Vous êtes ici › Les groupes / artistesIIrm › Oedipus Dethroned

Irm › Oedipus Dethroned

8 titres - 49:55 min

  • 1/ The Celebration Of The Untouched Skin (9:29)
  • 2/ Oedipus Dethroned (6:10)
  • 3/ The Disease (5:35)
  • 4/ The Stage-Surgeon (5:20)
  • 5/ Inside The Skull Of A Mannequin (5:39)
  • 6/ The Wound (4:39)
  • 7/ The Stage (5:31)
  • 8/ The Crucifixion (The Final Stage) (7:26)

line up

Eric Jarl, Martin Bladh

remarques

Les 2000 premières copies ont un emballage cartonné autour du boitier.

chronique

Styles
ambient
indus
death industrial
noise
power electronics
Styles personnels
death industriel, power electronics

Les artistes bruyants sont minoritaires chez Cold Meat Industry et méritent donc d’autant plus votre attention, surtout quand c’est bien fait et que les messages véhiculés renvoient parfaitement au nom dudit label.. Et IRM n’as pas tendance à faire les choses à moitié. Eric Jarl et Martin Bladh, les deux entités dérangées derrière le projet, représentent à eux seuls la dualité qui fait la tension et la puissance du groupe : d’abord dans les visuels (ici rouge/noir, noir/blanc sur le 7” ‘Four Studies for Cruxifixion', rouge/blanc sur ‘Virgin Mind’), puis sur les deux voix distinctes et enfin sur les thématiques qui rappellent les obsessions de Clive Barker (corps/esprit, chair/mystique, mort/transformation…). La cohérence de l’ensemble est étonnante et l’esthétique chirurgicale des plus réussies. On s’imagine parfois dans une salle d’opération à la Jacob’s Ladder ou Silent Hill, entouré de nos deux compères se servant de scies sauteuses en guise de scalpel, au nom d’une sublimation de la chair pour elle-même. Le sang rend l’écoute de plus en plus crasseuse tandis qu’il se coagule le long des enceintes. Les grondements les plus lourds font trembler le sol tandis que l’air s’anesthésie de lui-même. Les hurlements clamés tels des prophètes de la chair remplissent l’espace (et le fait qu’ils soient parfaitement compréhensibles les rendent d’autant plus percutants) La transformation se fera dans la douleur… « Prepared, put in the casualty session... outstretched on the blank table... THIS IS BEAUTY !!! THIS IS BEAUTY !!! »

note       Publiée le lundi 13 août 2007

réseaux sociaux

tags

Vous devez être connecté pour ajouter un tag sur "Oedipus Dethroned".

notes

Note moyenne        9 votes

Vous devez être membre pour ajouter une note sur "Oedipus Dethroned".

commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire sur "Oedipus Dethroned".

Harry Dickson › vendredi 7 juin 2013 - 01:37 Envoyez un message privé àHarry Dickson

La chair et les monstres.

Note donnée au disque :       
born to gulo › dimanche 19 octobre 2008 - 02:27 Envoyez un message privé àborn to gulo

je préfère laisser la parole au gentil powa ...

Wotzenknecht › samedi 18 octobre 2008 - 19:37 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

je veux dire, si on ne considère pas la musique comme moyen de transcendance direct et réel, c'est mort

Note donnée au disque :       
born to gulo › samedi 18 octobre 2008 - 14:36 Envoyez un message privé àborn to gulo

tu veux dire, si on fait pas les bains de sang c'est mort ?

Wotzenknecht › samedi 18 octobre 2008 - 14:31 Envoyez un message privé àWotzenknecht
avatar

je me demande si je ne suis pas le seul à apprécier VM à sa juste valeur - c'est une expérience à rallonge, une sorte de trip sanguinolent à considérer après un pacte sur la condition d'écoute

Note donnée au disque :