint. Musicalement, mis à part "Bend Your Mind", le titre le plus carré et aussi potentiel single, Elysian Fields donne l'impression de se sentir de plus en plus à l'aise dans des atmosphères semi acoustiques. Elle serait longue la liste des titres inclus ici qui vous donnent la chair de poule rien qu'à entendre l'érotisme torride qui se dégage du murmure de ses paroles d'amour impossible voire contrarié. Car Elysian Fields, ce n'est que ça : la passion dévorante d'un mec bleu, mais bleu à mort, d'une fille aussi belle qu'étrange. Finalement, "Queen of the Meadow" n'est pas loin de ces fleurs carnivores qui ornent la pochette ; intriguantes et sublimes, elles ne montrent aucune merci quand elles vous attrapent pour vous ingurgiter lentement mais sûrement. Le comble, c'est qu'on ne demande qu'à se laisser faire...

note       Publiée le jeudi 21 février 2002

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Queen of the meadow".

notes

Note moyenne        14 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Queen of the meadow".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Queen of the meadow".

born to gulo › lundi 16 mars 2009 - 23:24  message privé !

assurément le plus racoleur et phéromonal

Son Of Sulphur › lundi 16 mars 2009 - 21:51  message privé !

"Bum..." est très bon mais celui ci est d'une sensualité... ouch. Assez intense, quand Jennifer te fais signe tu suis, et t'essaye de garder ton timbre de voix pour lui causer comme un lover, mais tu peux pas test... I'm in love with vibrations from her throat. The Afterlife à de bons titres mais s'essoufle sur la durée. Pour l'instant celui ci est numéro 1.

Note donnée au disque :       
juj › mercredi 26 mars 2008 - 12:08  message privé !
ouais, mais juste miam quant à moi, parce que Dreams that blabla : miam-miam, et Bum raps blabla : MIAM-MIAM ; et en live, hmmmm ...
Note donnée au disque :       
Potters field › mercredi 26 mars 2008 - 11:53  message privé !
miam, et re-miam. "hearts are open graves", si ça c'est pas avoir le sens de la formule...
jamz87 › mercredi 22 octobre 2003 - 11:09  message privé !
J'ai voulu ecouté elysian fields car j'ai adoré la voix de Jenifer Charles sur l'album lovage avec le dieux Mike Patton, et j'ai pas été decu.Trés bon album.
Note donnée au disque :